Recettes et la formulation cosmétique

Généralités

Hygiène

Que signifie plus précisément : « bien conservé et fabriqué dans des conditions d’hygiène optimale » ?

Afin de garantir une durée de conservation optimale pour votre préparation, voici quelques conseils utiles :

  1. - Désinfectez tout votre matériel, ustensils et contenants vides à l'alcool avant chaque utilisation (cf notice de désinfection ici).
  2. - Utilisez un conservateur si nécessaire (en présence d'une phase aqueuse) et dans les bonnes proportions (0,6%).
  3. - Conservez vos produits au frais et à l'abri de la lumière afin d'augmenter leur durée de conservation.
  4. - Préférez les tubes aux pots ou encore mieux les packagings airless (flacons pompe) afin d'éviter au maximum le contact des mains dans la crème. A défaut, lavez vous bien les mains avant d'utiliser votre produit (même propre, nous propageons tout de même des bactéries). Attention également à vos matières premières (dates de conservation, endroit de conservation), en effet si ces dernières sont contaminées, il sera difficile d’obtenir une préparation saine.

Comment désinfecter mon matériel et mes contenants ?

Nettoyage :
L'ensemble du matériel et des flaconnages doit tout d'abord être nettoyé à l'eau chaude savonneuse en frottant les parois intérieures et extérieures à l'aide d'une éponge humide et/ou d'un goupillon.
Désinfection :
- Désinfection thermique :
Plongez complètement le matériel et le flaconnage résistant à la chaleur (flacons en verre, matériel inox...) dans l'eau portée à ébullition pendant cinq minutes.
Séchez-le ensuite soigneusement avec un chiffon propre et sec.
OU
- Désinfection "chimique" :
Rincez complètement le matériel non résistant à la chaleur (pot en plastique, pompes...) avec de l'alcool à 60° ou 70°.
Laissez-le ensuite sécher à l'air libre.

Quelle qualité d’alcool utiliser pour désinfecter mon matériel ?

Vous pouvez, si vous le souhaitez, utiliser de l’alcool à 60° ou 70° dénaturé de qualité pharmaceutique. Vous pouvez également faire le choix d'utiliser un alcool fort neutre (vodka à 40-50°), efficace si le temps de trempage est élevé, mais cet alcool neutre ne garantit pas toujours une stérilisation totale. Ces alcools forts peuvent également être utilisés pour la préparation de vos parfums et lotions.

Pour commencer...

Par quelles recettes commencer quand je suis débutant(e) ?

Pour débuter dans la cosmétique maison, nous vous conseillons (si vous le pouvez) de commencer par un ou deux ateliers et notamment « Les clés de la formulations - Les crèmes ».
Vous trouverez notre programme complet en cliquant ici.
Nous vous invitons également à découvrir notre gamme de Kits et AZ-Box en cliquant ici. A l'intérieur de ces kits ou box, vous trouverez le matériel (sauf bols inox), les ingrédients et les fiches recettes nécessaires à la réalisation de produits cosmétiques simples.
Vous pouvez également vous documenter grâce à nos fiches savoir-faire disponibles ici et consulter nos recettes disponibles ici en vous orientant pour commencer uniquement vers les recettes de niveau débutant (sélectionner ce niveau dans le filtre "difficulté" des recettes). Ces informations vous guideront dans la création de cosmétiques maison BIO et naturels.

Quel est le matériel de base pour commencer ?

Le matériel de base pour la réalisation de recettes cosmétiques est le suivant :
- 2 bols en inox ou résistants à la chaleur (1 grand et 1 moyen)
- 1 mini fouet
- 1 set de 5 cuillères doseuses inox
- 1 pipette graduée de 10 ml (pour le transfert de votre préparation dans son flacon final)
- 1 balance de précision très pratique et indispensable pour réaliser toutes les recettes
- 1 thermomètre digital
Nous vous invitons à découvrir notre gamme de Kits et AZ Box en cliquant ici. A l'intérieur, vous trouverez le matériel, les ingrédients et les fiches recettes nécessaires à la fabrication de produits cosmétiques simples.

Conservation

Comment conserver ma préparation ?

Un conservateur (extrait de Pépins de Pamplemousse ou Cosgard ou Naticide) est obligatoire pour la conservation des produits qui sont composés d'une phase aqueuse (eau, hydrolats) comme par exemple les crèmes, les gels douche ou encore les lotions.
Pour les préparations ne contenant pas de phase aqueuse (baumes, huiles,...), il n'est donc pas nécessaire d'ajouter un conservateur, vous pouvez ajouter facultativement de la Vitamine E. La Vitamine E n’est pas un conservateur, il s'agit d'un anti-oxydant qui évite aux huiles végétales présentes dans la préparation de rancir trop rapidement au cours du temps.

Peut-on remplacer un conservateur par un autre dans les recettes proposées ?

En général, il est possible de remplacer un conservateur par un autre dans une formule, à condition de bien respecter les conditions d’utilisation du conservateur choisi. Ainsi, l’Extrait de Pépins de Pamplemousse étant incompatible avec la gomme Xanthane, il ne pourra pas être utilisé dans les formules la contenant. Par ailleurs, le Naticide ne s’utilise pas dans les lotions ou gels aqueux mais uniquement en émulsion ou dans les produits lavants à base de tensioactifs.
Le changement peut aussi affecter la stabilité et la durée de conservation de la formule. Nos formules sont testées en laboratoire mais nous ne pouvons rien garantir en cas de modification.

Combien de temps se conservent les préparations ?

Les conservations de l'ensemble de nos recettes sont toujours indiquées. Il ne suffit tout de même pas de s'y fier aveuglément. En effet, une contamination microbienne et/ou fongique peut facilement apparaître selon le mode de réalisation appliqué, mais également  selon le mode de conservation de votre préparation. Voilà pourquoi il n'est pas facile de déterminer le temps de conservation de vos mélanges à l'avance.
Voici les conseils que nous pouvons vous donner pour surveiller au mieux la conservation de vos préparations :
- Le changement d'odeur de vos produits doit tout particulièrement vous alerter. Dans la majorité des cas ceci révèle un développement microbien ou de moisissures.
- La formation de bulles d'air peut également révéler un éventuel développement.
- Un changement de couleur à la surface de votre préparation (sous forme de halo) peut être le signe d'une contamination microbienne.
- La formation de moisissures à la surface de votre préparation est le signe d'un développement fongique.
Dans l'ensemble de ces cas, n'utilisez plus votre préparation.

Stabilité

Mon émulsion n’est pas stable, pourquoi ?

Si vous constatez que votre émulsion n’est pas stable, nous vous déconseillons de la garder. En effet, même si les propriétés restent les mêmes,  les développements microbiens et fongiques y sont plus propices. Nous vous conseillons ainsi de la conserver au maximum une semaine au réfrigérateur afin d'éviter tout risque de contamination.
Pour éviter toute instabilité de votre émulsion à chaud, voici quelques conseils à suivre :
- Vos deux phases (aqueuse et huileuse) doivent être à environ 70°C au moment de l’émulsification.
- Versez la phase aqueuse dans la phase huileuse dans votre bol en inox dûment stérilisé en une seule fois mais doucement, en un fin filet.
- Agitez vigoureusement pendant l’émulsification surtout pendant les 3 premières minutes.
- Mettez votre bol dans un bain d’eau froide lorsque la préparation commence à ressembler à une crème (un refroidissement prématuré peut empêcher la formation de l’émulsion).
- Cessez l’agitation seulement lorsque l’émulsion formée est totalement refroidie. Ne stoppez pas l’agitation avant le temps imparti (même si l’émulsion prend un aspect étrange).
- Ajoutez les actifs et le conservateur lorsque l’émulsion est totalement refroidie.
- Dosez bien le conservateur qui, s'il est ajouté en trop grande quantité, peut déstabiliser l’émulsion.

Quel doit être le pH de ma préparation ?

De façon générale, la peau a un pH compris entre 4 et 7. En moyenne il est de 5,5 donc légèrement acide mais peut varier légèrement selon les zones corporelles (aisselles, muqueuses intimes) et selon l'âge.
- Une peau normale a un pH de 6,5 : soit un pH quasiment neutre
- Une peau sèche a un pH inférieur à 6,5 : elle est acide
- Une peau grasse a un pH supérieur à 6,5 : on dit qu'elle est alcaline
Les pH recommandés pour vos soins:
- Pour un soin visage : 5.5 à 7
- Pour un soin corps : 5 à 7.5
- Pour un gel douche : 5 à 7.5
- Pour un shampooing : 5 à 7
- Pour un soin capillaire démêlant : 4.5 à 5
- Pour un produit d'hygiène intime : 4.5 à 5.5 pour les femmes en âge de procréer, 6.5 à 7 pour les petites filles et les femmes ménopausées.
Un pH trop acide ou trop basique peut causer des irritations. Nous avons déjà mesuré le pH de toutes les recettes que nous vous proposons afin qu'il corresponde aux recommandations suscitées. Si vous souhaitez modifier une recette ou créer votre propre préparation, il est utile de mesurer le pH à l'aide de bandelettes pH que nous vous proposons. 

Confirmation d'ajout au panier

2021 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.