Fatigue chronique : symptômes, causes et solutions naturelles

Une fatigue écrasante qui n’est pas soulagée par le repos, un épuisement permanent qui conduit à renoncer à toute activité, la sensation d'être constamment au ralenti, des malaises qui clouent au lit après un effort...

L’asthénie, communément appelée fatigue, est un symptôme fréquent. Elle devient anormale lorsqu’elle perdure malgré le sommeil et le repos. Le syndrome de fatigue chronique, aussi nommé  "encéphalomyélite", est une vraie maladie, handicapante et encore mal comprise.

Comment reconnaître la fatigue chronique ? Comment distinguer fatigue chronique et syndrome de fatigue chronique ? Comment la surmonter naturellement ?


Qu'est-ce que la fatigue chronique ?

La fatigue physiologique (normale), se traduit en général par une lassitude, un manque d'énergie et une sensation de vide ou d'épuisement. Se sentir fatigué(e) après un effort physique ou une activité intellectuelle intense est normal, dans la mesure où cette sensation disparaît quand on se repose.

La fatigue devient anormale lorsqu’elle subsiste même après le repos, ou lorsqu'elle ne disparaît que partiellement. Elle provoque la sensation désagréable de ne jamais recharger les batteries et d’être incapable de mener à bien ses activités quotidiennes. Lorsque cette fatigue pathologique dure plus de 6 semaines, on parle de fatigue chronique.

Quels sont les symptômes de la fatigue chronique ?

La fatigue chronique se traduit par des symptômes tels que : 

  • Une fatigue handicapante : un sentiment d'épuisement, un manque d'énergie, l'impression d'être toujours "vidé(e)", "lessivé(e)", "à plat"...

  • Des malaises après un effort ; après un effort physique ou intellectuel qui ne posait pas problème jusque-là, la personne concernée se retrouve épuisée. Sa fatigue peut persister des heures, voire des jours entiers.

  • Un sommeil non réparateur : comme si notre batterie était devenue défectueuse, elle ne se recharge jamais complètement avec du repos et se décharge à toute vitesse dès qu’on la sollicite. N'importe quelle activité (faire le ménage, déjeuner avec un ami, se déplacer...) peut suffire à nous fatiguer.

  • Des difficultés cognitives : confusion, difficultés de langage et de compréhension, problèmes de mémoire, difficultés de concentration, ralentissement du traitement de l’information...

  • Des symptômes physiques : maux de tête et migraines, douleurs et faiblesse musculaire, vertiges et perte d'équilibre, difficulté à rester debout, sensations de fourmillements, troubles digestifs, douleurs articulaires ou musculaires, manifestations inflammatoires (ganglions et/ou des pharyngites inexpliquées par exemple), anomalies pulmonaires, cardiovasculaires ou génito-urinaires...

Pour parler de fatigue chronique, ces symptômes doivent se faire sentir pendant plus de 6 semaines chez les adultes, et 4 semaines chez les enfants. Lorsque la fatigue est due à un syndrome de fatigue chronique, ses manifestations les plus aiguës durent en général 2 ans et peuvent revenir de manière cyclique. Attention : ce syndrome ne peut donc être reconnu comme tel que lorsque toutes les autres maladies possibles ont été écartées par un médecin.

Fatigue chronique : quelles sont ses causes ? Que peut cacher le sentiment d'épuisement ?

La fatigue temporaire, que l'on qualifie de réactionnelle, peut trouver son origine dans un manque de sommeil réparateur, une situation de stress ou de surmenage, des difficultés personnelles et/ou familiales, un exercice physique intense ou un manque d'activité physique, une intervention chirurgicale ou un accouchement, des maladies infectieuses ou bactériennes de courte durée...

Faisons ensemble un petit tour d'horizon des facteurs de fatigue dite chronique :


Les troubles psychiques :

Il est courant que la fatigue chronique soit d'origine psychique. Elle se manifeste par une lassitude matinale ("envie de rien", difficulté à commencer la journée), des troubles du sommeil, un sentiment général de démotivation, une baisse d’appétit...

Le plus souvent, cette forme de fatigue est due à une dépression, à des troubles anxieux, à une phase dépressive d'un trouble bipolaire ou à des troubles du comportement alimentaire (et plus particulièrement, l'anorexie mentale).


Les maladies chroniques :

Plusieurs maladies chroniques peuvent s'accompagner de fatigue : 

  • L'anémie : toutes les anémies peuvent donner lieu à une fatigue chronique. Notamment, l'anémie par carence en Fer. 

  • Les maladies infectieuses chroniques : la fatigue peut être présente au cours de l'évolution du VIH ou de l'hépatite B ou C chronique.

  • Certaines maladies endocriniennes telles que l'hypothyroïdie ou le diabète de type 2, peuvent être sources de fatigue notamment lorsque le traitement n'est pas bien adapté.

  • Les affections auto-immunes : les personnes atteintes de lupus, de la maladie de Crohn ou de la polyarthrite rhumatoïde se plaignent souvent d'épisodes de fatigue.

  • Les maladies neurologiques et musculaires comme la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques ou la fibromyalgie.

  • Les cancers en cours de traitement : la fatigue pouvant être causée parla maladie elle-même ou par les effets indésirables des traitements 

  • Les maladies du sommeil : en cas d'apnée du sommeil, de syndrome des jambes sans repos, d'insomnie, de narcolepsie ou d'hypersomnie, on ne récupère pas et on accumule de la fatigue. 

  • D'autres maladies chroniques comme l'insuffisance cardiaque, une broncho-pneumopathie chronique ou une maladie rénale chronique, responsables de fatigue lorsqu'elles s'aggravent.



La consommation de médicaments ou de substances toxiques :

  • Les médicaments : psychotropes, sédatifs, antidépresseurs, diurétiques, antalgiques, antihistaminiques, interféron, certains anti-hypertenseurs...

  • Des substances psychoactives : comme l'alcool

  • Les stupéfiants : le Cannabis, l'héroïne, l'ecstasy, la cocaïne...

  • Les intoxicants : une intoxication chronique au plomb (saturnisme) ou au monoxyde de carbone peut expliquer certaines fatigues chroniques.



Cas particulier : le syndrome de fatigue chronique :

Quand la fatigue se prolonge pendant plusieurs semaines sans être liée à un manque de sommeil, à une maladie ou un traitement, on peut envisager l'existence d'un syndrome de fatigue chronique (SFC). 

Une fois sur deux, sa survenue est brutale et le patient se souvient très bien d’un avant et d’un après. Le SFC évolue alors par poussées, avec des périodes de rémission incomplète. L’amélioration ou la guérison spontanée, qui est possible dans la moitié des cas, est cependant rare après trois ans d’évolution.

Ce syndrome pourrait être déclenché par des infections, des stress psychologiques, des facteurs environnementaux, et/ou certains terrains génétiques. Il pourrait s’agir d’une maladie du système immunitaire, du système nerveux autonome et des mitochondries (les  "centrales énergétiques" de nos cellules). Autant de pistes qui continuent d'être étudiées par le corps médical. 

Il n'existe malheureusement pas de symptômes permettant de poser avec certitude le diagnostic du syndrome de fatigue chronique, qui ne concerne en moyenne que 0,5 % de la population.

Quels sont les conséquences et les risques de la fatigue chronique ?

Une fatigue chronique qui s'installe peut avoir des conséquences graves dans la qualité de vie et le quotidien de celles et ceux qui la subissent, que ce soit sur le plan personnel ou professionnel :

  • Difficultés à travailler correctement : difficultéà se concentrer ou à mémoriser, baisse de la performance au travail 

  • Augmentation des risques : d'accidents, de chutes ou de traumatismes

  • Atteinte à la santé mentale : tristesse, baisse de l'estime de soi, sentiment de déprime, isolement et repli sur soi

  • Problèmes de santé physique : Augmentation des risques de surpoids, de diabète et des risques cardio-vasculaires

Nos conseils et solutions naturelles contre la fatigue chronique

Comment se débarrasser de la fatigue chronique ? Nos solutions naturelles

Si les tisanes et autres remèdes de grands-mères sont si utilisés, c’est bel et bien parce que les plantes peuvent vous apporter une sensation de relaxation et vous aider à récupérer. Si vous vous sentez fatigué(e), voici des solutions naturelles pour lutter contre la fatigue :

Les infusions et les tisanes (sans caféine) : les tisanes & infusions de Camomille, Passiflore, Tilleul, fleur d'Oranger ou Valériane permettent de favoriser l'apaisement, l'endormissement et l'hydratation. Vous pouvez notamment opter pour notre Tisane Rêves de Camomille BIO, qui réunit 5 plantes favorisant la détente profonde et l’endormissement.

Le Ginseng brésilien : plante médicinale bien connue, cette racine aux propriétés stimulantes peut aider à surmonter une fatigue passagère, surtout lorsque celle-ci est liée au stress. Il s’utilise en tant que complément alimentaire en cas de fatigue passagère ou de difficulté à faire face à un mode de vie intense... Par exemple, vous pouvez vous le procurer sous forme de Poudre de Ginseng brésilien BIO à ajouter dans une infusion, une boisson chaude ou un smoothie.


Le Magnésium : minéral indispensable pour le fonctionnement de notre corps, il n’est pas toujours assez présent dans notre alimentation, ou pas assez bien assimilé. Or la fatigue est l’un des premiers symptômes d’un déficit en Magnésium. Particulièrement recommandé dans lespériodes de fatigue physique et mentale, le complément alimentaire Magnésium triple 120 gélules associe 3 formes de Magnésium pour mieux contribuer à la réduction de la fatigue et au bon fonctionnement du système nerveux. La prise de 3 gélules par jour couvre nos besoins quotidiens.

L’Ashwagandha : cette plante adaptogène aide à lutter contre la fatigue en contribuant à améliorer la qualité du sommeil et la vigilance mentale. 100% naturel et sans additifs, notre complément alimentaire d’Ashwagandha BIO  est idéal pour aider à maintenir l’équilibre mental et les performances physiques chez les personnes sujettes au stress, à la fatigue ou au vieillissement.

La Spiruline : riche en protéines et en Fer, la Spiruline a montré son efficacité pour réduire les troubles du sommeil, comme la fatigue physique et mentale. Cultivée en France et compressée à froid sans additif, notre Spiruline BIO se distingue par sa richesse nutritionnelle et sa teneur exceptionnelle en Phycocyanine. Elle est présentée sous forme de comprimés faciles à avaler pour une prise au quotidien comme complément alimentaire. Idéale en cas de fatigue passagère ou pour compléter les apports nutritionnels chez les végétariens, la Spiruline est une précieuse alliée pour préserver sa vitalité.

L'Huile CBD 2% sur huile de Chanvre BIO  : appréciée pour ses multiples usages thérapeutiques et son effet apaisant, cette huile de CBD de haute qualité est idéale pour découvrir les propriétés du CBD en toute sérénité. Pour une première prise, déposez 1 à 2 goutte(s) sous la langue et laissez absorber quelques instants avant d'avaler. Le lendemain, répétez la prise, même dose, même heure. Si l’effet ressenti est trop faible, rajoutez 1 goutte par jour jusqu’à trouver l’effet optimal, avec un maximum de 5 gouttes par jour.

La vitamine C : un régime alimentaire trop peu équilibré peut nous priver des vertus de la vitamine C. Pour faire le plein, n'hésitez pas à ajouter quelques agrumes dans votre assiette, ou à ajouter 1 à 2 cuillère(s) doseuses de 500 mg par jour de notre complément alimentaire Vitamine C en poudre dans une boisson. Coup de boost garanti !


La vitamine B : elle joue un rôle essentiel dans la production d’énergie cellulaire. Un déficit de cette vitamine, parfois lié à une anémie, peut expliquer une fatigue. Elle est notamment présente dans la levure de bière dont la prise de 2 gélules par jour suffit à couvrir les apports journaliers recommandés en vitamines B.


La vitamine D : connue comme étant la "vitamine du soleil", la vitamine D est particulièrement recommandée lorsque l'exposition au soleil est limitée, notamment en période hivernale. Or, elle contribue à procurer de l'énergie et à diminuer le sentiment de fatigue. Pour booster votre production de vitamine D, prenez l’habitude de sortir un peu chaque jour, ne serait-ce que pour marcher quinze minutes dehors. Vous pouvez aussi en consommer sous formes de compléments alimentaires tels que notre vitamine D3 Vegan. D'origine naturelle, ce complément alimentaire est conseillé pour soutenir l'immunité.


Les huiles essentielles : en cas de fatigue passagère, pour booster votre organisme ou pour accompagner une convalescence, les huiles essentielles d’Épinette noire, de Citron et d’Encens oliban, en olfaction et en massage (diluées dans une huile végétale douce) au-dessus des reins ou le long de la colonne vertébrale vous feront le plus grand bien. Si cette période s'accompagne de fatigue musculaire, diluez les huiles essentielles de Gaulthérie couchée, de Romarin à camphre ou d'Eucalyptus citronné dans un peu d'huile végétale et appliquez le mélange en massage circulaire pour stimuler la circulation sanguine et redonner du tonus à vos muscles. Vous pouvez aussi vous tourner vers notre synergie anti-fatique pour recharger le système nerveux et restaurer la vitalité, ou notre roll-on anti-fatigue, à emmener partout avec soi et à dégainer en cas de coup de fatigue !

Comment prévenir la fatigue chronique ? Nos conseils naturels pour éviter l'épuisement

L’hygiène de vie est essentielle pour prévenir la fatigue au quotidien. Voici quelques conseils pour prévenir les coups de fatigue :

  • Trouver un bon équilibre de vie au quotidien : prendre le temps de se lever le matin, s'accorder des pauses régulièrement (y compris sur le lieu de travail) pour respirer et se dégourdir les jambes, fixer des plages horaires dédiés à la détente et à la relaxation ...

  • Pratiquer une activité physique régulière : une activité physique d'au moins 30 minutes, pratiquée 2 ou 3 fois par semaine, a des bénéfices sur la forme physique et le niveau d'énergie. Marche, course à pied, natation, danse, yoga, vélo... Pratiqués sans excès et avec des temps de récupération suffisants, font considérablement diminuer la fatigue tout en régulant le stress et l’humeur.

  • Prévenir le stress : pour lutter contre l'anxiété et la fatigue qu'elle provoque, intégrer quelques exercices de relaxation dans sa journée peut être une bonne idée. Pratiqués à fréquence régulière, le yoga ou la méditation sont des pratiques douces qui aident à prévenir stress et épuisement.

  • Retrouver un sommeil réparateur : se fixer des horaires réguliers de coucher et de réveil permet d'optimiser son rythme circadien et de favoriser un sommeil de qualité. Pour favoriser l'endormissement au moment de vous coucher, nous vous conseillons de limiter les lumières bleues diffusées par les écrans, qui retardent l'endormissement. Favorisez plutôt des activités relaxantes comme la lecture, les étirements, les exercices de respiration ou de méditation.

  • Adopter une alimentation équilibrée et variée : certaines carences peuvent causer une fatigue chronique. Pour prévenir la fatigue sur le long terme, nous vous conseillons de consommer des fruits et légumes riches en vitamine C (Kiwi, Orange, Brocoli, Poivron...), en vitamine E et B (poisson, crustacés...), en Magnésium (légumineuses, fruits oléagineux ou Chocolat noir), en antioxydants (fruits rouges, viande, Betterave, Artichaut, Asperge, Brocoli, Chou rouge, Oignon, Poivron...), ou en Fer (légumes verts, poisson, œufs, foie, Noix, boudin noir...).

  • Bien s'hydrater : maintenir une hydratation adéquate est un pilier essentiel de la prévention de la fatigue. L'eau est impliquée dans tous les processus biologiques du corps. Pour prévenir la fatigue, il est crucial de répondre constamment à ses besoins en eau. Adopter une approche proactive en matière d'hydratation peut aider à maintenir un niveau d'énergie optimal.

  • Éviter les facteurs aggravants : tels que l'alcool, les repas copieux et les excitants comme le tabac et la caféine qui peuvent entretenir une fatigue chronique.

  • Se faire accompagner : entreprendre une thérapie cognitivo-comportementale peut se révéler bénéfique. De plus, certaines personnes se font aider par un ostéopathe pour lutter contre la fatigue chronique, agir sur leur système neuro-végétatif et calmer le stress. Enfin, le syndrome de fatigue chronique (plus rare et difficile à diagnostiquer) peut nécessiter une prise en charge spécialisée dans les services de médecine interne ou de neurologie.

En savoir plus

Pourquoi je suis tout le temps fatigué(e) ?

La fatigue peut être causée par divers facteurs : surmenage, stress ou difficultés circonstancielles, manque de repos, troubles du sommeil... Mais aussi par des maladies sous-jacentes (infections, maladies auto-immunes), des troubles hormonaux (hypothyroïdie), des troubles cardiaques ou pulmonaires, et d'autres maladies chroniques. 


À partir de quand s'inquiéter de la fatigue ?

Il est normal d'être fatigué(e) après un effort physique ou intellectuel intense, ou lorsqu'on manque de repos. Si vous vous sentez anormalement fatigué(e) depuis plusieurs semaines, il est important de consulter votre médecin traitant. Ce dernier vérifiera qu'il n'y a pas d'autres causes physiques sous-jacentes à vos symptômes et pourra vous aider à comprendre l'origine de votre fatigue chronique.


Quelle est la différence entre fatigue chronique et dépression ?

On ne doit pas confondre le syndrome de fatigue chronique avec la dépression. Contrairement à la personne déprimée, la personne fatiguée (y compris si cette fatigue est chronique) apprécie les bonheurs de la vie. Mais elle s’épuise rapidement, ce qui peut entraîner des difficultés dans la vie quotidienne et faire naître des frustrations.

Zoom sur notre rédactrice spécialisée, Louise Hourcade

Diplômée de l’ESCP en 2020, Louise se lance en tant que rédactrice en 2021. Aujourd’hui, elle s'exprime principalement dans une newsletter intimiste où elle rédige des recos culturelles ainsi que des articles plus personnels (sur les applis de rencontre, la thérapie ou encore l’orientation professionnelle). En parallèle, elle écrit pour des médias, des marques et des agences sur des sujets bien-être, santé mentale, culture & société.

stars
Cet article vous a plu ?
Dites-nous ce que vous en pensez.
Haut de page Retour en haut de page