Cycle menstruel : comprendre la phase menstruelle et l’accompagner naturellement

Qu’est-ce que la phase menstruelle du cycle ?

Rien d’autre que la partie la plus visible de l’iceberg : le temps des menstruations, des règles, des saignements ! Si ce n’est pas la phase la plus désagréable - la plupart des tracas apparaissant bien souvent avec le Syndrome Prémenstruel à la fin de la phase lutéale - elle apporte son lot d’inconforts et d’introspection.

Mais elle marque aussi le début d’un nouveau cycle : la phase folliculaire ! Sans plus attendre, penchons-nous sur la physiologie des menstruations et examinons comment les accompagner au naturel.


Qu’est-ce que la phase menstruelle ?

La phase menstruelle succède à la phase lutéale et marque le début d’un nouveau cycle. Elle s’ouvre le premier jour des saignements, pour une durée de 3 à 7 jours soit 5 jours en moyenne. La perte de sang est plus ou moins abondante selon les personnes et selon les périodes : elle varie généralement entre 15 et 70 ml par cycle. Au-delà de 80 ml, on parle d’hyperménorrhée. L’intensité du flux est par ailleurs le reflet d’un bon équilibre hormonal et nerveux mais aussi énergétique du foie, des reins et de la rate, d’après la médecine traditionnelle chinoise.

La phase menstruelle : cycle ovarien

En l’absence de fécondation, le corps jaune ovarien se dégrade : les taux d’oestrogènes et de progestérone diminuent considérablement, les menstruations démarrent et un nouveau cycle commence.

La phase menstruelle : cycle utérin

La baisse des productions hormonales ovariennes a pour conséquence le détachement du surplus de muqueuse utérine qui s’était installé en vue de la nidation et son évacuation vaginale. Pendant les règles, le col de l’utérus est ouvert pour laisser passer le sang des menstruations.

Quels peuvent être les effets physiques de la phase menstruelle ?

Outre la fatigue et les éventuelles crampes liées aux saignements, on observe assez fréquemment une frilositéaccrue. C’est pourquoi la bouillotte, placée sur le bas ventre ou dans le bas du dos, est le compagnon idéal de cette phase. En cas d’hyperménorrhée, une anémie est possible, les troubles associés étant généralement unebaisse immunitaire, une moins bonne résistance au stress voire des troubles du sommeil.

Face à l’effondrement des sécrétions hormonales, la peau devient plus sèche mais aussi plus réactive que pendant le reste du cycle menstruel. L’inflammation favorise l’apparition d’imperfections (boutons, points noirs, pores dilatés) et le ralentissement de la circulation sanguine ternit le teint et entraîne un dessèchement de la peau. Il faut alors veiller à l’hydrater plus régulièrement que d’ordinaire à l’aide de substances naturelles douces, non agressives.

Les ingrédients naturels pour le soin de la peau pendant la phase menstruelle

Sérum concentré d'acide hyaluronique

Hyper concentré en acide hyaluronique naturel : 2.5% contre 0.1 à 1% d'acide hyaluronique dans les cosmétiques classiques, ce sérum convient à tous types de peaux et laisse la peau hydratée et plus élastique.

Découvrir le sérum concentré d'acide hyaluronique

Gel natif d'aloe vera bio

Fabriqué à froid pour préserver sa richesse en mucilages, en vitamines et en éléments nutritifs, ce gel constitue un soin complet pour la peau : apaisant, désaltérant, nutritif, régénérant... Il revitalise et embellit tous types de peaux, notamment les peaux matures, ternes, sèches, mais aussi les peaux sensibles et les peaux à imperfections.

Découvrir le gel natif d'aloe vera bio

Huile végétale de jojoba bio

Régulatrice et assouplissante, alliée des peaux sensibles, cette huile est appréciée pour son toucher pénétrant qui ne laisse pas de film gras. Elle protège par ailleurs la peau de la déshydratation en freinant ses pertes en eau.

Découvrir l'huile végétale de jojoba bio

Huile essentielle de tea tree

Purifiante à large spectre, l'huile essentielle de Tea tree, ou d'arbre à thé, est une incontournable pour limiter l'apparition et faire disparaître rapidement les petites imperfections.

Découvrir l'huile essentielle de tea tree

Roll-on aux huiles essentielles anti-imperfections bio

Pratique et facile à utiliser, il s'applique localement pour purifier la peau et favoriser la disparition des imperfections. Il renferme une synergie puissante d'huiles essentielles connues pour leurs vertus assainissantes et réparatrices :

Découvrir le roll-on aux huiles essentielles anti-imperfections BIO

Quels peuvent être les effets psycho-émotionnels de la phase menstruelle ?

Cette phase est à double tranchant au niveau psycho-émotionnel : d’une part, les saignements invitent à l’intériorisation et à l’évacuation des vieilles mémoires. D’autre part, c’est un tremplin vers d’autres horizons qui initie une forme de régénération. On la désigne comme l’hiver du cycle menstruel : un repli sur soi nécessaire à la phase de renaissance qui va suivre. Calme, repos, lenteur, chaleur, silence… font souvent partie des besoins de ces quelques jours de “cocooning” à la saveur si particulière.

Cette synergie vous ouvre à votre part d'ombre

La synergie naturelle Inhalateur "La receptrice"

Recette par : A. Maillard

T414709_Serum-hydra-pur-anti-imperfections_web.webp

Cette synergie vous ouvre à votre part d'ombre

Déposez les gouttes d'huiles essentielles sur le buvard d'un stick inhalateur et respirez au moins 4 fois par jour et à la demande pendant la période menstruelle. Rechargez-le dès qu'il semble épuisé, avec le même nombre de gouttes.

Précaution d'usage : Ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes, ni chez les enfants.  Effet "oestrogen-like" possible, à éviter en cas de mastose ou de cancer hormono-dépendant.

Les huiles essentielles pour accompagner la phase menstruelle du cycle

En application cutanée

L’aromathérapie et la cosmétique naturelle regorgent d’outils pour soutenir l’organisme pendant les règles qu’elles soient douloureuses, abondantes, réfrigérantes ou simple prétexte à un retour à soi…

Huile essentielle de sauge sclarée

De par sa teneur en sclaréol, cette huile est traditionnellement connue comme ayant des effets mimétiques des hormones féminines et régulateurs des cycles menstruels.

Alliée des femmes, elle est réputée pour accompagner les règles douloureuses.

Découvrir l'huile essentielle de sauge sclarée

En bain aromatique

Huile essentielle d'épinette noire (10 gouttes) :

Cette huile est un stimulant du rein énergétique, elle est donc revitalisante et anti frilosité au sens de la médecine chinoise.

Découvrir l'huile essentielle d'épinette noire

Huile essentielle de petitgrain bigarade (10 gouttes)

Une huile apaisante à la fois pour l’esprit et pour les muscles.

Découvrir l'huile essentielle de petitgrain bigarade

Sel d'Epsom (1 poignée)

Reminéralisant, il apporte sa richesse en magnésium et en soufre à la peau. Il s'utilise comme support des huiles essentielles avant dispersion dans l’eau chaude.

Découvrir le sel d'Epsom

Prendre un bain à 39 degrés agrémenté de cette préparation, 1 à 2 fois par semaine.

Avertissement

Les conseils donnés ici ne remplacent pas une consultation médicale, ils sont donnés en guise de complément de soin. Il y a toujours un risque d’allergie avec l’utilisation des huiles essentielles. Il est recommandé de tester les huiles essentielles et/ou les synergies conseillées au préalable, dans le pli du coude : déposer 1 goutte, observer pendant 20 minutes, puis s’il n’y a pas de réaction, en redéposer une autre goutte au bout de 20 minutes. Observer pendant 48h l’évolution. S’il n’y a pas d’apparition de rougeur, l’HE ou la synergie testée, peut être utilisée comme conseillé.

Pour aller plus loin

stars
Cet article vous a plu ?
Dites-nous ce que vous en pensez.