Fiche "Savoir-faire cosmétique maison" n°9

Les Emulsions

0
Votre notation : Aucun
Soyez le premier à donner votre avis
Facebook twitter email

Hydrater la peau, mais aussi la nourrir, la protéger, et lui apporter des actifs, l’émulsion sait tout faire !  Apprenez comment la réaliser facilement étape par étape…

C'est quoi ?

Quels produits ?

Emulsion : à quoi ca sert?

De notre nourriture à nos cosmétiques, nous utilisons quotidiennement toutes sortes d'émulsions.
L'exemple le plus démonstratif est la mayonnaise qui est techniquement une émulsion : sans l'apport de l'œuf faisant office d'émulsifiant, ne serait qu'un mélange non homogène d'huile et de moutarde.

Techniquement, une émulsion est un mélange homogène de deux liquides
non miscibles
(qui ne se mélangent pas), comme l’eau et l’huile.
Le mélange se stabilise grâce à un troisième ingrédient appelé émulsifiant
ou émulsionnant.

Les émulsions ont de multiples champs
d'application en cosmétique
:

  • laits visage et corps
  • solaires : laits et émulsions sprayables
  • maquillage : mascaras, fonds de teint, ombres
    à paupières crème
  • crèmes de soin pour le visage,
  • cold-creams, crèmes pour le corps et les mains,
  • capillaire : après-shampooings, shampooings crèmes et masques crèmes

 

Composition d'une émulsion :

Phase aqueuse

Composée essentiellement d’eau ou d’hydrolat, la phase aqueuse peut également être accompagnée d'une gomme, d'une résine ou d'autres ingrédients selon le produit fabriqué. Sa fonction est d'hydrater la peau.

Phase huileuse

Huiles végétales, cires, macérats... la phase huileuse est là pour nourrir et apporter confort et protection à la peau, ou encore pour nourrir, protéger et gainer le cheveu.


Pour choisir les huiles végétales correspondant à votre peau, téléchargez le guide pratique Aroma-Zone en cliquant ici


Pour choisir les huiles végétales correspondant à votre cheveu, consultez notre dossier thématique Le Cheveu

Actifs

Donnent à l'émulsion des propriétés bien précises


pour la peau :
- hydratante (acide hyaluronique, glycérine végétale...)
- anti-âge et anti-oxydante (co-enzyme Q10, vitamine E...)
- apaisante (allantoine, bisabolol, huile essentielle de Camomille allemande......)
- circulatoire (huile végétale de Callophylle, hydrolat de Cyprès...)
- nutritive et revitalisante (gelée royale BIO, miel, lait de jument...)
- matifiante (talc, sève de Bambou...)
- antibactérienne (propolis BIO, tea tree, Barbe de Jupiter...) ...
- raffermissante (hydrolat et huile essentielle de Ciste, macérât de bellis...)
- réparatrice (huile essentielle de Lavande, Provitamine B5...)

pour les cheveux :
- démêlante, lissante (inuline BIO, silicone végétal...)
- réparatrice (phytokératine, Provitamine B5...)
- anti-chute (huiles essentielles de Cade et Bay St Thomas,...)

Conservateur

Le conservateur est ici indispensable. Nous vous recommandons le Naticide, le Cosgard, ou l'Extrait de Pépins de Pamplemousse Aroma-Zone. Pour des tableaux de comparaison des conservateurs, rendez vous sur la page "conservateurs" du site.

Les plus

Aroma-Zone vous propose également des principes actifs présentant différentes propriétés, des extraits aromatiques, et des colorants pour personnaliser votre émulsion.

Qualifications d'une émulsion

Les différents types de textures :

  

 

Les différents types de toucher :

 

 

Les émulsifiants Aroma-Zone pour la peau et les cheveux

Voici brièvement comment donner vie à vos envies de textures et de touchers.
Les émulsifiants proposés par Aroma-Zone permettent de diversifier vos émulsions selon vos aspirations et votre type de peau ou de cheveux. Pour vous guider dans le choix d'un émulsifiant, nous avons résumé les propriétés, points forts et types d'utilisation de chacun dans un tableau comparant les différents émulsifiants Aroma-Zone sur des critères de facilité de mise en œuvre, de textures et touchers obtenus, et de propriétés (hydratante, nourrissante, réparatrice,..) propres à chaque émulsifiant et comparant également les utilisations recommandées pour chaque émulsifiantcliquez ici pour l'ouvrir (format du fichier : PDF).


 
  Emulsifiant Mise
en œuvre
Matériel
nécessaire
Texture / toucher Points forts Convient à Phase d'introduction Mode opératoire
Pour la
peau 

Cire Emulsifiante n°1

Batteur électrique ou mousseur Crèmes riches et épaisses, toucher onctueux Très belles textures "cocoon" Emulsification à chaud

Cire Emulsifiante n°2

Fouet manuel ou batteur électrique Crèmes épaisses moyennement grasses, toucher onctueux Très facile d'utilisation Emulsification à chaud

Cire Emulsifiante n°3

Fouet manuel ou batteur électrique Textures variables de fluides à épaisses selon le dosage utilisé, toucher plutôt frais, de aqueux à onctueux Permet de réaliser facilement une large gamme de textures stables Emulsification à chaud

Emulsifiants MF & VE

Batteur électrique Du lait à la crème épaisse, texture légère et pénétrante, riche en eau Permet de réaliser facilement une large gamme de textures stables en variant les proportions des 2 co-émulsifiants MF :  
VE : 
Emulsification à chaud

Olivem 1000

Fouet manuel ou batteur électrique

Textures très pénétrantes, plutôt épaisses, de légères à onctueuses.

Toucher non gras

Très bonne affinité avec la peau

 

Emulsification à chaud

Emulsan

Fouet manuel ou batteur électrique Large gamme de textures du lait à la crème épaisse, avec un toucher plus ou moins riche. Toucher doux très hydratant. Permet de réaliser une large gamme de textures, de textures en l'associant à l'acool cétylique ou l'émulsifiant VE, ou a une gomme, et en variant la proportion de phase huileuse. Emulsification à chaud

Cire Emulsifiante Olive Douceur

Fouet manuel ou batteur électrique Textures plutôt épaisses, de légère à riche selon le dosage. Toucher onctueux et laissant un film protecteur sur la peau Propriétés adoucissantes sur la peau Emulsification à chaud

Ester de sucre

Batteur électrique Crèmes gélifiées très légères et aqueuses, texture épaisse qui pénètre facilement Réalisation d'émulsion épaisses à froid, très bon agent hydratant Emulsification à froid
Gélisucre Fouet manuel ou batteur électrique Textures fluides ou gélifiées (utilisation d'une gomme en phase aqueuse), toucher frais Réalisation d'émulsions fluides à froid, idéal pour les huiles sensibles Emulsification à froid. La présence d'un gélifiant en phase aqueuse est nécessaire pour garantir la stabilité.

Cire Emulsifiante Olive Protection

Batteur électrique Textures riches, type "cold cream", crèmes très nourrissantes, qui laissent un film protecteur sur la peau, toucher onctueux Réalisation d'émulsions "eau dans huile" Emulsification à chaud

Alcool cétylique

Fouet manuel ou batteur électrique Crèmes riches et émollientes, fluides à épaisses Co-émulsifiant qui épaissit et apporte onctuosité aux formules Emulsification à chaud
Lécithine de soja  Batteur électrique Crèmes onctueuses, de fluides à épaisses, toucher soyeux, légère coloration jaune Co-émulsifiant qui apporte un effet émollient, adoucissant Emulsification à chaud
Pour les cheveux

BTMS

Mini-fouet ou spatule
(shampooing)
mousseur ou batteur
(après-shampooing)
Très aérien, non gras, non collant, toucher léger et rendu opaque Co-émulsifiant qui apporte un effet émollient, adoucissant Emulsification à chaud

Conditioner Emulsifier

Mini-fouet ou spatule
(shampooing)
mousseur ou batteur
(après-shampooing)
Peu gras, non collant, shampooing translucide Agent conditionneur très doux pour les cheveux Emulsification à chaud

Les 3 grands types d'émulsions

Emulsions à chaud dans eau
Emulsions à chaud eau dans huile
Emulsion à froid

Types de peaux
Normales à mixtes

Composition type

  • - 60 % d’eau et/ou hydrolat(s)
  • - 30 % d’huile(s) végétale(s)
  • - 0.6 % de conservateur
  • Exemple d'émulsifiant : Cire émulsifiante n°2

Types de texture et de toucher
Textures variables selon le choix de l'émulsifiant et de la phase grasse.

Types de peaux
Sèches à très sèches ou conditions extrêmes

Composition type

  • - 40 % d’eau et/ou hydrolat(s)
  • - 50 % d’huile(s) végétale(s)
  • - 2 % de beurre végétal
  • - 2 % de cire végétale
  • - 0.6 % de conservateur

Exemple d'émulsifiant : Cire émulsifiante Olive Protection

Types de texture et de toucher
Textures et touchers riches

Types de peaux
Tous types de peaux

Composition type

  • - 60% d’eau et/ou hydrolat(s)
  • - 30% d’huile(s) végétale(s)
  • - 0.6% de conservateur

Exemple d'émulsifiant : Ester de sucre

Types de texture et de toucher
Textures fraîches et plus ou moins gélifiées

 

Les émulsions contenant des gélifiants :

Pour améliorer la tenue de votre émulsion et la rendre plus consistante, vous pouvez également ajouter un gélifiant (gomme Xanthane, gomme Guar, ou gomme Adragante par exemple) dans la phase aqueuse de votre préparation.
Cela va créer un réseau plus dense, et rendre votre émulsion plus stable dans le temps, avec un toucher "gel" frais très agréable.

 

Quelques informations pratiques sur la mise en œuvre des émulsions

1. La Température d'émulsification :

La température de chauffe des phases aqueuses et huileuses dans la réalisation des émulsions est conseillée aux alentours de 70°C pour la majorité des émulsifiants et co-émulsifiants Aroma-Zone (hormis bien sûr les émulsifiants à froid). Cette température est influencée par le point de fusion des émulsifiants mais c'est aussi un critère primordial à respecter car il a une influence sur :

  • la réussite de l'émulsion
  • la stabilité du produit dans le temps
  • l'apparition de moisissures

Néanmoins nos laboratoires de développement ont étudié la possibilité de diminuer ces températures de chauffe pour permettre de préserver tous les composants aromatiques et sensibles des huiles et hydrolats. De cette étude, nous pouvons tirer les conclusions suivantes :
il est possible de diminuer cette température de chauffe à 55°C voir 65 °C sans influencer ces critères pour certains émulsifiants traditionnellement mis en oeuvre "à chaud" :

  • Cire émulsifiante n°1 : 55°C avec 5 à 7% d'émulsifiant
  • Cire émulsifiante n°2 : 65°C avec 6 à 8% d'émulsifiant
  • Emulsifiant MF/VE : 60°C avec 5% MF+5% VE ou 0,5% MF+10% VE ou 10% MF+3% VE

2. Les ratios de Phase aqueuse/Phase grasse :

Concernant l'influence sur la texture, de façon générale :

  RATIO PHASE AQUEUSE/PHASE HUILEUSE

Emulsifiants

%

5%huile
85% eau
10% huile
80% eau
20% huile
70% eau
30% huile
60% eau
40% huile
50 % eau
50% huile
40% eau
Cire émulsifiante n°1 8% **** **** **** **** **** o
Cire émulsifiante n°2 8% ** **** **** **** **** o
Cire émulsifiante n°3 6%   **** **** **** **** o
Emulsifiants MF et VE 5% MF + 0.5% VE *** *** *** *** *** ***
5% MF + 2% VE *** **** **** **** **** ***
0.5%MF + 10% VE **** **** **** **** o o
Alcool cétylique + Lécithine de soja 3% + 3% *** *** *** *** *** ***
Olivem 1000 6% **** **** **** **** **** o
Cire émulsifiante Olive Douceur 5%   **** **** **** **** o
Cire émulsifiante Olive Protection 8% o o o o ** ****
Emulsifiant Gélisucre BIO 6%     **** **** ****  
****  Très bonne stabilité
(≥ 2 mois)
  *** Bonne stabilité
(≥ 1 mois et < 2 mois)
  ** Stabilité médiocre
(< 1 mois)
  o Pas d'émulsification     Pas de données à l'heure actuelle

3. L'introduction des phases :

Ordre d'introduction des phases :
Il est souvent conseillé dans nos recettes d'introduire la phase aqueuse dans la phase huileuse quelque soit le type d'émulsion (E/H ou H/E). Ceci évite, notamment en cosmétique maison, de perdre trop de phase grasse lors du transvasement. Cette simplification de procédé n'entraîne pas, d'après nos tests, de perte de stabilité ou de qualité de l'émulsion finale.

Vous pouvez cependant respecter la logique qui est d'introduire la phase "dispersée" dans la phase "continue" : c'est à dire introduire la phase "huile" dans la phase "eau" pour former une émulsion "huile dans eau".

Incorporation d'huiles végétales et/ou hydrolats sensibles à la température :
Il n'est pas conseillé de faire chauffer les huiles végétales sensibles et certaines personnes ne souhaitent pas non plus faire chauffer certains hydrolats.

Afin de pouvoir réaliser une émulsion à chaud avec ce type de matières premières sensibles, nous vous conseillons d'ajouter votre ingrédient sensible après la chauffe de la phase, juste avant l'émulsification. Attention cependant, la quantité de cette matière première sensible devra se limiter à 10% maximum.

Pour respecter les huiles et hydrolats sensibles, il est aussi possible de réaliser des émulsions à froid avec le Gélisucre BIO ou l'Ester de sucre.

Exemple de Mode Opératoire à chaud avec composants sensibles :
1/ Transférez la phase huileuse A dans un récipient (excepté l’huile sensible que vous ne souhaitez pas chauffer).
2/ Dans un autre récipient, transférez la phase aqueuse B (excepté l’hydrolat que vous ne souhaitez pas chauffer).
3/ Faites chauffer séparément au bain-marie les phases A et B à 70°C. Pendant ce temps, pesez séparément l’huile végétale et/ou hydrolat sensible dans un ou plusieurs autre récipient.
4/ Lorsque les deux phases A et B sont à la même température, les sortir du bain-marie et versez directement l’huile sensible dans la phase A ou l’hydrolat dans la phase B.
5/ Sans attendre, versez lentement le mélange de la phase huileuse dans la phase aqueuse sans cesser d'agiter pendant environ 3 minutes. Le mélange blanchit et s'homogénéise.
6/ Sans cesser d'agiter, mettez le récipient dans un fond d'eau froide afin d'accélérer le refroidissement et la prise de l'émulsion pendant encore 3 minutes environ.
7/ Ajoutez enfin le reste des ingrédients en mélangeant bien.
8/ Transférez la préparation dans votre pot ou flacon.

L’augmentation du pourcentage d’eau rend la préparation plus fluide et plus blanche.
L’augmentation du pourcentage d’huile rend la préparation un peu plus épaisse.

En pratique

Conditions de réalisation des recettes de cosmétique "Maison"

Hygiène irréprochable en 3 points

Tous les produits cosmétiques contenant une phase aqueuse sont très sensibles aux pollutions par des bactéries et des champignons. Il est donc indispensable de respecter une hygiène parfaite dans la confection des préparations "maison" contenant de l'eau et/ou des hydrolats, notamment en respectant ces quelques règles :

1 - Lavez-vous soigneusement les mains avant de commencer votre préparation cosmétique.

Afin de minimiser les contacts avec la crème ou le lait, nous vous conseillons l'utilisation des flacons pompes aux pots.

2 - Désinfectez systématiquement les ustensiles et contenants allant être utilisés : soit en les passant 10 minutes à l'eau bouillante puis en les séchant soigneusement avec un linge propre, soit en les rinçant à l'alcool de pharmacie puis en les laissant sécher à l'air libre (pour les éléments ne résistant pas à la chaleur). Attention, tous les ustensiles et contenants ne se désinfectent pas de la même manière. Référez vous systématiquement aux consignes de nettoyage et désinfection de chaque fiche technique de l’article concerné dans l’onglet « EN PRATIQUE ».

3 - Conservez votre préparation au frais et utilisez-la dans un délai de un mois.

Utilisez des "conservateurs naturels" comme l'extrait de pépins de pamplemousse ou certaines huiles essentielles.

Soyez attentif : si vous observez un changement d'odeur ou d'aspect, n'utilisez plus le produit.

 
  • La confection de crèmes ou baumes nécessite parfois des chauffes importantes de certaines phases ou matières premières. Les précautions d'usage doivent être respectées pour éviter brûlures et projections. Il est conseillé de porter gants et lunettes de protection.
  • Vos ingrédients et produits finis doivent être soigneusement étiquetés et tenus hors de portée des enfants.
  • Dans le cas où vos préparations contiennent de l’alcool, soyez très prudent lors de sa manipulation. En cas de contact avec les yeux, rincez abondamment et longuement à l’eau. L’alcool est fortement inflammable : manipulez l’alcool loin de toute flamme et de toute source incandescente. L’alcool peut-être irritant pour les voies respiratoires : manipulez l’alcool dans un local aéré.
  • Certains ingrédients peuvent présenter un risque d’allergie chez des personnes sensibles : faites toujours un test préalable de 48H dans le pli du coude pour vérifier qu'aucune réaction n'apparaît avant d'utiliser vos produits.
  • Ces recettes sont des exemples d'utilisation de l'ingrédient décrit dans cette fiche technique. Ces illustrations ne sauraient en aucun cas engager notre responsabilité.
  • Avant de commencer, consultez notre fiche de mises en garde et de précautions.

Mode opératoire : Réalisation d'une émulsion, suivez le guide ...

Pour la préparation :

  • 2 petits bols
  • un fouet, ou autre appareil de mélange
  • une éprouvette
  • une balance ou des cuillères doseuses
  • un bain-marie ou bol chauffant
  • un thermomètre
 

Ce matériel est disponible sur Aroma-Zone sur la page  "Matériel de fabrication cosmétique".


 

 

La mise en oeuvre à chaud

Préparez vos deux phases :   Chauffez :

 

Pesez vos ingrédients et préparez vos deux phases dans deux bols différents, en prenant soin de bien mélanger les ingrédients.
Concernant les huiles végétales sensibles à la chauffe et les hydrolats, il est conseillé de les ajouter juste avant l'émulsification (dans la phase grasse pour les huiles, dans la phase aqueuse pour les hydrolats).
 
Faites chauffer vos deux phases à 70°C au bain-marie
Les deux phases doivent être à la même température simultanément.
     
Emulsifiez :   Ajoutez le conservateur et les extraits aromatique :

 

Ajoutez la phase aqueuse à la phase huileuse et procédez à l'émulsification en agitant énergiquement à l'aide du fouet manuel ou électrique.
Agitez 3 minutes à température ambiante puis 3 minutes dans un fond d'eau froide, jusqu'à l'obtention d'une émulsion homogène et opaque.
  Nous vous proposons 3 conservateurs possibles : l'Extrait de Pépins de Pamplemousse, le Naticide, et le Cosgard.
L'Extrait de Pépins de Pamplemousse est un produit très visqueux qu'il convient de prélever à l'aide de la pipette 2,5 ml vendue sur notre site. Retrouver la notice d'utilisation ici.
Les conservateurs Naticide et Cosgard sont fluides et se dosent avec le codigoutte.

Le petit truc :

Réalisez une émulsion sans thermomètre - Cliquez ici

La mise en oeuvre à froid

L'émulsification à froid est très spécifique à l'émulsifiant utilisé. Nous vous proposons 2 émulsifiants utilisables à froid : l'ester de sucre et l'émulsifiant Gélisucre BIO. Pour tous les détails concernant le mode opératoire à suivre pour chacun, consultez les fiches technique de l'ester de sucre et de l'émulsifiant Gélisucre BIO.

Mise en oeuvre du Gélisucre BIO :

Préparation du gel huileux    Préparation du gel aqueux et mélange avec gel huileux

 

- Peser l’émulsifiant Gélisucre Bio et l’huile dans 2 bols séparés.
- Verser une très petite quantité de l’huile choisie dans le Gélisucre, et battre vigoureusement au fouet à main. Le mélange devient légèrement opaque et épaissit.
- Continuer à ajouter l’huile dans l’émulsifiant très progressivement, en battant vigoureusement après chaque addition pour bien intégrer l’huile dans le gel huileux.
Celui-ci doit épaissir progressivement et prend une texture un peu collante et brillante. Le gel sera généralement un peu opaque à cause des micro-bulles d’air introduites lors de sa préparation, mais il deviendra translucide après quelques jours.
  D’un autre coté, préparer votre gel aqueux : peser les ingrédients de la phase aqueuse (eau, hydrolats…), ajouter la gomme Xanthane (0.2-0.5%) en mélangeant immédiatement. Laisser « gonfler » quelques minutes pour réhydrater les particules de Xanthane, puis bien mélanger (au fouet manuel) jusqu’à obtenir un gel homogène.
- Verser progressivement ce gel dans le gel huileux (qui devient immédiatement laiteux), en agitant vigoureusement (au fouet manuel ou au batteur électrique) pour former l’émulsion. Continuer l’agitation au moins 3 minutes une fois la phase aqueuse complètement ajoutée.

Mise en oeuvre de l'Ester de Sucre :

Dispersion de l'ester de sucre   Réalisation de l'émulsion à froid

 

- Disperser l'ester de sucre dans la phase huileuse à froid en mélangeant bien pour avoir une texture homogène sans grumeaux.
- Nous vous conseillons d'ajouter 0.2 à 0.5 % (selon la viscosité désirée) de gomme (Xanthane ou Guar) dans votre phase aqueuse pour stabiliser l'emulsion.
  - Verser la phase aqueuse dans la phase huileuse en agitant vigoureusement et continuer l'agitation pendant au moins 5 minutes.
- Lors de l'émulsification, la crème prendra un aspect de gel élastique. Bien continuer à agiter vigoureusement longuement, jusqu'à ce que la crème reprenne un aspect lisse non gélatineux (pour faciliter l'agitation nous vous conseillons d'alterner le batteur électrique - mobile défloculeur - avec le fouet manuel).

 

Avis

Soyez le premier à donner votre avis

Chère cliente, cher client,
Les commentaires sont dédiés au partage de vos avis sur nos produits. Si vous souhaitez poser une question sur une recette, demander un conseil sur un ingrédient, signaler un produit défectueux ou un souci de commande, nous faire une suggestion... merci d’utiliser les formulaires de contact. Vous obtiendrez une réponse personnalisée dans les meilleurs délais. Nous vous remercions pour votre compréhension. Très belles découvertes aromatiques à vous !

Confirmation d'ajout au panier

2017 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.
actweb.fr