Pour une rentrée en beauté nous vous offrons un tote bag en coton bio

Dossier thématique

Le soleil : le connaître, se préparer, se protéger

4.666665
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.7 3 commentaire
Voir les 3 commentaires
Facebook twitter email

Pour profiter pleinement des bienfaits de l’été, découvrez tous nos conseils pour préparer votre peau au soleil, la protéger et la réparer avec des produits naturels.

Le soleil et la peau

Le rayonnement solaire

Le soleil émet des ondes électromagnétiques dont notamment des rayonnements infrarouges (sensation de chaleur), visibles (la lumière), et ultraviolets (UV). Ce sont ces derniers qui vont avoir un impact significatif sur la peau.  Selon leur longueur d’onde on distingue les UVA, les UVB et les UVC.

  • Les UVC, de plus faible longueur d’onde, sont très riche en énergie, et seraient très nocifs, mais heureusement ils sont quasi-totalement arrêtés par la couche d’ozone de l’atmosphère (mais la dégradation de celle-ci augmente l'exposition aux UVC) et ne pénètrent pas la peau.
  • Les UVB, de longueur d’onde intermédiaire, sont en partie filtrés par la couche d’ozone, mais plus l’altitude est élevée, plus l’exposition aux UVB sera intense. Ils pénètrent seulement partiellement la peau (jusqu’à la limite du derme), mais ils transportent suffisamment d’énergie pour causer des dégâts au niveau de l’ADN des cellules de l’épiderme. Les UVB provoquent rapidement  l’érythème solaire ou « coup de soleil » .
  • Les UVA, de longueur d’onde plus grande, traversent largement l’atmosphère. Ils sont moins énergétiques que les UVB mais pénètrent plus profondément la peau (jusque dans le derme moyen). Les UVA sont les principaux responsables du vieillissement cutané de par les altérations qu’ils causent dans le derme.

Les UVA comme les UVB stimulent la formation de mélanine et permettent donc le bronzage.

Les effets du soleil sur la peau

LE COUP DE SOLEIL

Le coup de soleil ou "érythème actinique" est provoqué essentiellement par les UVB. Il s'agit d'une véritable brûlure, au 1er ou 2nd degré. Les rayons UVB provoquent des altérations au niveau de l’ADN des cellules de l’épiderme, Il se produit une dilatation des vaisseaux sanguins et une réaction inflammatoire, ce qui se traduit par la rougeur, la douleur et le gonflement.

Les cellules touchées, appelées « cellules coup de soleil » (sunburn cells) entrent en apoptose, c’est-à-dire en phase de suicide. Elles vont mourir rapidement et être éliminées par desquamation.
Le coup de soleil apparaît assez rapidement, entre 3 et 5 h après l’exposition, et atteint son point culminant 24 h après.

Un coup de soleil n’apporte aucun effet protecteur, au contraire la peau brûlée sera plus sensible au soleil.

Les coups de soleil à répétition sont néfastes et impliqués dans le déclenchement des cancers de la peau.

LE BRONZAGE

Le bronzage est l’une des réactions naturelles de défense et d’autoprotection de la peau contre les UV.

Le vrai bronzage protecteur est un processus  lent : il ne s’installe qu’après 2 à 3 jours. Il tiendra environ 3 à 4 semaines.
L’action des UVA et des UVB déclenche la production de mélanines par les mélanocytes à partir de l’acide aminé tyrosine.

Les mélanines sont des pigments qui ont la propriété d’absorber les UV et donc d’offrir une certaine protection contre ces rayons. Il existe 2 types de mélanine : l’eumélanine, de teinte brun-noir, et la phaéomélanine, orange-rouge. La couleur de la peau et le « phototype » dépendent de la répartition de ces pigments, leur quantité, leur nature et leur capacité de production et déterminent la sensibilité de la peau au soleil.
L’eumélanine protège beaucoup mieux que la phaéomélanine, qui se dégrade très vite sous l’action du soleil, ce qui explique que les personnes rousses soient beaucoup plus sensibles au soleil que les bruns à la peau mate.

 

LE VIELLISSEMENT CUTANÉ ET LES TACHES PIGMENTAIRES

Les UVA causent de nombreuses altérations au sein de la peau et surtout dans le derme, couche profonde qui forme le « matelas de soutien » et donne son élasticité à la peau. Le nombre de fibroblastes (cellules du derme qui produisent les protéines de structure comme le collagène et l’élastine) diminue, la production de collagène aussi.

Les fibres d’élastine et de collagène synthétisées sont altérées et s’organisent de façon anormale.
Il en résulte une perte d’élasticité de la peau, un relâchement cutané, et la formation progressive de profonds sillons.
Ce processus de dégradation à long terme est appelé "élastose solaire" et est responsable par exemple des profondes rides en forme de losange visibles sur le cou des personnes âgées.

Un autre effet des expositions répétées aux UV sur la peau est l’apparition de taches pigmentaires ou lentigo, aussi bien sur les mains, les bras, le décolleté que sur le visage. Ces taches sont dues à des dysfonctionnements dans la production de mélanine et une fois installées il est assez difficile de s’en débarrasser.

AUTRES EFFETS À COURT TERME

- Chaleur : l’exposition au soleil réchauffe évidemment ! Cela est surtout dû aux infrarouges, qui pénètrent profondément la peau. C’est un effet plutôt bénéfique, mais attention quand même au coup de chaleur !
- Epaississement de la couche cornée : sous l’effet des UVB,  la multiplication des kératinocytes est activée, et résulte en un épaississement de la couche supérieure de la peau. C’est, avec le bronzage, un des mécanismes d’autoprotection de la peau contre les UV car cet épaississement permet d’arrêter une grande partie des UVB.
- Desséchement : la chaleur engendre naturellement une déshydratation de la peau.
- Acné « rebond » : l'état des peaux acnéiques s'améliore souvent au soleil, mais l'épaississement de la couche cornée conduit généralement à une forte poussée d'acné après arrêt des expositions.
- Diminution des défenses immunitaires au niveau de la peau : l’exposition aux UV affaiblit les cellules de Langherans, cellules de l'épiderme chargées de reconnaître les corps étrangers. Cette propriété est utilisée dans certains traitements par photothérapie.

 

EFFETS POSITIFS DU SOLEIL SUR L'ORGANISME

Le soleil n’a pas que des effets négatifs, et au contraire, une exposition régulière au soleil est indispensable à notre santé. Notamment, l’exposition au soleil, en particulier aux UVB, permet la synthèse de la vitamine D au niveau de la peau.

La vitamine D est essentielle à notre organisme : elle intervient dans l’absorption du calcium et du phosphore et est donc indispensable à la solidité des os, antirachitique et prévient l’ostéoporose, elle joue aussi un rôle dans l’immunité, et a une action protectrice importante contre de nombreuses pathologies, dont les maladies cardio-vasculaires et certaines maladies inflammatoires. Il semble aussi que la vitamine D ait un puissant rôle protecteur contre certains cancers.
Le soleil a une action bénéfique sur certaines pathologies (eczéma, psoriasis), ou il améliore l’état de la peau.

Une exposition quotidienne au soleil au moins une dizaine de minutes par jour sans protection est donc souhaitable.

Le soleil a aussi un effet positif sur notre moral.
Sa lumière permet de lutter contre la dépression, et sa chaleur procure une sensation de bien-être.
L’exposition à la lumière solaire joue un rôle essentiel la production de mélatonine, hormone qui régule notre sommeil, et influe sur notre humeur, mais a aussi des effets importants sur le système immunitaire.

A cela s’ajoutent les effets positifs liés au bronzage, qui a dans notre société véhicule une image de beauté et de santé : on se sent souvent plus beau et plus désirable avec un joli hâle, et cela participe aussi à notre bien-être !

Les risques à long terme en cas d'exposition abusive

- Les expositions intensives répétées au soleil peuvent être la cause de cancers de la peau : mélanomes et carcinomes.
- Les UVB, très énergétiques, provoquent des altérations de l'ADN des cellules de l'épiderme et sont ainsi directement responsables de cancers de la peau.
- Les UVA n'ont pas de toxicité directe sur l'ADN, mais ils sont à l'origine de la production de radicaux libres, molécules très réactives qui déclenchent des réactions en chaîne et vont engendrer des modifications sur l'ADN, les protéines et les lipides de la peau. Ils contribuent donc aussi à la formation de cellules cancéreuses.
- Les altérations de l'ADN sont normalement repérées et réparées au sein des cellules. Et si, une cellule devient cancéreuse, elle est rapidement considérée comme étrangère et éliminée par le système immunitaire.
- Cependant, en cas d'expositions trop intenses et fréquentes, les mécanismes de réparation naturelle deviennent insuffisants. Et comme les défenses immunitaires cutanées sont affaiblies par les expositions aux UV, l'élimination des cellules cancéreuses ne sera plus totalement assurée.

Pas tous égaux face au soleil

LE PROTOTYPE

La couleur de notre peau, déterminée par notre patrimoine génétique, conditionne notre sensibilité au soleil. La protection solaire à adopter dépend largement de votre phototype, cependant il faut savoir que des expositions excessives et répétées au soleil seront néfastes pour tous types de peaux à long terme.

On distingue généralement les 6 phototypes suivants :

Phototypes Caractéristiques Réaction au soleil
I
  • Peau très blanche, laiteuse (rousse)
  • Cheveux souvent roux ou blonds
  • Nombreuses taches de rousseur
Brûle toujours, ne bronze jamais, très sensible
au soleil voire intolérant
II
  • Peau très claire
  • Cheveux généralement blonds à châtains
  • Taches de rousseur assez fréquentes
Brûle toujours, bronze très légèrement et lentement
III
  • Peau intermédiaire
  • Cheveux châtains à bruns
  • Quelques taches de rousseur possibles
Brûle parfois, bronze graduellement (bronzage moyen)
IV
  • Peau mate
  • Cheveux bruns ou noirs
  • Pas de tache de rousseur
Brûle rarement, bronze bien (bronzage foncé)
V
  • Peau brune
  • Cheveux noirs
  • Pas de tache de rousseur
Brûle rarement, bronze toujours (bronzage très
foncé)
VI
  • Peau noire
  • Cheveux noirs
Brûle rarement

L'ÂGE

L’âge est aussi un facteur important de sensibilité au soleil.
Les enfants sont plus sensibles au soleil que les adultes car leur système pigmentaire et le mécanisme d’autoprotection de la peau est immature et car leurs cellules sont en forte phase de prolifération.
Les personnes âgées sont aussi particulièrement sensibles au soleil. Nous disposons chacun d’un "capital soleil", déterminé génétiquement, qui correspond à la quantité totale de rayons UV que notre peau pourra recevoir sans dégâts graves. Ce capital diminue au fil de nos expositions. Pour pouvoir profiter des bienfaits du soleil le plus longtemps possible, il est donc important de préserver son capital soleil en limitant la durée et l’intensité des expositions.

LES INTOLÉRANCES

Dans certains cas, la peau est intolérante au soleil et toute exposition non protégée devra être évitée. Cela peut être dû à diverses pathologies chroniques ou non.

L’intolérance la plus courante est la lucite estivale bénigne, qui est une forme d’allergie au soleil.

 

PHOTOSENSIBILISATION

Certaines substances prises par voie orale ou en application cutanée augmentent la sensibilité de la peau au soleil. C’est le cas de certaines huiles essentielles, qui ne doivent pas être utilisées avant une exposition au soleil : agrumes (Bergamote Citron, Citron vert, Mandarines, Orange, Pamplemousse…), Céleri, Angélique, Verveine, Khella, et du macérât huileux de Millepertuis.
C’est le cas aussi de certains médicaments, notamment certains anti-inflammatoires, certains antibiotiques et certains anti-acnéiques.
Certains cosmétiques peuvent aussi augmenter la sensibilité de la peau au soleil, notamment les crèmes au rétinol.

Préparer ma peau au soleil : le gommage

Exfolier la peau 1 à 2 fois par mois permet d’éliminer les cellules mortes ; votre bronzage sera plus homogène et éclatant.

Les ingrédients

>> Exfoliants : Perles de Jojoba, poudre de Rose musquée, fibre de Bambou, poudre de noyaux d'Olive…

Habituez votre peau au soleil en douceur en vous exposant progressivement pour lui laisser le temps de mettre en place ses mécanismes d’autoprotection sans la « griller ». Un bronzage naturel et progressif est déjà une protection, et tout au naturel ! Commencez par des expositions de courte durée et évitez les heures d’ensoleillement maximum (12h-16h).

Recettes minute

  Gommage corps Olive & Figue
     
100 ml de Gel d'Aloe Vera 2 pelles 2 ml de noyaux d'olives en poudre 30 gouttes de fragrance cosmétique Feuille de figuier Gommage corps Olive & Figue
  Gommage corps peau neuve
     
100 g de Beurre Karité Nilotica 5 g de Sel d'Epsom 30 gouttes d'huile essentielle de Pamplemousse BIO sans furocoumarines Gommage corps peau neuve
  Gommage visage Rose délicate
     
30 ml de Crème neutre Jeunesse BIO 3 pelles 2 ml de Rose musquée en poudre 5 gouttes de fragrance cosmétique Sublime Gommage visage Rose délicate

Préparer ma peau au soleil : l'hydratation

Pour une belle peau, surtout en période de chaleur, il est important de bien l’hydrater. Une peau bien hydratée sera mieux préparée à une exposition au soleil qui tend à la dessécher.

Les ingrédients

>> Actifs hydratants : Complexe Hydratation Intense, Miel en poudre, Inuline BIO, Glycérine végétale…

Recettes minute

  Crème visage aux actifs désaltérants
     
30 ml de Crème neutre Désaltérante BIO 16 gouttes de Complexe Hydratation Intense 5 gouttes de fragrance cosmétique Aqua'zen Crème visage aux actifs désaltérants
  Lait corps aux Protéines de riz
     
100 ml de Lait végétal neutre BIO 5 ml de Fucocert 3 ml de Protéines de riz Lait corps aux Protéines de riz
  Gelée visage et corps à l'Aloe Vera
     
100 ml de gel d'Aloe Vera BIO 3 pelles 2 ml d'Urée 5 gouttes de fragrance cosmétique Pêche à croquer Gelée visage et corps à l'Aloe Vera

Préparer ma peau au soleil : faire le plein de carténoïdes

Le fameux « bêta-carotène » qui donne leur couleur orangée aux carottes est un antioxydant puissant, en plus de favoriser une jolie teinte hâlée. Les composés de la famille des caroténoïdes aident à la protection solaire en absorbant une partie des UV, tout en protégeant la peau des dommages liés aux radicaux libres.

Les ingrédients

>> Extraits de plante : Urucum
>> Extraits CO2 : Carotte
>> Huiles végétales : Buriti, Tomate, Framboise, Rose musquée, macérât de Carotte
>> Huiles végétales riches en omega 6 : Onagre, Bourrache, Carthame, Fruits de la passion
>> Huiles végétales riches en omega 3 : Inca inchi, Framboise, Chanvre, Périlla, Cameline, Cranberry
>> Beurres végétaux : Tucuma

Nourrir votre peau de l'intérieur

Pour une belle peau, il est important de lui apporter des acides gras essentiels et des antioxydants aussi par voie interne. C’est d’autant plus important en cas d’exposition au soleil, pour préparer la peau, l’aider à réparer les dommages liés au soleil et prévenir le vieillissement prématuré.
>> Huiles végétales beauté : Onagre, Bourrache, Inca inchi, Framboise, Chanvre, Cameline, Cranberry
>> Caroténoïdes : Urucum, Spiruline, huiles végétales d'Argousier, Rose musquée, Germes de blé, Framboise...
>> Vitamine E  : Huiles de germes de Blé, Argan, Avocat

Recettes minute

  Sérum huileux au Co-enzyme Q10 
     
50 ml d'Huile de massage neutre BIO 3 ml de Coenzyme Q10 5 ml de Squalane végétal Sérum huileux au Co-enzyme Q10
  Crème visage Bonne-mine
     
30 ml de Crème neutre jeunesse BIO 0.5 ml de concentré Eclat & Lumière 1.5 ml d'huile végétale de Piqui Crème visage Bonne-mine
  Sérum visage aux huiles anti-oxydantes de Buriti & Carotte
     
10 ml d'huile végétale de Framboise 10 ml d'huile végétale de Buriti 10 ml de macérât huileux de Carotte Sérum visage aux huiles anti-oxydantes de Buriti & Carotte
  Cure "préparation au bronzage"
       
10 ml d'huile végétale de Rose musquée du Chili BIO 20 ml d'huile végétale de Framboise 15 ml d'huile végétale de Germes de blé 50 gélules taille 00 Ma cure "préparation au bronzage" 25 jours
1 gélule matin et soir, à remplir avec le mélange huileux, environ 0.9 ml pour une gélule remplie
  Cure d'Urucum
   
23 g de poudre d'Urucum 50 gélules taille 00 Ma cure d'Urucum de 25 jours
1 gélule matin et soir, à remplir de poudre, environ 460 mg pour une gélule remplie

Protéger ma peau du soleil

Pour bronzer en toute sécurité, il est nécessaire de protéger sa peau avec des cosmétiques spécifiques adaptés à chaque phototype. Ces soins sont composés d'actifs connus pour leurs propriétés photoprotectrices.

La protection solaire en quelques notions

La protection solaire est un domaine très règlementé en Europe. Seuls certains filtres sont autorisés et leurs concentrations sont règlementées, de même que les tests déterminant l'indice de protection et l'étiquetage des produits solaires.

La protection solaire que vous utilisez doit être adaptée :

  • à votre phototype : les phototypes clairs nécessitent une plus haute protection que les phototypes foncés
  • à vos conditions d'exposition : heure, durée, baignades ou non, présence de rayonnement réfléchi intense (neige, sable, eau...)
  • au lieu d'exposition et notamment altitude et latitude : par exemple des expositions en altitude nécessitent une protection plus forte du fait de la plus forte dose d'UVB.

Pour des expositions de faible intensité et de courte durée, l'autoprotection naturelle de la peau sera généralement suffisante (sauf peaux intolérantes au soleil). S'exposer régulièrement au soleil de cette façon sera bénéfique et permettra de faire le plein de vitamine D.
Mais en cas d'exposition plus intense, une protection solaire devient généralement indispensable pour éviter brûlures et dommages au sein de la peau.

Les filtres solaires
Ce sont des substances destinés à arrêter les rayons UV pour empêcher leur pénétration dans l’épiderme donc leur interaction avec la peau.

SPF / IP késako?

L’indice de protection solaire, noté IP ou SPF (Sun Protection Factor) est un indice déterminé par des tests standardisés qui mesurent le pouvoir protecteur d'un produit contre les coups de soleil. Il mesure donc essentiellement la capacité de filtration des UVB, même si les indices élevés ne peuvent être obtenus qu’en filtrant aussi une partie des UVA.
L’indice de protection correspond au rapport entre la dose d’UV nécessaire pour obtenir un coup de soleil avec et sans crème solaire.

Ainsi, si une personne a un coup de soleil en 10 minutes sans crème solaire, il lui faudra 200 minutes pour avoir un coup de soleil avec une crème IP 20. Attention, cela n’est valable que dans des conditions « théoriques » d’utilisation, notamment l’application de 2 mg de produit par cm² de peau (alors que les doses appliquées sont souvent plus de l’ordre de 0.5 mg/ cm².
Il n’existe pas à l’heure actuelle d’indice standardisé au niveau international mesurant l’efficacité de filtration des UVA, même si la règlementation européenne impose que les produits solaires filtrent aussi les UVA et que l’indice de protection des UVA soit au moins égal à un tiers de l’indice de protection UVB.

  • Un indice de Protection 2 arrête 50% des UVB
  • Un indice de Protection 15 arrête 93% des UVB
  • Un indice de Protection 20 arrête 95% des UVB
  • Un indice de Protection 30 arrête 97% des UVB
  • Un indice de Protection 50 arrête 98% des UVB

LES FILTRES CHIMIQUES

Ce sont des molécules qui, de par leur structure, absorbent une partie des UV. Ces filtres sont efficaces dans un domaine de longueurs d’onde et il faut en associer plusieurs pour filtrer tout le spectre UV.

Quelques inconvénients :
  • Peu écologiques : difficiles à éliminer, ils polluent les eaux et menacent l’équilibre des massifs coralliens
  • Sont absorbés par la peau et peuvent causer des allergies et des irritations.
  • Il faut attendre environ 20 minutes avant exposition, le temps qu'ils soient absorbés par la peau
  • Certains de ces filtres sont controversés, on les suspecte notamment d’avoir un effet « oestrogen-like » et de perturber l’équilibre hormonal.
  • Certains sont instables aux UV : ils perdent donc rapidement leur efficacité tout en laissant sur la peau des composés dérivés dont les effets ne sont pas forcément connus.

LES FILTRES MINÉRAUX

Ce sont des pigments blancs : oxyde de zinc et dioxyde de titane, qui  agissent comme un miroir en réfléchissant une partie du rayonnement, et ont donc un effet barrière physique. L’efficacité des formules qui les contiennent dépend beaucoup de la taille et de la forme des particules et de la qualité de la dispersion.

Leurs avantages :
  • Ils sont photostables (ne sont pas dégradés par les UV)
  • Ils sont efficaces dès l’application
  • Ils ne sont pas absorbés à travers la peau (sauf peut-être s'ils sont sous forme de nanoparticules), sont inertes et sont très bien tolérés par les peaux sensibles

Un inconvénient : ils ont généralement un effet blanchissant important, sauf dans le cas ou ils sont sous forme de nanoparticules.

Nanoparticules et controverses

Les nanoparticules sont des particules très fines, de l’ordre du nanomètre. Sous cette forme, les filtres minéraux sont très efficaces pour arrêter les UV, mais sans avoir l’effet blanchissant peu esthétique des particules plus grosses.

Cependant ces fameuses « nanoparticules » sont le sujet d’une forte controverse, principalement par principe de précaution car les effets de ces nanoparticules à long terme sur l’homme et sur l’environnement sont encore mal connus : on les suspecte notamment de pouvoir être absorbées à travers la peau et d’être toxiques pour les organismes aquatiques.

 

Quelques règles de prudence...

  • La meilleure des protections est de rester à l’ombre, ou de se couvrir : chapeau, vêtements…
  • Les produits solaires sont utiles pour filtrer une partie des UV et donc limiter les effets néfastes des expositions solaires, mais ils doivent toujours être associés à des mesures de prudence :
  • Limitez l’intensité de vos expositions. Évitez ou limitez les expositions aux heures de plus fort ensoleillement (12h - 16h en France l'été), limitez la durée des expositions. Portez un chapeau, voire des vêtements pour les peaux les plus sensibles ou les expositions les plus intenses.
  • N’oubliez pas de protéger vos yeux, ils sont très sensibles au soleil : portez des lunettes protectrices.
  • Attention aux enfants : les jeunes enfants ne doivent pas être exposés au soleil. Ne pas exposer les enfants au soleil intense. Evitez d'exposer les enfants aux heures de fort ensoleillement. En dehors de ces heures, les protéger au maximum avec parasol, vêtements, chapeau, lunettes… Si l'exposition est inévitable, protéger les parties découvertes avec une crème solaire très haute protection.

Après-soleil : apaiser et hydrater

Pour apaiser les sensations d'échauffement et éventuels coups de soleil, n’oubliez pas de boire pendant et après vos expositions, et continuez votre cure d’huiles végétales riches en acides gras essentiels, la peau s’hydrate et se nourrit aussi de l’intérieur ! Pensez aussi à intégrer des actifs hydratants et relipidants dans vos soins après-soleil, ainsi que des beurres végétaux pour nourrir intensément et éviter la « peau de croco ».

Les ingrédients

APAISER

Notre sélection d’actifs pour apaiser les sensations d’échauffement et éventuels coup de soleil :

>> Actifs : Bisabolol, Allantoïne, Provitamine B5, Concentré de Phytostérols
>> Extrait de plante : poudre de Tépezcohuite
>> Extraits CO2 : Grenade, Kiwi, Calendula, Camomille allemande
>> Hydrolats : Menthe poivrée, Camomille
>> Gel d’aloe vera
>> Huiles végétales : Calophylle inophyle, Argan, Rose musquée
>> Macérât huileux : Calendula, Millepertuis (attention, photosensibilisant, ne pas se réexposer au soleil après)
>> Huiles essentielles : Lavande aspic, Camomille, Tanaisie annuelle

RE-HYDRATER ET NOURRIR

N’oubliez pas de boire pendant et après vos expositions, et continuez votre cure d’huiles végétales riches en acides gras essentiels, la peau s’hydrate et se nourrit aussi de l’intérieur !
Pensez aussi à intégrer des actifs hydratants et relipidants dans vos soins après-soleil, ainsi que des beurres végétaux pour nourrir intensément et éviter la « peau de croco »:

>> Actifs : Complexe Hydratation Intense, Squalane végétal, Céramides végétales, Gelée royale BIO, Miel en poudre
>> Beurres végétaux : Karité, Cacao, Cupuaçu, Tucuma…

 

Que faire en cas de… ?

TACHES PIGMENTAIRES

>> Actifs : vitamine C, AHA
>> Extraits de plantes : extrait concentré de Concombre
>> Huiles essentielles : Céleri (attention : photosensibilisant, ne s’utilise pas en période d’exposition au soleil)
>> Macérât huileux : Lys blanc

ACNÉ "REBOND"

>> Actifs : Algo’zinc, Bacti-Pur, AHA
>> Huiles essentielles : Tea-Tree, Fragonia, Palmarosa, Manuka
>> Hydrolats : Achillée millefeuille, Lavande, Tea-Tree, Romarin

 

Recettes minute

  Spray douceur après-soleil
       
50 ml d'hydrolat de Menthe poivrée ¼ de cuillère à café d'Allantoïne 50 ml d'huile végétale d'Amande douce 30 gouttes d'huile essentielle de Lavande aspic Spray douceur après-soleil
  Gel après-soleil au calendula apaisant
     
100 ml de Gel d'Aloe Vera BIO 5 ml de macérât huileux de Calendula 2 ml de Provitamine B5 Gel après-soleil au Calendula apaisant
  Lait après-soleil confort
     
100 ml de Lait végétal neutre BIO 19 gouttes de Bisabolol 30 gouttes d'huile essentielle de Camomille allemande Lait après-soleil confort

Après-soleil : réparer

Après s’être prélassé au soleil, il est temps de penser à réparer sa peau grâce à des soins après-soleil gorgés d’actifs :

  • riches en antioxydant pour contrer le surplus de radicaux libres formés lors de l’exposition solaire et responsable des rides et ridule
  • riches en phytostérols pour réduire l’inflammation et renouveler le film hydrolipidique
  • riches en vitamine C pour stopper l’activité de la tyrosinase, l’enzyme qui est à l’origine de la formation des grains de mélanine

Les ingrédients

>> Actifs antioxydants et anti-âge : Vitamine C, Coenzyme Q10, extrait concentré d’Edelweiss, vitamine E
>> Extraits de plantes : Urucum, Centella Asiatica
>> Huiles végétales : Rose musquée, Son de Riz, Argousier, Buriti, Framboise, noix du Brésil, germes de Blé, macérât de Carotte…
>> Extraits CO2 : Grenade, Carotte
>>Extraits de fruits : Acérola, Framboise, Cranberry

 

Recettes minute

  Lait après-soleil aux actifs réparateurs
     
100 ml de Lait végétal neutre BIO 2 ml de Skin repair 5 ml d'huile végétale de Son de Riz Lait après-soleil aux actifs réparateurs
  Huile apaisante "retour de plage"
       
30 ml d'huile végétale de Rose musquée 20 ml d'huile végétale de Germes de blé 3 gouttes de Vitamine E 10 gouttes d'huile essentielle de Lavande aspic Huile apaisante "retour de plage"
  Baume "après la plage" au Karité nutritif
     
100 ml de Beurre de Karité nilotica 3 ml d'Extrait CO² de Grenade 30 gouttes de fragrance cosmétique Cocosun Baume "après la plage" au Karité nutritif

Sublimer ma peau avec ou sans soleil

Nul besoin de soins compliqués pour sublimer sa peau de reflets dorés et conserver une mine hâlée toute l’année ! Avec quelques astuces et des produits naturels adaptés, votre peau rayonnera d’une belle couleur caramel, même au cœur de l’hiver. Voici nos conseils pour sublimer une peau bronzée, intensifier son bronzage ou se créer une peau hâlée sans soleil avec un autobronzant naturel.

Illuminer votre teint
Pour sublimer votre peau bronzée, préparez une huile ou un beurre naturellement coloré (grâce aux caroténoïdes) et pailleté de micas.

Bronzer plus
Pour intensifier le bronzage, on applique traditionnellement des huiles végétales et notamment le monoï. Attention, ces huiles auront peu ou pas d’effet protecteur et augmentent le risque de brûlure. A réserver aux peaux mates et déjà bronzées.

Les autobronzants
La DHA naturelle s’intègre dans vos formules de crèmes et laits pour un effet autobronzant. A faible dose, elle aura un effet « bonne mine » ou « bronzage progressif ». Idéal donc pour un teint estival sans forcément s’exposer au soleil !
La DHA colore la peau en réagissant avec des composants de la couche cornée, elle ne fait pas intervenir le processus de mélanogénèse. Attention donc, il ne s’agit donc en aucun cas d’un bronzage et cette coloration n’a aucun effet protecteur sur la peau.

Les ingrédients

>> Huiles végétales : Buriti, Framboise, Argousier
>> Micas : mica or, mica noisette

Recettes minute

  Lait corps autobronzant Hâle progressif
     
100 ml de Lait végétal neutre BIO 6 pelles 2 ml de DHA 30 gouttes de fragrance cosmétique Cocosun Lait corps autobronzant hâle progressif
  Crème visage prolongatrice de bronzage
     
30 ml de crème neutre Désaltérante BIO 30 gouttes d'Oligobronz 5 gouttes de fragrance cosmétique Sublime Crème visage prolongatrice de bronzage
  Huile corps sublimatrice de bronzage
     
100 ml de macérât huileux de Monoï 10 ml d'huile végétale de Karanja 2 pelles 5 ml de Mica poudre d'or Huile corps sublimatrice de bronzage

Et les cheveux ?

L’exposition au soleil a aussi un effet sur les cheveux et notamment leur couleur. Si elle donne de jolis reflets blonds aux cheveux clairs, elle peut aussi faire virer de façon imprévisible les colorations
Souvent associé aux baignades en mer ou en piscine, à la chaleur et au vent, le soleil a aussi tendance à dessécher et à ternir les cheveux… Quelques conseils pour éviter que votre crinière ne vire en botte de paille :

Les ingrédients

PROTÉGER LA COULEUR

Si vous partez en vacances au soleil, évitez de faire une coloration juste avant, ou bien protégez-la avec des soins.

>> Actif : Céramides végétales à incorporer dans vos shampooings et soins capillaires
>> Protection UV légère : huiles de Sésame, Buriti, Framboise

PROTÉGER DE LA DÉSHYDRATATION ET NOURRIR

A la plage, protégez vos cheveux en appliquant un beurre ou une huile végétale.
De temps en temps, offrez à vos cheveux un "bain d'huile" : appliquez une huile ou un beurre et laissez poser plusieurs heures (idéalement toute une nuit) avant de rincer à l'aide d'un shampooing doux.

>> Macérât huileux : Monoï
>> Huiles végétales : Yangu, Fruits de la passion, Coco
>> Beurres végétaux : Murumuru, Karité, Mangue

 

RÉPARER ET RÉHYDRATER

Misez sur des actifs hydratants et conditionnants, comme les protéines pour gainer la fibre capillaire et redonner force et brillant aux cheveux.

>> Protéines : Phytokératine, protéines de Soie, protéines de Riz
>> Autres actifs conditionnants : Silicone végétal, Inuline

 
 

Recettes minute

  Huile cheveux sous le soleil au Monoï
     
100 ml d'huile végétale de Karanja 10 ml d'huile végétale de Sésame 30 gouttes de fragrance cosmétique de Monoï Huile cheveux sous le soleil au Monoï
  Baume capillaire ensoleillé au Karité régénérant
     
100 ml de beurre de Karité  10 ml d'huile végétale de Karanja 30 gouttes de fragrance cosmétique Summer Baume capillaire ensoleillé au Karité régénérant
  Sérum capillaire protecteur sans rinçage
       
100 ml d'hydrolat de Tilleul 5 ml de Keratin'protect 3 ml d'extrait aromatique de Coco 10 gouttes de Cosgard Sérum capillaire protecteur sans rinçage

Indications bibliographiques

1. http://www.pediatre-online.fr/dermatologie/quelles-differences-entre-uva-uvb-et-uvc/
2. http://fr.wikipedia.org/wiki/Ultraviolet
3. http://www.ceido.com/pages_informations/soleil.asp
4. Produits cosmétiques de protection solaire – Rapport de synthèse élaboré par le groupe de réflexion de l’AFSSAPS sur les produits de protection solaire, janvier 2006
5. http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9lanine
6. The influence of painful sunburns and lifetime sun exposure on the risk of actinic keratoses, seborrheic warts, melanocytic nevi, atypical nevi, and skin cancer. Kennedy C et al. , J Invest Dermatol. 2003 , 120 (6), 1087-93
7. http://www.dermaptene.com/les-traitements/35-peau-et-soleil/538-le-role-de-la-vitamine-d-et-consequences-sur-sa-carence-partie-1
8. The epidemiology of vitamin D and cancer incidence and mortality: a review, Giovannucci E., Cancer Causes Control. 2005,16 (2), 83-95.
Sunlight and vitamin D for bone health and prevention of autoimmune diseases, cancers, and cardiovascular disease, Holick MF. Am J Clin Nutr. 2004 , 80(6 Suppl),1678S-88S.
9.Soleil, mensonges et propagande, B. Houssin, 2010
10. http://fr.wikipedia.org/wiki/Filtre_ultraviolet
11. http://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A8me_solaire
12. Effects of pre- and postnatal exposure to the UV-filter octyl methoxycinnamate (OMC) on the reproductive, auditory and neurological development of rat offspring, Axelstad M, Boberg J, Hougaard KS, Christiansen S, Jacobsen PR, Mandrup KR, Nellemann C, Lund SP, Hass U., Toxicol Appl Pharmacol. 2010, 250(3), 278-90.
13. http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=nanoparticles-in-sunscreen
14. http://www.parlonscosmetiques.com/dossiers/protection_solaire

Commentaires

27/06/2015 par Emilie N.
Merci !
5
Très bon dossier, explications claires, recettes minute intéressantes, merci beaucoup !
19/05/2015 par Marc B.
Dossier thématique - Le soleil : le connaître, se préparer, se p
5
Merci. Super dossier!
18/05/2015 par pimprenelle
thème sur le soleil
4
très bonnes explications fournies sur ce thème enrichissant et pratique. Les conseils et explications sur les crèmes et autres sont judicieuses et nous permettent de mieux appréhender l'été, sans se "cacher" du soleil
Chère cliente, cher client,
Les commentaires sont dédiés au partage de vos avis sur nos produits. Si vous souhaitez poser une question sur une recette, demander un conseil sur un ingrédient, signaler un produit défectueux ou un souci de commande, nous faire une suggestion... merci d’utiliser les formulaires de contact. Vous obtiendrez une réponse personnalisée dans les meilleurs délais. Nous vous remercions pour votre compréhension. Très belles découvertes aromatiques à vous !

Confirmation d'ajout au panier

2017 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.
actweb.fr