Cycle menstruel : comprendre la phase ovulatoire et l’accompagner naturellement

Focus sur la phase ovulatoire du cycle menstruel.

Il s’agit d’un pic d’intensité au cœur de ce processus de 28 jours : un ovaire, par l’intermédiaire du follicule devenu mûr au cours de la phase folliculaire, libère un ovocyte dans la trompe de Fallope entraînant l’ovulation.

Saisissez toutes les subtilités de cet événement et faites le tour des éventuelles perturbations qui peuvent l’entourer. Apprenez ensuite à soutenir cette phase avec les huiles essentielles et les ingrédients cosmétiques naturels en termes de manifestations physiques, émotionnelles et d’aspect de la peau.


AdobeStock_585048273

Qu’est-ce que la phase ovulatoire ?

Phase_ovulatoire

La phase ovulatoire est censée intervenir entre J14 et J16, en moyenne. Elle débute par la montée de l’hormone lutéinisante (LH).

La phase ovulatoire : cycle ovarien

La LH stimule, au niveau d’un ovaire, la libération d’un ovule dans les 12h qui suivent ce pic hormonal environ. C’est d’ailleurs le principe des tests d’ovulation : on identifie le pic de LH dans les urines pour prédire une ovulation le jour qui suit, fenêtre de tir la plus à même d’entraîner une fécondation de l’ovule par un spermatozoïde.

Précision intéressante : les spermatozoïdes ayant la capacité de survivre plusieurs jours dans l’appareil génital féminin, la plupart des grossesses résultent en réalité de rapports sexuels ayant eu lieu peu avant l’ovulation. Contrairement à une idée reçue, il n’y a pas d’alternance entre les deux ovaires en termes d’ovulation : l’ovaire à l’origine de l’ovulation est déterminé de manière aléatoire.

Il existe par ailleurs des variations de la norme autour de cette phase ovulatoire :

  • Il est possible de ne pas ovuler tous les mois : on parle alors de cycle(s) anovulatoire(s). Si cela se produit régulièrement hors grossesse ou allaitement, il faudra consulter afin de s’assurer qu’on n’est pas en présence d’un syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). En général, en cas de SOPK, le tableau clinique comporte d’autres signes : micro kystes ovariens nombreux, acné à l'âge adulte, troubles de la pilosité… Une hypothyroïdie ou l’approche de la ménopause peuvent également être à l’origine de troubles de l’ovulation.

  • On peut ovuler deux fois au cours d’un même cycle : dans ce cas, on libère 2 ovules distincts et l’on peut tomber enceinte de faux jumeaux.

La phase ovulatoire : cycle utérin

À mesure que la date d’ovulation approche, les ovaires sécrètent de plus grandes quantités d’œstrogènes. Ces derniers sont responsables de l'épaississement de la paroi utérine la rendant favorable à une nidation si une fécondation a lieu. Simultanément, le col de l’utérus évolue. Il passe de l’état de rempart en étant ferme, clos et bas dans l’abdomen à mou, légèrement ouvert et un peu plus haut dans le but de favoriser la fécondation.

Quels peuvent être les effets physiques de la phase ovulatoire ?

Au moment de l’ovulation, une douleur sourde au niveau du bas ventre peut apparaître pendant quelques heures. Elle est généralement présente du côté de l’ovaire concerné. La cause précise de cette douleur est encore inconnue : elle peut précéder ou suivre la rupture du follicule. Certaines personnes menstruées la ressentent à chaque cycle, d'autres seulement au cours de certains cycles et d’autres encore ne la connaîtront jamais.

Sont aussi couramment détectés sur le plan physique :

  • un “spotting” c’est-à-dire de légères pertes de sang que l’on ne peut pas confondre avec les menstruations ;

  • un gonflement plus ou moins sensible des seins en lien avec la hausse du niveau d’oestrogènes.

Enfin, la glaire cervicale, ces sécrétions vaginales influencées par la production d'oestrogènes, change elle aussi d’aspect. D’ordinaire crémeuse et blanchâtre, elle devient liquide et transparente pour favoriser le passage des spermatozoïdes au niveau du col de l’utérus.

Les taux élevés d’oestrogènes accompagnant la phase ovulatoire sont très favorables à l’aspect de la peau : ils boostent notamment la production de collagène. Éclatante, comme repulpée, la peau atteint son plus haut niveau de résistance et de réceptivité aux soins. C’est donc le meilleur moment pour la traiter en profondeur en fonction de ses problématiques à l’aide d’exfoliants puissants, de sérums ciblés et de masques hautement nutritifs ou équilibrants.

À savoir - Certaines peaux ont plutôt tendance à développer des imperfections au moment de l’ovulation (boutons, excès de sébum) dont on peut prendre soin au naturel.

Les ingrédients naturels pour le soin de la peau pendant la phase ovulatoire

Actif cosmétique AHA acides de fruits

Cet actif très puissant permet littéralement de “faire peau neuve". Grâce à leur effet sur le renouvellement cellulaire, les AHA sont utilisés comme actifs dans vos préparations pour lisser les rides, uniformiser et éclaircir le teint, estomper les taches pigmentaires et les irrégularités de la peau.

Découvrir l'actif cosmétique AHA acides de fruits

Sérum visage concentré acide glycolique 10% & AHA

Ce sérum à l’effet peeling élimine les cellules mortes et stimule le renouvellement cutané pour un teint éclatant et unifié. De texture gel non grasse, il est aussi enrichi en acide hyaluronique, aux vertus hydratantes et anti-rides, pour une peau repulpée.

Découvrir le sérum visage concentré acide glycolique 10% & AHA

Extrait de la ruche miel en poudre

Riche en sucres et en éléments nutritifs, le miel est un véritable booster d'hydratation. Proposé sous la forme d'une poudre, vous pouvez l'incorporer très facilement dans vos masques pour une peau hydratée, nourrie et protégée.

Découvrir l'extrait de la ruche miel en poudre

Quels peuvent être les effets psycho-émotionnels de la phase ovulatoire?

Qui dit pic d’hormones dit top de la forme…

On entre ici dans l’été du cycle menstruel avec un sentiment d’invincibilité et de l’amour à revendre ! C’est une phase d’épanouissement de la sexualité bien sûr : les enjeux de la fécondation ont un fort impact “instinctif” sur la libido. Mais ce n’est pas le seul désir qui grandit. Conformément à l’image traditionnelle de la mère qui protège, assiste et prend soin, l’ovulation - impulsion d’une maternité potentielle - rend plus empathique et met bien souvent la femme au service de l’autre.

Si cette phase rime plutôt avec gaieté et dynamisme, les huiles essentielles et actifs cosmétiques naturels, peu coûteux et d’utilisation simple, pourront être utilisés en soutien de cette force éclatante.

Optimisez votre phase folliculaire et rayonnez en libérant totalement votre joie et votre potentiel créatif !

Les huiles essentielles pour accompagner la phase ovulatoire du cycle

En application cutanée

Huile essentielle de Camomille romaine

Riche en composés antalgiques connus pour leur effet pré-anesthésiant, elle est réputée pour aider à calmer la douleur.

À appliquer diluée dans une huile végétale sur le bas ventre en cas de crampes au moment de l’ovulation.

Découvrir l'huile essentielle de Camomille romaine

En bain aromatique

Huile essentielle de Néroli

Rendue célèbre à la fin du XVIIème siècle par la princesse de Néroli qui utilisait l’essence d’Orange amère comme parfum, cette huile a un pouvoir calmant efficace pour apaiser l’anxiété et les problèmes émotionnels et psychologiques. C’est une grande huile de la maternité et de la féminité au sens large. En verser quelques gouttes dans un support pour le bain (gel douche, sels de bain…) avant dispersion dans l’eau chaude.

Découvrir l'huile essentielle de Néroli

En diffusion atmosphérique

Huile essentielle de rose de Damas

Reine des fleurs, symbole de l’amour et de la beauté, son parfum puissant et subtil est idéal pour harmoniser l’esprit et apaiser les troubles affectifs et émotionnels. Précieuse et relativement onéreuse, on peut l’associer à l’autres fleurs ou arômes pour bénéficier de ses bienfaits en diffusion sans en utiliser de trop grandes quantités : lilas blanc, violette, vanille…

Découvrir l'huile essentielle de rose de Damas

Dans vos compositions parfumées & huiles de massage

Huile essentielle de géranium rosat d'Egypte

Cette huile à l’odeur florale relaxante et apaisante constitue un excellent équilibrant de la libido. À diluer dans un peu d’huile végétale avant de se faire offrir un massage par votre partenaire.

Découvrir l'huile essentielle de géranium rosat d'Egypte

En boisson aromatique

Hydrolat de romarin à verbénone

Grand régulateur endocrinien (axe cerveau-foie-ovaires), cet hydrolat est très bénéfique en cas de troubles de l’ovulation, en cure d’un mois à raison de 2 cuillères à soupe par jour. Il se prend dans un verre d’eau tiède le matin à jeun ou plus tard dans la journée, en dehors des repas. Il est également équilibrant des peaux acnéiques.

Découvrir l'hydrolat de romarin à verbénone

Avertissements

Les conseils donnés ici ne remplacent pas une consultation médicale, ils sont donnés en guise de complément de soin. Il y a toujours un risque d’allergie avec l’utilisation des huiles essentielles. Il est recommandé de tester les huiles essentielles et/ou les synergies conseillées au préalable, dans le pli du coude : déposer 1 goutte, observer pendant 20 minutes, puis s’il n’y a pas de réaction, en redéposer une autre goutte au bout de 20 minutes. Observer pendant 48h l’évolution. S’il n’y a pas d’apparition de rougeur, l’Huile Essentiel ou la synergie testée, peut être utilisée comme conseillé.

Quelques exemples de recettes

Peeling visage "jeunesse" aux Acides de fruits

Soins du visage

Exfoliez avec délicatesse votre peau grâce aux AHA acides de fruit. Cette lotion à l'effet "peeling" doux est idéale pour faire peau neuve, atténuer les taches brunes disgracieuses et lisser la peau en douceur. À appliquer 1 à 2 fois par semaine, sur l'ensemble du visage en évitant le contour des yeux et en fine couche, puis laisser poser 5 minutes. Retirez à l'aide de cotons humidifiés puis rincez à l'eau claire. Faites peau neuve !

1

Mettez la phase A (eau minérale) dans un bol.

2

Mettez la phase B (gomme guar) dans une coupelle.

3

Ajoutez d'un seul coup la gomme dans l'eau puis agitez très vigoureusement au batteur mousseur ou au mini-fouet sans attendre afin d'éviter la formation de grumeaux.

4

Continuez d'agiter environ 2 minutes, un gel homogène se forme.

5

Ajoutez enfin la phase C (le reste des ingrédients) en mélangeant entre chaque incorporation.

6

Transvasez la préparation dans votre pot.

Nota : le pH de cette préparation est d'environ 4,0-4,5.

Certaines peaux sont sensibles aux acides de fruits ; faites un test de sensibilisation de 24H minimum dans le pli du coude de chacune de vos préparations avant toute utilisation. Si votre peau est sensible, ajoutez du Bisabolol, actif apaisant, à vos préparations.

Arrêter l’application en cas de rougeurs importantes.

Stockez votre pot à l'abri de la lumière et de la chaleur.

* Conservation :bien conservé et fabriqué dans des conditions d'hygiène optimales, votre produit pourra se conserver au moins 3 mois.


La synergie naturelle Inhalateur "L'amoureuse"

(A. Maillard)

Dans cette énergie de reproduction et d'amour, vous êtes dans la réception et le don de vous-même, complée par la joie et l'amour. Les huiles essentielles tirées d'une fleur, l'organe de la reproduction, sont les plus justes en cette période ovulatoire. Délicates et sensuelles, elles agissent sur le système nerveux et la psyché :

Déposez les gouttes d'huiles essentielles sur le buvard d'un stick inhalateur et respirez au moins 4 fois par jour et à la demande, dès la fin des règles et jusqu'au 13e jour. Rechargez-le dès qu'il semble épuisé, avec le même nombre de gouttes.

Précaution d'usage

Ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes, ni chez les enfants. Ne pas utiliser en cas de mastose ou d'antécédents de cancer hormono-dépendant (sein, ovaire, endomètre), en raison de son effet "oestrogen-like".

Pour aller plus loin

stars
Cet article vous a plu ?
Dites-nous ce que vous en pensez.