Escarres
Escarres
Prendre soin de soi avec les huiles essentielles

AVERTISSEMENT : Ces propriétés, indications et modes d'utilisation sont tirés des ouvrages ou sites Internet de référence en aromathérapie, hydrolathérapie et phytothérapie. On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmés par des observations en milieu scientifique. Toutefois, ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles, des hydrolats et des plantes ou poudres de plantes dans un but thérapeutique, consultez un médecin.

HE = Huile Essentielle
HV = Huile Végétale ou macérât huileux

Soulager les escarres avec les huiles essentielles

Les escarres sont des plaies causées par l'immobilité et l’écrasement prolongé de la peau sur une surface dure, touchant ainsi principalement les personnes âgées, alitées ou en fauteuil roulant, surtout si elles ont perdu leur mobilité naturelle (coma, paralysie) ou si elles souffrent de souci de santé.

Comment se développent les escarres ?

Lors d’une immobilité prolongée, les couches de peau se retrouvent sous pression entre le lit ou le fauteuil et les os, d'où la formation d'escarres au niveau des points d'appui : bas du dos, fesses, talons, mais aussi  parfois les coudes, les omoplates ou le haut du crâne. Cette pression écrase les vaisseaux sanguins en profondeur et le sang n'irrigue plus les tissus qui vont très vite manquer d'oxygène. Lorsqu'elle se prolonge, les tissus meurent et se nécrosent.

En pratique, deux heures suffisent à la formation des escarres, mais celles-ci débutent de manière silencieuse : elles se développent d'abord en profondeur au niveau des muscles puis atteignent les différentes couches de la peau. On observe ainsi dans un premier temps une zone rouge et douloureuse. Si elle se prolonge, la peau se nécrose, devient noire, cartonneuse, insensible au toucher. Ensuite, la peau se creuse et les dégâts musculaires et osseux sont importants. Si l'alitement persiste, l'escarre ne guérit pas spontanément ; elle peut au contraire s'étendre et, surtout, se surinfecter.

Comment soulager les escarres et faciliter la cicatrisation avec les huiles essentielles ?

flacons huiles essentielles contre les escarres

La première chose à faire est d'éviter l'apparition des escarres : changement de position fréquent, massage des parties en contact avec les surfaces, bonne hydratation et apport nutritionnel...

Si les escarres sont déjà présentes, elles ne cicatrisent pas spontanément car elles ne sont plus irriguées. Des synergies à base d'huiles essentielles à visée cicatrisante (Lavande aspic), microcirculatoire (Ciste) et antiseptique cutanée (Laurier noble) seront utilisés pour accélérer la guérison des escarres.

 

 Voici quelques recettes d’aromathérapie reconnues tirées d’ouvrages de référence de synergies d’huiles essentielles pour vous aider à soulager vos escarres :

Escarre (sous contrôle médical)
D. Festy
  • HE Lavande officinale : 1 goutte

Utilisation: Appliquez 1 goutte pure localement, 3 fois par jour.

Escarres (sous contrôle médical)
C. Clergeaud
  • 200 ml d’HV d’Amande douce
  • 50 gouttes d’HE de Laurier noble
  • 50 gouttes d’HE de Lavande vraie
  • 80 gouttes d’HE de Thym à thymol
  • 80 gouttes d’HE de Ciste
Escarres (sous contrôle médical)
D. Baudoux
  • HE Lavande vraie : 3 gouttes
  • HE Laurier noble : 2 gouttes
  • MH Millepertuis : 20 gouttes

Utilisation : 2 à 3 fois par jour localement, en complément d'un nettoyage à l'hydrolat de Lavande.
Note Aroma-Zone : Le macérât huileux de Millepertuis présente un risque de photosensibilisation. Ne pas s'exposer au soleil après application de ce mélange

Escarres et autres plaies de lit (sous contrôle médical)
Aroma News - NARD
  • HE Helichrysum italicum (Immortelle) : 3 ml
  • HE Cupressus sempervirens (Cyprès) : 2 ml
  • HE Cistus ladaniferus CT pinène (Ciste ladanifère) : 3 ml
  • HE Pistacia lentiscus (Lentisque pistachier) : 3 ml
  • HE Laurus nobilis (Laurier noble) : 3 ml
  • HE Commiphora molmol (Myrrhe) : 5 ml
  • HE Tanacetum annuum (Tanaisie annuelle) : 2 ml
  • HE Lavandula spica (Lavande aspic) : 10 ml
  • HV Argan : 50 ml
  • HV Onagre : 50 ml
  • Miel de Thym ou de Châtaignier : 100 g
  • Argile verte : 570 g
  • HV Germes de blé : entre 180 et 250 ml pour obtenir une pâte de consistance idéale

Utilisation : 1 application locale matin et soir, recouvrir d'un pansement occlusif

Avant chaque nouvelle application, nettoyer pour éliminer ce qui reste du traitement précédent. Garder la préparation au frais (porte du réfrigérateur)

Lotion escarres (sous contrôle médical)
C. Lacroix
  • 20 gouttes d’HE d’Hélichryse italienne
  • 30 gouttes d’HE de Laurier noble
  • 30 gouttes d’HE de Lavande vraie
  • 30 gouttes d’HE de Baume du Pérou 
  • 20 gouttes d’HE de Cèdre de l'Atlas
  • 30 gouttes d’HE de Patchouli
  • 20 gouttes d’HE de Ciste ladanifère
  • 5 ml d’HV de Sésame
  • 10 ml d’HV de Rose musquée
  • 5 ml de macérât de Carotte
  • 50mL d’HV de Jojoba

Mode opératoire : Mélanger tous les ingrédients dans une bouteille, puis compléter avec l’HV de jojoba.

Utilisation: Appliquer sur la pourtour de la plaie, environ à 1cm en dehors des tissus nécrosés et recouvrir d’un pansement non adhésif. Répéter l’opération 3 fois par jour.

Confirmation d'ajout au panier

2019 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.