Fiche SANTÉ

Nos remèdes naturels contre constipation

Elle peut être passagère ou ancienne et installée, la constipation est un symptôme commun dans la population, à tout âge. Si elle est bégnine, elle peut être une source d’inconfort et de fatigue, si elle devient chronique. Quelles sont les huiles essentielles les plus efficaces pour débloquer le transit ? Comment les utiliser ? Et aussi quels sont les conseils naturels pour rétablir un transit durablement régulier ?

Sommaire
Les symptômes de la constipation
Les causes de la constipation
Comment débloquer le transit ?
Geste simple : Coup de pouce intestinal en bouche
Conseils naturels complémentaires

Les symptômes de la constipation

Sujet tabou et intime, la régularité du transit est le témoignage d’une bonne capacité digestive, métabolique mais aussi d’un bon équilibre émotionnel. Si un transit normal est défini avec une selle par jour, on parle de constipation lorsqu’il y en a moins de 3 par semaine. Mais la constipation s’exprime aussi par d’autres symptômes : les selles sont en général plus dures qu’habituellement et le sujet peut ressentir des douleurs caractéristiques au moment de la défécation et la sensation d’une évacuation seulement partielle. Si cela devient chronique, le transit pourra devenir irrégulier avec des phases de blocage sans aucune selle, alternées avec des journées de transit très fluide, témoignant d’un réflexe intestinal pour débloquer un état de stagnation devenant urgent.

Les symptômes qui invitent à la consultation médicale d’urgence :

  • Un retard de selle de 5 jours ou plus 
  • La présence de sang dans les selles (rouge ou noir) 
  • Un ventre particulièrement dur et douloureux 
  • Une crise hémorroïdaire associée 

Les causes de la constipation

Le transit est en partie régulé par la nature du bol alimentaire. La présence de fibres alimentaires et d’eau est indispensable à la bonne consistance des selles et la lubrification des parois intestinales, pour faciliter l’évacuation. Une constipation passagère peut donc être due à un manque d’eau et de fibres alimentaire (légumes, céréales complètes, fruits) et une alimentation trop basée sur les aliments ultra-transformés et industriels.  

L’âge influence aussi la régularité du transit. Un bébé a une physiologie digestive immature et peut souffrir de constipation. Et avec l’âge, la capacité enzymatique digestive diminue et à partir de la ménopause les constations passagères peuvent se répéter. Le stress et l’état psycho-émotionnel modifie le microbiote intestinal et cette dysbiose contribue à des troubles du transit. Le cortisol (hormone du surmenage) et l’excès d’adrénaline stoppe le transit et la digestion. L’inquiétude, la timidité, la peur du manque ou du changement, ou encore le besoin de contrôle accru, sont des émotions qui favorisent la rétention. La constipation du vacancier stressé ou tendu, qui change de repères et d’alimentation en est le reflet. La grossesse et le post-accouchement sont des périodes pendant lesquelles le transit est physiologiquement plus lent. Il faudra redoubler de vigilance pour maîtriser au mieux la situation. L’hypothyroïdie est aussi connue pour favoriser constipation. 

Comment débloquer le transit ?

Il est bien sûr important d’identifier la cause et de la maîtriser dans la mesure du possible. En plus, l’utilisation d’huiles essentielles à visée stimulante digestive, mais aussi régulatrices nerveuses sont très efficaces pour aider à débloquer une situation de constipation qui devient douloureuse et anxiogène. La personne âgée pourra en bénéficier elle-aussi avec succès. Cela lui permettra de mieux maîtriser la prise de médicaments laxatifs dont l’efficacité diminue avec le temps, ce qui nécessite bien souvent une escalade des doses.

Geste simple : Coup de pouce intestinal en bouche

Lorsqu’on est sujet à la constipation, la cure d’huile essentielle de Gingembre pendant 6 à 8 jours, à prendre en bouche 15 minutes avant les repas, 2 à 3 fois par jour, peut être utile pour prévenir les périodes de constipation. Mettre 1 goutte dans une petite cuillère avec un peu d’huile végétale d’Olive ou de Colza, laisser en bouche pendant quelques dizaines de secondes puis avaler. 

  

HE gingembre
L'huile essentielle de Gingembre 
Prépare le stock d’enzymes digestives nécessaires à la digestion et favorise la constitution et le transit des selles.
HV Olive
L'huile végétale d'Olive 

 

 

 

Différentes manières de masser le ventre

La voie orale avec les huiles essentielles n’est pas forcément la voie d’urgence pour débloquer un état de constipation. Le massage de l’abdomen est par contre un geste très stimulant de la physiologie digestive. Il a, à la fois, une portée mécanique et physique, très complémentaire de celle des molécules aromatiques. Le massage fait avancer le bol alimentaire dans les intestins, il soulage s’il y a des nœuds douloureux, détend le système nerveux et réchauffe tout l’organisme d’autant plus s’il est fait avec des huiles essentielles qui ont des propriétés favorables.

Voici un conseil de massage très utile pour favoriser une expulsion sans effort au moment de l’évacuation des selles :

  1. Masser avec la paume de la main gauche, le bas ventre, en bas à gauche, d’un mouvement descendant vers le pubis, pour favoriser la descente des selles dans le colon descendant
  2. Servez-vous de votre souffle pour favoriser l’expulsion grâce à la pression du diaphragme (cela évitera de trop appuyer sur le périnée) : Inspirer profondément par le nez pendant 3 secondes en gonflant le ventre, puis rester en apnée, le diaphragme appuie sur le bas ventre et peut favoriser l’expulsion des selles, expirer par la bouche, lèvres entre ouvertes pour résister au souffle, en rentrant le nombril dans le ventre au maximum, garder le nombril rentré et inspirer en gonflant la cage thoracique, puis expirer en relâchant tout. Cela aidera à l’évacuation sans effort.
  3. Recommencer en boucle jusqu’à évacuation complète.

Conseils naturels complémentaires

Pour prévenir la constipation, ou bien débloquer le transit, voici des conseils naturels et simples à mettre en œuvre au quotidien.  

  • Augmentez les FIBRES dans l’alimentation 
  • Céréales : supprimez les céréales blanches raffinées et substituez-les par des céréales complètes ou demi-complètes (pates, semoule de blé, pain…) 
  • Légumes crus et cuits à chaque repas :  carottes (excellentes pour réguler le transit et prendre soin des intestins), salades, courgettes, aubergines, artichaut, petits pois, poireaux, concombre… 
  • Fruits : poires, pommes, melon, cerises, prunes, raisins, pruneaux 
  • Éviter les aliments ultra transformés : produits longue-conservation, sous vide, plats préparés 
  • Préférer le pain complet BIO au levain (source de prébiotiques = fibres alimentaires) et probiotiques, qui sont les bonnes bactéries à la bonne santé intestinale) 
  • Éviter la sédentarité et faire au moins 30 minutes d’activité physique par jour : le mouvement fait bouger les intestins, et ce péristaltisme est indispensable au transit des matières fécales dans les intestins. 
  • Boire 1 litre d’eau faiblement minéralisée par jour par petite fraction, type Rosée de la Reine, Mont Roucous.  
  • Supprimer au maximum les desserts et finir le plus souvent les repas sur le plat principal 
  • Agrémentez vos plats d’herbes aromatiques et d’épices (curcuma, gingembre, cumin, persil, estragon, basilic …) : elles stimulent les enzymes digestives, activent le métabolisme et contribuent à la satiété par le goût 
  • Privilégiez les aliments anti-constipation : pruneaux, le melon, la rhubarbe et les bonnes graisses comme les noix, l’avocat  
  • Augmenter les MUCILAGES  
  • Au petit déjeuner, opter pour un « pudding de graines de Chia aux pruneaux » (cf recette) 
  • Saupoudrez vos assiettes avec une cuillère à café de poudre de graines de lin moulues 
  • Prenez des graines de psyllium broyées le matin à jeun. Pour cela, mettre une cuillère à café de poudre de psyllium dans un verre, remplir à moitié le verre avec de l’eau, patienter quelques minutes le temps que le mucilage se forme et avaler sur un estomac vide. Le psyllium régule le transit (utile en cas de constipation ou de diarrhée), protège les parois digestives et contribue à la satiété  
  • Prenez des tisanes de mauve et guimauve, riches en mucilages, elles lubrifient les parois intestinales. 

Les conseils donnés ici ne remplacent pas une consultation médicale, ils sont donnés en guise de complément de soin. Il y a toujours un risque d’allergie avec l’utilisation des huiles essentielles. Il est recommandé de tester les huiles essentielles et/ou les synergies conseillées au préalable, dans le pli du coude : déposer 1 goutte, observer pendant 20 minutes, puis s’il n’y a pas de réaction, en redéposer une autre goutte au bout de 20 minutes. Observer pendant 48h l’évolution. S’il n’y a pas d’apparition de rougeur, l’huile essentielle ou la synergie testée, peut être utilisée comme conseillé.

Le conseil de l'expert

Aude Maillard - Docteur en pharmacie, diplômée de la faculté de pharmacie de Tours.
Aude Maillard : docteur en pharmacie, diplômée de la faculté de pharmacie de Tours.
Le conseil d'AUDE Maillard, notre experte : Lorsqu’on est sujet à la constipation, la cure d’huile essentielle de Gingembre pendant 6 à 8 jours, à prendre en bouche 15 minutes avant les repas, 2 à 3 fois par jour, peut être utile pour prévenir les périodes de constipation. Mettre 1 goutte dans une petite cuillère avec un peu d’huile végétale d’Olive ou de Colza, laisser en bouche pendant quelques dizaines de secondes puis avaler. Cette huile essentielle de gingembre prépare le stock d’enzymes digestives nécessaires à la digestion et favorise la constitution et le transit des selles.

Confirmation d'ajout au panier

2022 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.