Nouveaux ateliers
Dossier thématique

Comment lutter contre l'allergie

0
Votre notation : Aucun
Soyez le premier à donner votre avis
Facebook twitter email
 Nos conseils et solutions naturelles pour prévenir et lutter contre les allergies, ainsi que pour soulager les symptômes les plus gênants grâce aux huiles essentielles et végétales.

Prévenir les allergies : un équilibre global


 

L'allergie est un dysfonctionnement du système immunitaire, organisation très complexe qui s'appuie sur de nombreuses fonctions et organes au sein de l'organisme, dont notamment la peau mais aussi la muqueuse intestinale.
Pour prévenir les allergies, il est donc utile de rééquilibrer toutes les fonctions vitales liées au système immunitaire :
  • Equilibre psychique : le bien-être mental est fondamental pour l'équilibre physiologique. Dans le cas des allergies, on remarque notamment que les manifestations sont souvent exacerbées dans des périodes de stress ou d'angoisse.
    >> Huiles essentielles anti-stress et relaxantes : Lavande, Petitgrain bigarade, Mandarine jaune, rouge ou verte, Ylang-Ylang, Orange douce...
  • Fonctions de drainage : les états allergiques sont souvent liés à une surcharge du foie. Pensez à faire une cure de drainage ou "détox" de temps en temps (voir notre dossier : La "Cure de printemps").
    >> Huiles essentielles drainantes  : Génévrier
    >> Huiles essentielles stimulantes du foie  : Livèche, Romarin à verbénone, Carotte
    >> Hydrolats détoxifiants et régénérants du foie Lédon du Groënland, Carotte sauvage, Romarin à verbénone
  • Fonctions digestives : une bonne digestion est une des clés de l'immunité, et en particulier la flore intestinale qui est un outil stratégique pour un système immunitaire équilibré. Essayez une cure de probiotiques et adoptez une alimentation saine, naturelle et digeste pour un système digestif au mieux de  sa forme. Pensez toujours à bien vous hydrater.

Prévenir des allergies au naturel


 
  • Identifiez les aliments qui aggravent vos symptômes s'il y en a : certaines personnes au terrain atopique (tendance aux allergies et à certaines pathologies souvent d'origine allergique : asthme, eczéma...) trouvent par exemple que l'élimination du lait de vache améliore leurs symptômes.
  • Les acides gras essentiels  : l'acide alpha-linolénique (omega 3) et l'acide linoléique (omega 6) interviennent dans la synthèse des prostaglandines, composés qui régulent les processus inflammatoires et immunitaires. Notre alimentation est souvent riche en omega 6, mais pauvre en omega 3. Il est donc intéressant, surtout pour les terrains allergiques, de consommer des huiles riches en omega 3. Ces huiles auront aussi un effet anti-inflammatoire en application cutanée, notamment pour le soin des peaux atopiques et des réactions allergiques cutanées.
    >> Huiles végétales riches en omega 3 : Inca inchi, Framboise, Chanvre, Périlla...
  • Des anti-inflammatoires et anti-histaminiques naturels : enrichissez votre alimentation en végétaux riches en substances protectrices et anti-inflammatoires : quercétine (oignons, framboises, pommes...), vitamine C (poudre d' Acérola), vitamine E (huile de Germes de blé)...
    >> Huile de Nigelle : elle contient des substances aux propriétés anti-inflammatoires et anti-allergiques et stimule le système immunitaire. A consommer par voie interne comme complément alimentaire ou à appliquer pour apaiser les réactions cutanées, traiter les eczéma allergiques...
    >> Poudre de Curcuma : aromatisez vos plats avec cet anti-inflammatoire naturel puissant ou utilisez un macérât aqueux de Curcuma dans vos soins apaisants.
  • >> MSM : le MSM s'utilise en cure par voie interne pour prévenir et atténuer les symptômes de la rhinite allergique saisonnière : 1 à 1.5 g par jour à répartir en 2 à 3 prises pour plus d'efficacité. A diluer dans un verre d'eau ou de jus de fruit.


Trouver un équilibre au quotidien peut permettre d’apaiser votre terrain allergique. Lâcher-prise, prendre du temps pour soi, oublier ses angoisses et ne pas se laisser envahir par le stress… toutes vos petites actions en faveur de votre bien-être participeront aussi à calmer votre terrain allergique. Et même si ce sont des conseils maintes fois répétés : pratiquer une activité physique régulière, bien dormir et éviter de fumer favoriseront votre bien-être général ! 

 

Apaiser les allergies avec les huiles essentielles

Si malgré tout vous déclarez une allergie cutanée, voici quelques recettes naturelles pour vous aider à soulager les symptômes (cutanés et respiratoires).
Dans le cas d'une allergie connue et prévisible (rhume des foins, contact prolongé avec un animal), il est conseillé de prendre un traitement de fond qui permettra de réduire les manifestations allergiques d'une année sur l'autre.

>> Huiles essentielles anti-allergiques (traitement de fond) : Estragon, Camomille romaine, Tanaisie annuelle
>> Huiles essentielles apaisantes (anti-démangeaisons) : Camomille romaine, Tanaisie annuelle, Menthe poivrée, Lavande aspic
>> Huiles essentielles décongestionnantes : Eucalyptus mentholé, Menthe poivrée, Eucalyptus smithii, Eucalyptus radié, Hélichryse de Madagascar (rhinites allergiques)
>> Hydrolats (anti-allergiques) : Basilic à linalol, Camomille allemande, Camomille romaine
>> Huiles végétales apaisantes : Calendula, Millepertuis
>> Actifs apaisants cutanés : Bisabolol, Allantoïne, extrait de Bardane
>> Gel d'aloe vera : en application cutanée pour calmer les urticaires et démangeaisons
 

ALLERGIE RESPIRATOIRE

Rhume des foins, rhinite allergique (NARD)

Huile essentielle d'Eucalyptus radié : 2 ml (70 gouttes) (ou Eucalyptus smithii)
Huile essentielle d'Eucalyptus mentholé : 2 ml (70 gouttes)
Huile essentielle de Menthe poivrée : 1 ml (35 gouttes)
Huile essentielle de Litsée citronnée : 1 ml (35 gouttes)

 3 à 4 gouttes sur les zones sinusales à répéter au besoin.

Le conseil d'Aude Maillard : Rhinite allergique saisonnière

Huile essentielle d'Estragon : 
 2 gouttes sous la langue sur un support adapté (miel, huile végétale, mie de pain), matin et soir. À commencer 15 jours avant la période d’exposition aux allergènes.
 En cas de crise, 2 gouttes sur un support adapté, matin, midi et soir.
 Et voix olfactive : respirez au moins trois fois de suite directement au flacon. À répéter 3 à 5 fois dans la journée.

Allergie respiratoire (D. Festy)

A appliquer :

Mélangez :
Huile essentielle d’Estragon : 5 gouttes
Huile essentielle de Niaouli : 5 gouttes
Huile essentielle de Camomille romaine : 2 gouttes
Huile végétale de Calophylle : 1 cuillère à soupe

 Appliquez ce mélange sur les sinus, le thorax, le haut du dos, 2 à 3 fois par jour, pendant 3 à 6 jours.
Massez avec douceur toute la zone congestionnée mais évitez au maximum de vous rapprocher des yeux.

 
A diffuser :

Dans un flacon de 10 ml, mélangez en quantités égales :
Huile essentielle de Niaouli
Huile essentielle d’Eucalyptus radié 
Huile essentielle de Citron

 Diffusez ce mélange dans les pièces à vivre (maison, bureau), 3 fois 20 minutes par jour, pendant la période sensible.

 
A poser sur un mouchoir :

Mélangez :
Huile essentielle d’Estragon : 2 ml
Huile essentielle de Niaouli : 2 ml
Huile essentielle de Camomille romaine : 1 ml

 4 gouttes, 2 à 3 fois par jour, pendant 3 à 6 jours.

En gouttes nasales :

Facultatives mais vivement recommandées si vous êtes très gêné pour respirer. Demandez à votre pharmacien de réaliser le mélange suivant dans un flacon compte-goutte rond :
Huile essentielle d’Eucalyptus radié : 1 ml
Huile essentielle d’Estragon : 1 ml
Huile essentielle de Camomille romaine : 0,5 ml
Huile végétale d’Amande douce : QSP 30 ml

 Versez 2 gouttes dans chaque narine 4 fois par jour, pendant 5 jours ou  plus si nécessaire.

Rhume des foins (JP. Willem)

Préparation pour gouttes nasales (adultes) :

Huile essentielle d’Eucalyptus radié : 1 ml
Huile essentielle d’Estragon : 1 ml
Huile essentielle de Camomille noble (romaine): 1 ml
Huile végétale d’Amande douce : QSP 30 ml

 3 gouttes dans chaque narine, 4 fois par jour.

Rhinite allergique, rhume des foins (D. Baudoux)

Huile essentielle de Camomille noble (romaine) : 15 gouttes
Huile essentielle de Menthe poivrée : 15 gouttes
Huile essentielle de Géranium d’Egypte : 20 gouttes

 Diluez 1 goutte de ce mélange dans 100 gouttes de macérât huileux de Calendula et instillez dans chaque narine 3 gouttes de ce nouveau mélange huileux 3 à 5 fois par jour selon le besoin.

Asthme allergique (D. Baudoux)

Huile essentielle de Camomille noble (romaine) : 10 gouttes
Huile essentielle de Basilic exotique (tropical) : 20 gouttes
Huile essentielle d’Eucalyptus citronné : 20 gouttes
Huile végétale de noyaux d’Abricot : 50 gouttes

 10 gouttes de la synergie sur le thorax ou le haut du dos dès les premiers symptômes ET 4 gouttes du même mélange en bouche sous la langue ; à répéter toutes les ½ heures dans les 2 heures de la crise (donc 4 fois depuis le début de la crise).

Asthme allergique (D. Festy)

Demandez au pharmacien de préparer l’huile de massage suivante dans un flacon de 10 ml :

Huile essentielle d’Artemisia dracunculus (Estragon) : 1 ml
Huile essentielle de Chamaemelum nobile (Camomille romaine) : 1 ml
Huile essentielle de Tanacetum annuum (Tanaisie annuelle) : 1 ml
Huile essentielle d’Amni visnaga (Khella): 1 ml
Macérât huileux de Calophylle : 6 ml

 Appliquez 5 gouttes sur le plexus solaire, le haute du dos, le long de la colonne vertébrale. Répétez tous les ¼ d’heure jusqu’à amélioration.

 ALLERGIE CUTANÉE

Allergie cutanée (D. Festy)

Le réflexe : Huile essentielle de Camomille romaine
Appliquez 2 gouttes pures sur la zone atteinte 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration sensible.

 A appliquer (Mélange huileux) :

Mélangez :
Huile essentielle de Camomille romaine : 5 gouttes
Huile essentielle de Géranium rosat : 5 gouttes
Huile essentielle de Lavande officinale : 5 gouttes
Macérât huileux de Calendula : 10 gouttes

 Appliquez sur la zone atteinte, 2 à 3 fois par jour, jusqu’à amélioration sensible.


A appliquer (talc) :

Demandez à votre pharmacien de préparer le talc suivant :
Huile essentielle d’Artemisia dracunculus (Estragon) : 1 g
Huile essentielle de Chamaemelum nobile (Camomille romaine) : 1 g
Huile essentielle de Tanacetum annuum (Tanaisie annuelle) : 1 g
Huile essentielle de Aniba rosaeodora (Bois de rose) : 1 g
Talc de Venise : 100 g         

 Saupoudrez les zones atteintes. 3 à 4 pulvérisations par jour pendant 3 à 4 jours.

Allergie cutanée : éruption cutanée (D. Baudoux)

Huile essentielle de Camomille noble (romaine) : 3 gouttes
Huile essentielle d’Eucalyptus citronné : 3 gouttes
Huile essentielle d’Immortelle (Hélichryse italienne) : 4 gouttes
Macérât huileux de Calendula : 90 gouttes

4 à 10 gouttes selon l’étendue de la réaction cutanée 3 à 5 fois par jour suivant l’importance et le besoin ; et cela jusqu’à la guérison (2 à 3 jours).

 

Attention : bien que certaines huiles essentielles peuvent soulager des allergies, toute huile essentielle en elle-même est susceptible de provoquer une allergie, particulièrement lorsque le terrain est déjà réactif : pensez à bien faire le test dans le pli du coude avant utilisation de ces huiles essentielles.Parfois la prise de médicaments (antihistaminiques ou corticoïdes) par voie orale est nécessaire. N'hésitez pas à vous rendre chez un médecin en cas de gonflement de la gorge, difficultés respiratoires...
Le médecin pourra ensuite vous orienter vers un dermato-allergologue dans le but de diagnostiquer avec précision l'origine de l'allergie par des tests cutanés. Un traitement de désensiblisation pourra ensuite être proposé.
Renseignez-vous également auprès d'un homéopathe, qui pourra vous proposer des alternatives plus douces.

 

Généralités

L'allergie : qu'est ce que c'est ?

Par définition, une allergie est une réaction anormale et spécifique de l'organisme au contact d'une substance qu'il ne tolère pas ou ne tolère plus.

Qu'elle soit cutanée, respiratoire ou alimentaire, la réaction allergique met en jeu le système immunitaire de notre organisme.

De plus en plus fréquentes dans nos sociétés industrialisées, les allergies peuvent être aussi spectaculaires qu'inattendues.

 

L'évolution des allergies

Essayons maintenant de comprendre pourquoi l'allergie figure aujourd'hui au 4ème rang des maladies les plus fréquentes dans le monde.

Antoinette - Début du 20ème siècle
Antoinette L. est née dans une ferme. Elle aime raconter sa jeunesse à son arrière petite fille Marie. Dès son plus jeune âge, Antoinette aimait ramasser les œufs au poulailler et déjeuner d'une tartine de pain frais à la confiture du jardin. Chaque jour elle aérait sa literie et étendait ses draps au grand air, puis aidait sa mère à préparer la soupe quotidienne aux légumes des champs. Elle vivait dans une maison exposée aux courants d'air et profitait de la chaleur dégagée par le feu de la cheminée pour se réchauffer. Chaque dimanche, avant d'aller au bal, elle aimait se faire belle et prendre un bain.
Marie - début du 21ème siècle
Marie L. est l'arrière petite fille d'Antoinette. Elle vit en milieu urbain dans une ville de 50.000 habitants. Elle mange souvent des plats cuisinés ou en conserves par manque de temps. Son petit-déjeuner type pour toute la famille : un grand verre de lait de vache accompagné de pain de mie à la pâte à tartiner noisette. Elle ne sort jamais sans sa crème hydratante et son parfum préféré. Pour laver son linge, elle ne peut plus se passer de son adoucissant aux fleurs de printemps, qui parfume délicatement ses vêtements. Plutôt frileuse, elle privilégie une ambiance d'intérieur cocooning, chaude et rassurante. Elle et son mari ont une petite fille. Vaccinée il y a peu, elle est sous antibiotiques aujourd'hui à cause d'une vilaine angine. Pour la réconforter, Marie ira dès demain lui acheter un lapin, en espérant qu'il fera bon ménage avec le chat de la maison.

Analyse des causes

Depuis 60 ans, notre mode de vie a énormément évolué. Dans nos pays industrialisés, nous vivons aujourd’hui vit dans un environnement très différent de celui de nos aïeux.
Comme le montrent les chiffres cités précédemment, ce nouvel environnement favorise l’apparition des allergies.

Plusieurs explications à cela :

 

Notre habitat

Les habitations sont plus petites, moins aérées, ce qui augmente le taux d’humidité et la prolifération des acariens (responsables de 50% des réactions allergiques).

La théorie hygiéniste

Les infections virales et microbiennes de la petite enfance pourraient représenter un facteur protecteur vis-à-vis du développement des maladies allergiques. Protégé par des vaccins, la prise d’antibiotiques et une hygiène excessive, le système immunitaire, déstabilisé,  se retourne contre quelque chose pour « s’occuper ». C’est ainsi que l’organisme devient allergique à des substances autrefois tolérées et inoffensives

 

L'environnement

Nous vivons aujourd’hui dans une atmosphère bien plus polluée qu’auparavant.

Même si cet environnement n’entraîne pas directement d’allergies, le simple fait de respirer un air pollué peut être plus irritant pour l’organisme.

Ces irritations des voies respiratoires notamment peuvent aggraver les réactions allergiques.

Notre alimentation
et produits de consommation courante

Nous sommes davantage amenés à consommer des produits alimentaires nouveaux et industriels, contenant des additifs destinés à rehausser le goût, la couleur, la consistance… tout cela en plus grande quantité et pas forcément adapté à notre organisme. De la même manière, nous sommes en présence quotidiennement avec des produits contenant des substances de synthèse.
 

Nos animaux de compagnie

Aujourd’hui plus d’1 foyer sur 2 possède un animal de compagnie. On assiste également à l’apparition de nouveaux animaux de compagnie (lapins cobayes, furets, lézards…). Cette proximité quotidienne avec un animal "exotique" peut inciter l’organisme à réagir.

L'héréditité

Il est évident qu’une prédisposition génétique à l’allergie plus marquée (parents allergiques) augmente le risque. Toutefois, les allergies peuvent apparaître à tout moment de la vie.
 

Les allergènes potentiels en cosmétique

 26 substances, ayant entre autres des propriétés parfumantes ou aromatiques, ont été identifiées dans le Règlement Cosmétique Européen comme étant potentiellement allergènes.

Depuis 2005, leurs noms doivent figurer dans la liste des ingrédients dès que leur concentration dépasse une certaine valeur. C’est pourquoi sur la désignation INCI (c'est-à-dire la désignation cosmétique) de certaines de nos huiles essentielles, hydrolats… figurent des noms comme linalool, citral, citronnellol

Cette liste permet d'alerter le consommateur mais elle reste à prendre avec du recul, car bien que ces substances soient présentes en quantité élevée dans les huiles essentielles, les allergies aux huiles essentielles ne sont pas si nombreuses. Par exemple, le linalol (nom français correspondant au nom INCI "linalool") est classé comme allergène. Or, l’huile essentielle de Lavande fine, constituée de plus de 30% de linalol, n'est pas une huile réputée pour être allergisante ; idem pour l'huile essentielle de Bois de rose constituée de plus de 80 % de linalol.

On peut expliquer ce paradoxe par l'origine et surtout le contexte de ce linalol. Dans le cas d'une huile essentielle de lavande, le linalol est naturel et fait partie d'un "tout", c'est un ensemble de composés aromatiques qui va être perçu dans sa globalité par l'organisme et donc d'une façon différente de la molécule isolée. Les tests réalisés dans le cadre du Règlement Européen ont été réalisés à partir de linalol de synthèse, et surtout isolé des autres constituants de l'huile essentielle. Le linalol de synthèse est largement utilisé, notamment pour recréer des parfums artificiels "lavande" qui servent entre autres dans les produits ménagers, les lessives, adoucissants... Ce linalol là est effectivement sans doute en cause dans des allergies.

La même problématique existe sur le limonène, mis en cause comme allergène dans des parfums d'ambiance pour la maison. Il s'agit bien souvent de limonène synthétique ou isolé, et non d'huile essentielle complète de citron ou d'orange.

Par ailleurs des études ont montré que ce n'était pas tant le linalol ni le limonène en eux-mêmes qui étaient responsables des allergies, mais surtout les produits d'oxydation du linalol et du limonène formés lors de leur contact prolongé avec l'air ambiant.

Les signes qui ne trompent pas

Avant tout, il s'agit de savoir repérer les symptômes d'une allergie cutanée et surtout de bien la différencier de l'irritation :

    Irritation Allergie
Délai d'apparition Immédiat ou après quelques applications Le plus souvent retardée (24h-48h)
Zones concernées Limitée à la zone de contact Peut s'étendre au-delà de la zone de contact
Symptômes Picotements, tiraillements, rougeurs, fissures, sensations de brûlure Rougeurs, œdèmes (gonflements), éruptions cutanées, démangeaisons.
La gravité peut être plus ou moins  importante selon le type de réaction
Guérison Rapide dès l'arrêt du produit Lente, avec risque de récidive
Types de produits Savons, shampooings, déodorants, produits de rasage, eaux de toilette, AHA, huiles essentielles dermocaustiques (Cannelle, Sarriette...) Parfums, conservateurs, excipients (émulsifiants), filtres solaire, vernis à ongles...

 

Indications bibliographiques

1. " Guide pratique d’aromathérapie familiale et scientifique " par Dominique Baudoux
2. www.sante-medecine.commentcamarche.net
3. www.allergo.magpatients.org
4. ' L’argile, médecine ancestrale " de Philippe Andrianne
5. www.e-sante.fr
6 . www.poumon.ca
7. http://www.allergique.org/
8. www.dermaptene.com
9. Aroma-News N°7
10. Plantes & Santé n°113, mai 2011, Jean-François Astier

AVERTISSEMENT : Ces propriétés, indications et modes d'utilisation sont tirés des ouvrages ou sites Internet de référence en aromathérapie et cosmétiques naturelles. On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmées par des observations en milieu scientifique. Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, consultez un médecin.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis

Chère cliente, cher client,
Les commentaires sont dédiés au partage de vos avis sur nos produits. Les avis client sont soumis à la charte Aroma-Zone (en savoir plus). Si vous souhaitez poser une question sur une recette, demander un conseil sur un ingrédient, signaler un produit défectueux ou un souci de commande, nous faire une suggestion... merci d’utiliser les formulaires de contact. Vous obtiendrez une réponse personnalisée dans les meilleurs délais. Nous vous remercions pour votre compréhension. Très belles découvertes aromatiques à vous !

Confirmation d'ajout au panier

2018 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.
actweb.fr