Fiche SANTÉ

Comment lutter contre les allergies respiratoires avec les huiles essentielles ?

Allergie aux acariens, à la poussière, aux pollens, aux poils d'animaux, aux moisissures... les sources d'allergies respiratoires sont nombreuses et peuvent déclencher des symptômes gênants comme l'asthme allergique, avec une respiration sifflante et une toux sèche, ou la rhinite allergique, avec le nez qui coule, le nez bouché ou encore des démangeaisons au niveau de la gorge, du palais ou dans le nez et les oreilles.
Suivez les conseils de nos experts et découvrez des solutions naturelles pour lutter contre les allergies respiratoires et calmer l'asthme allergique avec les huiles essentielles.

Sommaire
Le remède naturel contre la rhinite allergique avec les huiles essentielles
Le traitement de fond anti-allergique avec l’huile végétale de Nigelle
La synergie complète avec l'huile essentielle d'Estragon pour prévenir les allergies
Le top 6 des huiles essentielles pour lutter contre les allergies respiratoires
Comment reconnaître une allergie respiratoire ?
Que faire en cas de rhinite allergique ?
Comment soigner l’asthme allergique avec les huiles essentielles ?
Que faire en cas d’allergie aux acariens ?

Le remède naturel contre la rhinite allergique avec les huiles essentielles

Réaliser le mélange dans un flacon en verre 30 ml avec codigoutte.

Soulagez naturellement les symptômes de la rhinite allergique, qu’elle soit due aux pollens, aux acariens, aux moisissures ou à d’autres allergènes respiratoires. Les huiles essentielles de Tanaisie annuelle et de Katrafay, anti-histaminiques et anti-inflammatoires, associées à l'huile essentielle d'Estragon, anti-allergique et antispasmodique, calment les symptômes de l’allergie respiratoire, tandis que l'huile essentielle de Camomille romaine tempère l’hyperréactivité des sujets allergiques.

Appliquer 10 à 15 gouttes de ce mélange sur la face interne des avant-bras ou sur le thorax, en alternance. Répéter 2 à 3 fois par jour pendant les périodes d'allergie (pendant 3 semaines maximum).

Ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes, chez les enfants et chez les sujets épileptiques.

Le traitement de fond anti-allergique avec l’huile végétale de Nigelle

A avaler une fois par jour, durant toute la période d'exposition aux allergènes, au maximum 3 mois consécutifs, ou en cure d'1 mois 2 à 3 fois par an en cas d'allergies perannuelles (qui se produisent à toutes saisons).

Adoptez la cure de nigelle dès le début du printemps en prévention du rhume des foins ! L'huile végétale de Nigelle est une huile aromatique puissante largement connue pour ses effets bénéfiques sur le système immunitaire. Des études scientifiques ont confirmé ses effets antihistaminiques et anti-inflammatoires et son intérêt pour soulager les symptômes de la rhinite allergique saisonnière. L'un de ses principes actifs, la nigellone, a montré, en plus des propriétés antihistaminiques, un effet bronchodilatateur qui lui confère un intérêt particulier en cas d'asthme allergique.

Ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes, ni chez les enfants de moins de 7 ans.

La synergie complète avec l'huile essentielle d'Estragon pour prévenir les allergies

Par :
Réaliser le mélange dans un flacon en verre 30 ml avec codigoutte.

Rééquilibrez votre terrain immunitaire et prévenez la rhinite allergique grâce à ce mélange d'huiles essentielles et d'huile végétale de Nigelle aux effets antihistaminiques.  L'huile essentielle d'Estragon agit sur le foie et sur la détente de l'organisme pour prévenir les débordements immunitaires de l'allergie. L'huile essentielle de Camomille allemande apaise les phénomènes inflammatoires liés à l'allergie. Calmante puissante du système neuro-végétatif, l'huile essentielle de Camomille romaine favorise le rééquilibrage du tempérament hypersensible des personnes allergiques.

Voie sublinguale : Prendre 4 à 6 gouttes directement en bouche 3 fois par jour, à la fin des repas. A débuter 10 jours avant l’exposition à l’allergène. Poursuivre tant que l’allergène est susceptible de déclencher une réaction allergique. 

Ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes, ni chez les enfants. Déconseillé en cas d’antécédent de cancer hormono-dépendant (présence de Camomille allemande aux propriétés légèrement hormon-like).

Le kit anti-allergie respiratoire :

  • Huile essentielle

    Camomille allemande BIO

    5 ml
    + -
  • Huile essentielle

    Katrafay (ou Katafray) BIO

    10 ml
    + -
  • Huile essentielle

    Tanaisie annuelle BIO

    2 ml
    + -
  • Huile essentielle

    Camomille romaine France BIO

    5 ml
    + -
  • Huile essentielle

    Estragon BIO

    10 ml

    En rupture, remise en ligne prévue le 07/07/2020

  • Huile essentielle

    Khella BIO

    5 ml
    + -
  • Huile végétale

    Nigelle (cumin noir) BIO

    100 ml
    + -
  • Huile végétale

    Périlla BIO

    100 ml
    + -
  • Actif cosmétique

    MSM

    100 g
    + -
71,10 €
+ -

Le top 6 des huiles essentielles pour lutter contre les allergies respiratoires

Huile essentielle

Camomille allemande BIO

4.25
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.3 16 commentaire
L’indispensable
Aussi appelée Matricaire, l’huile essentielle de Camomille allemande est incontournable pour apaiser les terrains allergiques. Riche en composés anti-inflammatoires et anti-histaminiques comme les oxydes de bisabolol et le chamazulène, elle calme les réactions allergiques et apaise l'inflammation due aux allergies respiratoires.
En savoir plus
-- Contenance --
2 ml - 7,50 € 5 ml - 15,00 € 10 ml - 27,00 €
+ -
7,50 €

Huile essentielle

Katrafay BIO

5
Votre notation : Aucun Moyenne : 5 4 commentaire
L'anti-inflammatoire
L’huile essentielle de Katrafay ou Katafray se caractérise par une composition atypique riche en sesquiterpènes aux vertus anti-inflammatoires, dont une teneur élevée en ishwarane, qui a également montré un fort potentiel anti-histaminique. Cette huile rare de Madagascar est ainsi une alliée de choix pour lutter contre tous types d'allergies respiratoires.
En savoir plus
10 ml - 4,50 €
+ -
4,50 €

Huile essentielle

Estragon BIO

5
Votre notation : Aucun Moyenne : 5 1 vote
La préventive
Réputée pour rééquilibrer le terrain et prévenir l'allergie, l'huile essentielle d'Estragon est active sur la sphère hépatique, dont la congestion au printemps favorise les allergies. Antispasmodique puissante, elle détend l'organisme tout entier, calme le système nerveux et lutte contre les symptômes respiratoires comme l'asthme allergique.
En savoir plus
-- Contenance --
5 ml - 4,90 € 10 ml - 7,90 €
+ -
4,90 €

Huile essentielle

Tanaisie annuelle BIO

5
Votre notation : Aucun Moyenne : 5 6 commentaire
L'anti-histaminique
Riche en chamazulène aux propriétés anti-allergiques et anti-inflammatoires, l’huile essentielle de Tanaisie annuelle (aussi surnommée Camomille bleue) est très réputée pour apaiser les allergies et lutter contre le rhume des foins. En bonus, elle est également idéale pour calmer les démangeaisons cutanées liées à l’urticaire ou à l’eczéma allergique, courant chez les terrains atopiques.
En savoir plus
-- Contenance --
2 ml - 7,50 € 5 ml - 15,00 €
+ -
7,50 €

Huile essentielle

Camomille romaine France BIO

5
Votre notation : Aucun Moyenne : 5 1 vote
La calmante puissante
L'huile essentielle de Camomille romaine, ou Camomille noble, est l'une des plus efficaces pour calmer le système neuro-végétatif. Elle est précieuse pour les sujets allergiques qui sont souvent hypersensibles sur le plan nerveux et émotionnel, et elle est idéale pour calmer l’hyperréactivité de l’organisme face aux allergènes. Grâce à ses effets antispasmodiques, elle permet également de soulager les symptômes respiratoires, notamment en cas d'asthme allergique.
En savoir plus
5 ml - 17,90 €
+ -
17,90 €

Huile essentielle

Khella BIO

5
Votre notation : Aucun Moyenne : 5 6 commentaire
L'anti-asthmatique
Dotée de puissantes propriétés antispasmodiques, l'huile essentielle de Khella est la plus réputée pour calmer les crises d'asthme. Elle facilite la relaxation des bronches et stoppe les spasmes bronchiques, facilitant ainsi la respiration.
En savoir plus
5 ml - 8,50 €
+ -
8,50 €

Huile végétale

Nigelle BIO

4.732145
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.7 168 commentaire
La régulatrice immunitaire
Largement reconnue pour ses multiples vertus, l’huile végétale de Nigelle a un effet anti-histaminique intéressant pour lutter contre la rhinite allergique et constitue un traitement de fond efficace à prendre sur toute la période des pollens. Des études scientifiques ont en effet montré que la prise orale d’huile de Nigelle permet de diminuer les symptômes du rhume des foins.
En savoir plus
-- Contenance --
10 ml - 1,50 € 100 ml - 7,90 € 250 ml - 17,50 €
+ -
1,50 €

Comment reconnaître une allergie respiratoire ?

Eternuements à répétition, nez qui coule, chatouillements ou démangeaisons dans le nez et les oreilles, au niveau du palais et de la gorge, ces symptômes sont caractéristiques de la rhinite allergique due à un allergène respiratoire. Les symptômes d'une allergie respiratoire peuvent également inclure l'asthme allergique, qui se manifeste par une respiration sifflante, une sensation de gêne respiratoire et d'oppression thoracique, une altération du rythme respiratoire et souvent une toux sèche fatigante liée à l'inflammation des bronches.

Dans les cas graves, la réaction allergique peut aller jusqu'à l'oedème de Quincke, avec un gonflement rapide de la peau et des muqueuses de la tête et du cou, qui correspond à un choc anaphylactique, réaction violente de l'organisme face à un allergène. L'oedème de Quincke constitue une urgence médicale, il faut appeler le 15 immédiatement.

Que faire en cas de rhinite allergique ?

Les allergies respiratoires peuvent être :
- saisonnières, dans le cas de l'allergie aux pollens, ou rhinite allergique saisonnière, qui se manifeste pendant les périodes de pollinisation, c'est-à-dire, selon les espèces, entre février-mars et octobre, avec une plus forte incidence au printemps et en été.
- indépendantes des saisons, pour la rhinite allergique perannuelle, due à d'autres allergènes respiratoires présents à tous moments de l'année : acariens, poils de chats ou d'autres animaux, moisissures, blattes, produits chimiques (dans certaines professions notamment)...

Dans tous les cas, un médecin pourra vous aider à identifier le ou les allergènes qui causent vos symptômes respiratoires, de façon à limiter autant que possible l'exposition à ces allergènes. A noter également que les allergies respiratoires sont aggravées par le tabagisme, même passif, ainsi que par la pollution atmosphérique.

Pour lutter contre les allergies respiratoires, essayez de faire une cure d'huile végétale de Nigelle en traitement de fond par voie interne pendant les périodes d’allergie.

Une cure de MSM par voie orale est également reconnue comme une aide utile chez les personnes allergiques, à raison de 1.5 à 3 g par jour, en 2-3 prises, dilués dans un verre d'eau ou de jus de fruits ou placés dans des gélules vides.

Par ailleurs, chez les personnes ayant un terrain allergique, il est souvent bénéfique d’augmenter la consommation d’oméga-3. En effet, cet acide gras essentiel est généralement moins présent dans l’alimentation que les oméga-6, or il joue un rôle important dans la régulation des phénomènes inflammatoires et de l’immunité. Boostez vos apports en oméga-3 en consommant de l’huile végétale de Périlla ou de Cameline, telles quelles en cure (1 cuillère à café par jour) ou en assaisonnement sur les salades (jamais chauffées).

Les huiles essentielles sont également une aide précieuse pour calmer la réaction allergique et soulager les symptômes d'allergie respiratoire. Les synergies ci-dessus à base d'huiles essentielles anti-allergiques, anti-inflammatoires et calmantes aideront à freiner la réaction excessive de l'organisme face à l'allergène.

Comment soigner l’asthme allergique avec les huiles essentielles ?

L’utilisation des huiles essentielles chez les personnes asthmatiques doit se faire avec prudence car certaines huiles essentielles peuvent les incommoder, voire déclencher une crise d’asthme lorsqu'elles sont utilisées en diffusion ou en inhalation.

Certaines huiles essentielles très actives sur le système respiratoire sont à éviter chez les sujets asthmatiques : huiles essentielles riches en 1,8-cinéole ou eucalyptol (Eucalyptus globulus, radié, et smithii, Romarin à cinéole, Camphrier, Saro, Ravintsara…) ainsi que l’huile essentielle de Menthe poivrée.

Il est conseillé de privilégier des huiles essentielles antispasmodiques et relaxantes comme les huiles essentielles de Camomille romaine, Estragon, Petitgrain bigarade, que l’on associera idéalement à des huiles essentielles anti-inflammatoires comme celles de Camomille allemande, Katrafay, Tanaisie annuelle. Enfin, l’huile essentielle de Khella, antispasmodique et bronchodilatatrice, est incontournable pour calmer les crises d’asthme.

Par ailleurs, les asthmatiques doivent éviter d’utiliser les huiles essentielles en inhalation directe et plutôt privilégier la voie cutanée, de préférence au niveau du dos ou sur les plantes des pieds.

La solution naturelle pour calmer l'asthme allergique avec l’huile essentielle de Khella
Réaliser le mélange dans un flacon en verre 30 ml avec codigoutte.

Stoppez la crise d'asthme et prévenez.l'asthme allergique avec ce mélange d'huiles essentielles antispasmodiques, anti-allergiques et anti-inflammatoires. 

Appliquer 10 à 15 gouttes de ce mélange sur les plantes des pieds ou sur le dos, en alternance. Répéter 2 à 3 fois par jour si nécessaire pendant les périodes d'asthme allergique (pendant 3 semaines maximum).

Ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes, ni chez les enfants. Ne pas s'exposer au soleil ni aux UV pendant au moins 12 h après application (l'huile essentielle de Khella est photosensibilisante). Déconseillé en cas d'antécédent de cancer hormono-dépendant. Prudence sur peaux réactives ou allergiques, il existe des allergies à l'huile essentielle de Khella, faire un test dans le pli du coude 48 h avant 1 ère utilisation et arrêtez les applications si une réaction se développe

Que faire en cas d’allergie aux acariens ?

Les acariens, ou plutôt leurs déjections, sont responsables d'un très grand nombre d'allergies respiratoires. Ces arachnides microscopiques vivent dans nos maisons, même les plus propres, et prolifèrent en se nourrissant des squames, débris de peau, poils et ongles que nous laissons dans la literie, sur les coussins, peluches, moquettes, rembourrages et autres tissus d'ameublement.

En cas d'allergie d'un membre de la famille aux acariens, il est utile de prendre des mesures pour limiter l'exposition à l'allergène, notamment chez les enfants :

  • aérez les pièces chaque jour au moins 30 minutes (si possible le matin avant les pics de pollution en ville).
  • ne surchauffez pas la maison, une température de 18-19°C est idéale, et luttez contre l'humidité (évitez les humidificateurs d'air), dont les acariens raffolent.
  • limitez autant que possible les moquettes, tapis, rideaux épais, tentures, coussins et autres nids à acariens, et limitez également les bibelots et objets qui accumulent la poussière, ou privilégiez des rangements fermés plutôt que des caisses et étagères ouvertes.
  • passez régulièrement l'aspirateur (de préférence avec un filtre de sortie HEPA qui évite de rejeter des débris d'acariens dans l'air) et aérez toujours après avoir passé l'aspirateur.
  • nettoyez régulièrement les peluches et doudous de vos enfants, en machine à 30°C
  • équipez les matelas et oreillers de housses hermétiques anti-acariens, et lavez le linge de lit chaque semaine en machine à 60°C

Le conseil de l'expert

Aude Maillard - Docteur en pharmacie, diplômée de la faculté de pharmacie de Tours.
Aude Maillard : docteur en pharmacie, diplômée de la faculté de pharmacie de Tours.

Chez certaines personnes au terrain dit "atopique" (sujet aux allergies, eczéma, asthme), des modifications alimentaires peuvent aider à atténuer les symptômes. Essayez par exemple de supprimer temporairement le lait de vache ou le gluten pour voir si ces aliments ont une influence sur vos symptômes. D'autres aliments particulièrement riches en substances protectrices et anti-inflammatoires peuvent au contraire aider à lutter contre les allergies, comme la quercétine (oignons, framboises, pommes...), la vitamine C (poudre d'Acérola), la vitamine E (huile végétale de Germes de blé), le soufre (légumes secs, choux, ail, œufs…).
Des cures de probiotiques, visant à optimiser le microbiote intestinal qui a un rôle clé dans l'immunité, peuvent également être bénéfiques chez les allergiques.

Confirmation d'ajout au panier

2020 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.