Lutter contre la fatigue physique et psychique grâce aux huiles essentielles

Vaste sujet que de parler de l’état de fatigue. S’il est durable, il est nécessaire de consulter pour qu’un diagnostic médical soit posé et fournisse une explication et éventuellement un traitement. Les raisons peuvent être diverses et variées, mais quoiqu’il en soit, l’intérêt de l’aromathérapie est d’accompagner le sujet dans son quotidien, encore plus si les solutions allopathiques ne sont pas satisfaisantes, et surtout de lui apporter une possibilité de ressource profonde de l’organisme. Quelle que soit l’étiologie de cette asthénie, les huiles essentielles ont le potentiel pour restaurer l’équilibre global, à la fois sur le plan nerveux, immunitaire, endocrinien et aussi émotionnel. L’effet est progressif et les forces de vie se restaurent profondément et durablement.


États de fatigue : des solutions aromatiques inégalées

La fatigue n’est qu’une réaction secondaire à une lutte interne qui existe depuis plus ou moins longtemps : maladie ou infection chronique, période de convalescence ou bien pression psychique professionnelle, personnelle, course après le temps ou l’argent, surmenage intellectuel, choc émotionnel difficile à évacuer, difficulté à se projeter dans l’avenir… La fatigue est le signe d’un lâcher prise de l’organisme face un combat plus ou moins ancien (de quelques mois à quelques années). Cet épuisement signifie un déséquilibre profond de l’organisme et peut être synonyme parfois de conséquences dramatiques pour l’état de santé.

Pourquoi faut-il réagir face à une fatigue durable ?

L’organisme est soumis quotidiennement à des agressions. Les capacités d’adaptation et de régénération dont il dispose lui permettent de faire face, c’est-à-dire à la fois de dépenser l’énergie disponible pour lutter et restaurer le déséquilibre, mais aussi de reconstituer les réserves énergétiques pour perdurer. Ces réactions font intervenir plusieurs systèmes profonds : les système nerveuxhormonal et immunitaire. Si la lutte est persistante, que le sommeil n’est pas suffisant ou bien que "l’agent de stress" ne relâche pas son étreinte, ces systèmes vont être submergés. Inondés par l’hormone du stress - le cortisol (hormone surrénalienne) - le système nerveux déraille et ne peut préserver l’homéostasie, c’est-à-dire l’état d’équilibre garant de la santé. Cette imprégnation surrénalienne est la porte ouverte au ralentissement métabolique, à la diminution de la réponse inflammatoire, à l’affaiblissement immunitaire, aux insomnies, aux stress et bien sûr à la fatigue. Plus la fatigue s’installe, moins le sommeil est réparateur et plus les journées sont sous l’emprise du stress et de l’asthénie.

Les grands systèmes intégrateurs de l’organisme sont tous concernés par cet état d’affaiblissement et c’est bien pour cela que les conséquences en termes de santé peuvent être graves. Prise ou perte de poids importante, infection microbienne récidivante, cancer, ulcère, maladie auto-immune, déséquilibre hormonal, trouble du comportement qui perturbent les relations sociales, dépression nerveuse… La fatigue durable n’est pas un état favorable à la vie, les corps physique et psychique perdent peu à peu leur vitalité. Quelle que soit la cause, certaines huiles essentielles ont la capacité de soutenir l’organisme pour lui permettre de retrouver son axe porteur de vie. Il est bien évident qu’un travail en complément pour tarir la source de fatigue ou du moins la diminuer va de pair pour que les résultats soient optimaux.

Des solutions aromatiques restructurantes en profondeur

En allopathie, les solutions anti-fatigue reposent principalement sur les sources de vitamines et de minéraux notamment le fer, la vitamine C. Mais les carences alimentaires ne sont pas forcément à l’origine de la fatigue et leur complément, même s’il n’est pas défavorable, ne sera pas forcément le gage d’un retour du tonus. Les solutions excitantes comme les principes actifs à base de caféine donnent des coups de fouet, mais ne prennent pas non plus le problème à sa source. Les huiles essentielles ont des propriétés inégalées et inexistantes dans le reste du règne végétal. A savoir qu’il existe des actifs aromatiques pour recharger le système nerveux épuisé, mais aussi pour réguler les sécrétions hormonales défaillantes et remettre en mouvement le corps physique. Les monoterpènes sont des actifs aromatiques présents dans la famille des conifères.

On les retrouve dans les huiles essentielles de Pin et de Sapin. Toutes ces huiles essentielles sont gages de nettoyage doux des voies respiratoires. Elles sont conseillées aux enfants et même aux asthmatiques. Elles apportent aussi de la vitalité en rechargeant les glandes surrénales et en soutenant leur fonction endocrinienne. L’hyperstimulation surrénalienne se régule, lentement mais sûrement, les effets psychiques et physiques se font sentir en quelques jours et se consolident progressivement. Ainsi, les huiles essentielle d’Epinette noire et de Pin sylvestre, appliquées directement sur les surrénales ou mises en bouche, sont une véritable cure de remise en forme.

L’huile essentielle de Ravintsare, connue pour ses propriétés contre les virus et les maux de l’hiver, tient de belles promesses aussi en cas de fatigue chronique. Elle dispose d’un arsenal moléculaire adapté pour redonner de l’énergie au système nerveux. Véritables dons de la nature pour la santé humaine, à la fois sources d’apaisement et de vitalité, les huiles essentielles sont étonnement intelligentes. Elles améliorent à la fois l’état de fatigue, en aidant à la restauration d’un sommeil réparateur, mais apportent aussi détente et apaisement à l’organisme en tension. Par respiration, par application sur la moelle épinière pure (ou diluée, elle est bien tolérée sur la peau), elle s’utilise d’une manière simple même toute seule. Pour parfaire le travail en synergie, l’huile essentielle de Thym à saturéoïdes est assez unique aussi en matière de rééquilibrage profond, surtout sur le plan immunitaire. Son piquant olfactif (par la présence de phénols carvacrol et thymol) apporte le feu et la chaleur nécessaires pour ramener le mouvement et la circulation périphérique.

Mais en l’écoutant plus précisément, elle a une face cachée beaucoup plus subtile. La présence de bornéol lui confère des propriétés immunomodulantes fort intéressantes. Comme si cette huile essentielle savait spontanément qu’une baisse du tonus peut entraîner un affaiblissement immunitaire ou un dérèglement vers des maladies auto-immunes. La seule précaution est de toujours diluer cette huile essentielle avant de l’appliquer sur la peau, pour se prémunir de son caractère irritant.

Vous pouvez également participer à notre atelier Aromathérapie familiale - La trousse Psy pour apprendre à utiliser les huiles essentielles en cas de dépression, insomnie ou pour booster vos capacités intellectuelles.

La fatigue mentale et psychique : réinformer l’esprit par l’esprit de la plante

Fatigue physique et fatigue psychique sont la plupart du temps de concours. L’une alimente l’autre, de par les interconnexions entre le système nerveux et les hormones. Les pensées négatives, les émotions de stress, de tristesse, de colère ou de peur alimentent le syndrome asthénique. L’un des premiers symptômes de la dépression n’est-il pas d’ailleurs l’état d’asthénie ? Il est bien connu que l’activité olfactive influence le comportement, les pensées et l’équilibre émotionnel. Entrer dans un SPA, une poissonnerie ou bien encore un vestiaire de sportifs ne procure pas les mêmes effets sur la psyché. L’essence au sein de la plante aromatique correspond à la matière la plus aérienne et volatile ; elle relie inconsciemment ou consciemment à l’esprit de la plante, aux messages qu’elle contient, à son histoire.

Pins et sapins sont éternellement verts, perpétuellement odoriférants, et souvent soumis au froid et à la neige. Dressés très haut vers le ciel, ils font la liaison terre-ciel, mère-père. Ils ont tous une teinte olfactive spirituelle. Le Sapin baumier adoucit et éclaircit la vision du lendemain. Il aide à chasser les peurs en indiquant la bonne voie. La Menthe verte ouvre l’esprit, stimule la vigilance, fait pétiller le mental et éclaircit les idées. Elle est particulièrement recommandée en cas d’esprit embrumé et de difficulté de concentration. Toutes les essences d’agrumes connectent à la joie, l’allégresse, invitent au jeu et à la convivialité. C’est le seul registre d’odeur qui est aimé de manière unanime, ces fragrances apportent toujours du réconfort et du plaisir instantanément. Dans la formule proposée, c’est l’essence d’Orange douce qui est choisie, mais celle de Mandarine verte, de Pamplemousse ou encore de Bergamote auraient pu faire aussi bien l’affaire.

Enfin, l’huile essentielle de Kunzea véhicule l’énergie yang par excellence. Lorsque l’état d’asthénie est tel qu’il n’y a plus de mouvement ni d’élan, la fragrance de Kunzea amène un courant d’énergie ascensionnelle, relève et incite à l’action. Elle est recommandée dans les périodes de convalescence, pour accompagner le quotidien de sujets dépressifs ou luttant contre la douleur chronique.

"Les formules de l'expert"

Associer les deux synergies pour un effet optimal sur la fatigue psychique et physique.

Propriétés

neurotonique, régulatrice endocrinienne et immunitaire, psychotonique, effet cortisone like.

Dans un flacon de 30 ml en verre teinté muni d’un codi-gouttes, mélanger les huiles essentielles dans les quantités conseillées et compléter jusqu’en haut du flacon avec l’huile végétale d'Abricot. Refermer et agiter.

Mode d’emploi

Voie cutanée et sublinguale :

Faire pénétrer en massage réchauffant, 15 à 20 gouttes de cette synergie sur les surrénales (le haut des reins dans le creux du dos) et tout le long de la colonne vertébrale 2 fois par jour, le matin et le soir au coucher. A suivre pendant 3 semaines. Déposer aussi 2 à 3 gouttes sous la voute plantaire. Et, prendre directement 6 à 8 gouttes en bouche 2 fois par jour, pendant 3 semaines.

Recommandation d'emploi

masser d’une manière énergique pour réchauffer cette zone contribue à l’effet anti-fatigue.

Contre-indications

femmes enceintes et allaitantes.


Propriétés

neurotonique, favorise la concentration, le mental et la vigilance, augmente la résistance au stress, apporte optimiste, persévérance et confiance.

Dans un flacon de 10 ml en verre teinté muni d’un codigouttes, mélanger les huiles essentielles dans les quantités conseillées. Refermer et agiter.

Mode d’emploi

Voie cutanée et olfactive : 

Faire pénétrer 2 à 3 gouttes sur des points énergétiques stratégiques comme : sur le front entre les yeux au niveau du troisième œil (attention à ne pas en mettre dans les yeux), sur la nuque, le sternum, la fontanelle, ou encore les clavicules. Déposer 2 gouttes à l’intérieur des poignets et respirer profondément au moins 5 fois de suite. A répéter à volonté dans la journée pour s’éclaircir l’esprit et retrouver sa vitalité psychique. Peut être utilisé en guise de synergie à diffuser à l’aide d’un diffuseur ultra sonique, 15 minutes toutes les 2 heures.

Contre-indications

enfant de moins de 6 ans, femmes enceintes et allaitantes.

stars
Cet article vous a plu ?
Dites-nous ce que vous en pensez.