Comment faire son shampoing maison simplement ?

Faire son shampoing maison est une démarche ludique et responsable pour se laver les cheveux. Avec seulement quelques ingrédients, vous avez la possibilité de vous fabriquer un shampoing entièrement sur mesure. Propriétés, senteurs, couleur, texture : tout est personnalisable. Il existe même des solutions très accessibles pour les moins à l’aise d’entre nous en do-it-yourself. Découvrez les différentes étapes de fabrication, les actifs incontournables ainsi que les recettes de shampoing DIY des experts Aroma-Zone.


En bref : comment fabriquer son shampoing maison ?

Vous souhaitez fabriquer votre propre shampoing maison ? Liquide, solide ou sec, c’est tout à fait possible, même pour les débutantes en cosmétique DIY. Deux possibilités s’offrent à vous pour mener à bien votre projet. Choisissez celle qui vous convient en fonction de vos envies et de votre expérience. L’équipe Aroma-Zone vous guide dans toutes les étapes de fabrication.

  • Le + simple : personnaliser une base de shampoing déjà prête. Pour ce faire, ajoutez-lui une sélection d’actifs d’origine naturelle et d’huiles essentielles. Vous pouvez aussi la parfumer à l’aide d’une fragrance cosmétique et/ou la colorer avec un colorant. 

  • Le + personnalisé : réaliser une recette de shampoing maison de A à Z. Dans cette situation, vous confectionnez votre propre base lavante. Il vous revient également de l’enrichir avec une synergie d’actifs ciblés et les additifs adéquats pour assurer sa sensorialité et stabilité.

Pourquoi faire son shampoing naturel maison ?

Le DIY est une démarche tendance et ludique. Cela étant, elle est loin d’être dépourvue d’intérêts stratégiques. Libre à vous de choisir votre propre source de motivation. Dans tous les cas, n’oubliez pas : fabriquer son shampoing naturel maison doit toujours rester un plaisir, non une corvée. Pour allier l’utile à l’agréable, n’hésitez pas à tenter l’expérience en famille ou entre ami(e)s. 

  • Faire son shampoing maison est l’option idéale pour contourner certains procédés de fabrication polluants, ingrédients controversés et éthiques approximatives des industriels.

  • En créant votre propre shampoing sec ou liquide, vous avez l’assurance d’obtenir un produit lavant sur mesure, qui correspond à vos préoccupations capillaires du moment (pellicules, éclat, sécheresse, volume, etc.).

  • Enfin, le DIY vous permet de faire un geste pour l’environnement en consommant de façon plus raisonnée, sans renoncer au plaisir de prendre soin de soi.

Les principales étapes de préparation de votre shampoing liquide fait maison

Quelle que soit la recette de shampoing choisie, veillez à porter des équipements de protection adaptés. Éloignez les jeunes enfants des ingrédients et des actifs. Assurez-vous également de respecter des conditions d’hygiène strictes : il y va de la qualité de votre shampoing fait maison. Enfin, suivez scrupuleusement les dosages indiqués sur les fiches techniques de chaque ingrédient.

1. Fabriquez votre base aqueuse

La base aqueuse correspond à l’excipient de votre shampoing liquide DIY – c’est-à-dire le principal véhicule de ses actifs. Vous pouvez vous contenter d’eau minérale ou d’un mélange d’hydrolats certifiés biologiques. Ces derniers contiennent de faibles proportions de substances actives. Elles apporteront des bienfaits supplémentaires au produit fini ainsi qu’une senteur très légère.

Hydrolat d’Ylang-ylang BIO

Il est réputé tonifier le cuir chevelu et améliorer la brillance des longueurs.

Découvrir l'Hydrolat d’Ylang-ylang BIO

Hydrolat de Bambou des Cévennes BIO

Il apporte de la souplesse et du tonus aux cheveux fins et abîmés.

Découvrir l'Hydrolat de Bambou des Cévennes BIO

Hydrolat de Romarin à verbénone BIO

Conseillé pour les cuirs chevelus gras, il prévient la chute des cheveux.

Découvrir l'Hydrolat de Romarin à verbénone BIO

2. Choisissez vos tensioactifs

Les tensioactifs sont indispensables dans un shampoing maison moussant. Il en existe plusieurs types. Dans un shampoing, ce sont avant tout les agents détergents et moussants qui nous intéressent : ils facilitent l’élimination des salissures et produisent une mousse agréable. Dans tous les cas, privilégiez des tensioactifs doux (non ioniques, amphotères, cationiques).

Mousse de Sucre sans palme

Dérivé de l’huile de coco et du sucre, il offre un excellent pouvoir moussant.

Découvrir le Mousse de Sucre sans palme

Sodium cocoyl glutamate sans palme

Très doux, il est idéal pour fabriquer des shampoings pour toute la famille.

Découvrir le Sodium cocoyl glutamate sans palme

Tensioactif Pâte à mousse

Très ludique, il se présente sous forme de pâte et donne une mousse onctueuse.

Découvrir le Tensioactif Pâte à mousse

3. Ajoutez un conditionneur

Cette étape est optionnelle dans la fabrication de votre shampoing DIY. Elle concerne plus particulièrement les cheveux secs, abîmés ou colorés. Elle leur apporte un boost de soin dès la phase du nettoyage et facilite leur démêlage au sortir de la douche. Il s’agit d’émulsifiants particuliers : ils ont la particularité de se lier à la kératine du cheveu pour gainer la fibre capillaire.

BTMS

Très apprécié des cheveux crépus, il donne du ressort et de la souplesse aux boucles

Découvrir le BTMS

Conditioner emulsifier

À utiliser en milieu acide (pH de 4.5 à 5.5), combiné si besoin à l’acide lactique.

Découvrir le Conditioner emulsifier

Alcool cétéarylique

Recommandé pour apporter une texture épaisse et crémeuse aux émulsions.

Découvrir l'Alcool cétéarylique

4. Boostez votre shampoing avec des actifs capillaires

Les actifs cosmétiques sont au cœur de l’efficacité de votre produit lavant. Ils lui confèrent ses principales propriétés : adoucissant, réparateur, lissant, etc. Vous pouvez opter pour des complexes prêts à l’emploi ou pour des huiles essentielles. Ces dernières ont l’avantage de parfumer votre shampoing. Elles doivent toutefois être employées et dosées avec précaution.

Phyto’liss

Il gaine la fibre capillaire, lisse les frisottis et détend les cheveux frisés.

Découvrir le Phyto’liss

Huile essentielle de Bay Saint-Thomas

Elle encourage la croissance des cheveux et prévient l’apparition de pellicules.

Découvrir l'Huile essentielle de Bay Saint-Thomas

Protéines de riz

Elles protègent le cheveu de la déshydratation et font gonfler le volume.

Découvrir le Protéines de riz

5. N’oubliez pas le conservateur

Un shampoing liquide maison est formulé à base d’eau. Il est donc propice au développement de microbes. Certaines huiles essentielles peuvent prévenir ce phénomène, mais ne sont pas toujours suffisantes. Afin d’optimiser la durée de vie de votre nouveau shampoing, optez pour un conservateur adapté. Aujourd’hui, on trouve facilement des conservateurs d’origine naturelle.

Naticide

Il joue à la fois le rôle de conservateur et de fragrance (odeur amande-vanille).

Découvrir le Naticide

Leucidal

Non irritant, il est particulièrement indiqué pour les peaux sensibles.

Découvrir le Leucidal

Extrait de pépins de Pamplemousse

Très facile à utiliser, il prolonge la durée de vie des émulsions d’environ 1 mois.

Découvrir l'Extrait de pépins de Pamplemousse

Quelques exemples de recette de shampoing liquide maison

Shampoing prêt à l’emploi à personnaliser : l’alternative au shampoing DIY

Pas le temps d’assurer la fabrication de votre shampoing maison du début à la fin ?

Vous pouvez malgré tout faire votre propre shampoing en utilisant la Base de shampoing neutre sans palme. 100 % d’origine naturelle et formulée sans sulfates, elle est très douce pour le cuir chevelu. Elle est également enrichie en hydrolat de Tilleul BIO, aux propriétés apaisantes et embellissantes. Libre à vous de l’utiliser telle quelle comme shampoing ou de la personnaliser avec les actifs de votre choix.

Comment personnaliser cette base ?

Ajoutez-lui simplement la juste dose d’actifs cosmétiques capillaires et/ou d’huiles essentielles qui correspondent à vos préoccupations beauté. Pour un shampoing encore plus agréable à utiliser, pensez à la personnalisation avec des fragrances et des colorants. Par exemple, pour une senteur de vacances, ajoutez simplement quelques gouttes de Sable des îles au contenu du flacon. Vous rêvez d’un shampoing à la jolie couleur rose ? Colorez votre base en quelques secondes avec le Jus de Betterave BIO.

Chute de cheveux : quels actifs ajouter à sa base neutre ?

Maca Vital

Fortifiant, il augmente la résistance des bulbes capillaires face au stress.

Découvrir le Maca Vital

Poudre d’Ortie piquante BIO

Reminéralisante. À utiliser sous forme de macérât aqueux dans un shampoing liquide.

Découvrir le Poudre d’Ortie piquante BI

Huile essentielle de Pomelo de Corse BIO

Stimulante, elle tonifie le cuir chevelu et prévient l’excès de sébum aux racines.

Découvrir l'Huile essentielle de Pomelo de Corse BIO

Shampoing maison pour cheveux gras : les ingrédients incontournables

Algo’Zinc

Idéal pour les cuirs chevelus gras, il est à la fois purifiant, apaisant et sébo-régulateur.

Découvrir l'Algo’Zinc

Huile essentielle de Cèdre de l’Atlas BIO

Tonique du cuir chevelu, elle est indiquée en cas de pellicules grasses et de chute.

Découvrir l'Huile essentielle de Cèdre de l’Atlas BIO

Bacti-Pur

Il aide à purifier et rééquilibrer les peaux qui regraissent rapidement.

Découvrir le Bacti-Pur

Shampoing maison cheveux secs : les actifs cosmétiques à privilégier

Complexe hydratation intense

Il aide à maintenir l’hydratation des cheveux et les rend plus doux.

Découvrir le Complexe hydratation intense

Huile essentielle d’Ylang-ylang complète BIO

Reconnue pour ses propriétés embellissantes, elle fait briller les cheveux dévitalisés.

Découvrir l'Huile essentielle d’Ylang-ylang complète BIO

Honeyquat

Dérivé du miel, il améliore la texture des pointes fourchues et mèches rebelles.

Découvrir l'Honeyquat

Quels actifs pour fabriquer un shampoing anti-pelliculaire maison ?

Huile essentielle de Palmarosa BIO

Astringente et purifiante, elle prend soin des cuirs chevelus à problèmes.

Découvrir l'Huile essentielle de Palmarosa BIO

Céramides végétales

Elles luttent contre la déshydratation du cuir chevelu et préviennent les pellicules.

Découvrir le Céramides végétales

Huile essentielle de Sauge sclarée BIO

Ses vertus toniques et régulatrices aident à rééquilibrer les racines grasses.

Découvrir l'Huile essentielle de Sauge sclarée BIO

Comment réaliser un shampoing solide maison ?

Vous voulez un shampoing DIY ? Le shampoing solide fait maison est pour vous. Comme le shampoing liquide, il se compose principalement de substances tensioactives, d’huiles et/ou de beurres végétaux, de poudre de plantes et d’actifs capillaires. Ses tensioactifs ont la particularité de se présenter sous forme de poudre, de pâte ou de granules. Vous obtenez une « pâte lavante » qu’il vous suffit de laisser sécher dans un moule en silicone. Amusez-vous à donner différentes formes à votre barre de shampoing, comme un donut ou une fleur.

Découvrez aussi notre dossier : Comment je fabrique mon shampoing solide ?

Les valeurs sûres pour un shampoing solide DIY

Sodium coco sulfate

Un tensioactif dérivé de l’huile de coco et doté d’un excellent pouvoir moussant.

Découvrir le Sodium coco sulfate

Tensioactif SCI

Il s’utilise en duo avec le sodium coco sulfate pour laver les cuirs chevelus délicats.

Découvrir le Tensioactif SCI

Beurre végétal de Karité brut BIO

Très riche en actifs, il nourrit les cheveux de type afro et crée des barres fondantes.

Découvrir le Beurre végétal de Karité brut BIO

Pas le temps de faire votre propre shampoing solide ?

Découvrez nos soins lavants solides prêts à l’emploi et certifiés biologiques pour vos cheveux : le Shampooing solide bio force & brillance, le Shampooing solide bio nourrissant & réparateur ou encore le Shampooing solide purifiant & équilibrant.

Comment réaliser un shampoing sec maison ?

La fabrication d’un shampoing sec fait maison a l’avantage d’être facile et rapide. En effet, il se compose exclusivement de poudres. Les argiles (verte, blanche, rouge, etc.) sont un classique en la matière. En cas de cuir chevelu gras, optez pour un shampoing maison au bicarbonate. Enfin, pensez à intégrer des poudres de végétaux à votre recette pour enrichir votre shampoing sec naturel maison de propriétés complémentaires. Vous pouvez également ajouter quelques gouttes d’huile essentielle pour rafraîchir votre cuir chevelu.

Les ingrédients intéressants pour faire un shampoing sec

Poudre de racines d’Iris de Provence

Très fine, elle estompe l’excès de sébum et parfume délicatement la chevelure.

Découvrir le Poudre de racines d’Iris de Provence

Argile multani mitti

Idéale pour les racines grasses, elle absorbe les impuretés et rééquilibre le cuir chevelu.

Découvrir l'Argile multani mitti

Poudre de Tulsi BIO

Détoxifiante, elle revigore les longueurs et apaise les inconforts du cuir chevelu.

Découvrir le Poudre de Tulsi BIO

Fabriquer un après-shampoing maison, c’est possible ?

Oui ! Le principe est le même que pour le shampoing. Vous pouvez soit réaliser votre après-shampoing en totalité, soit personnaliser une base adaptée. Dans ce dernier cas, tournez-vous vers la Base masque capillaire BIO. Astuce : les cheveux afros peuvent aussi l’utiliser comme support pour fabriquer un shampoing naturel maison « no poo ».

Découvrez aussi notre dossier : Comment fabriquer son après-shampoing naturel ?

Pour aller plus loin

stars
Cet article vous a plu ?
Dites-nous ce que vous en pensez.