Soigner une plaie qui ne cicatrise pas : conseils et traitements

Après une blessure, le processus de cicatrisation suit des étapes bien précises, pour que la peau puisse se régénérer et se réparer. Certaines fois, la plaie ne réussit pas à cicatriser correctement, elle peut alors s'infecter, être douloureuse... Explorons les raisons qui expliquent cela et les soins à appliquer.


Comment reconnaître une plaie infectée ?

Une plaie qui ne cicatrise pas se repère à sa couleur : 

  • si elle est noire, elle est très certainement en train de nécroser. Le risque d'infection est très élevé, il est important de consulter un professionnel de santé.

  • une blessure jaunâtre peut être liée à une mauvaise circulation, les plaques d'agglomération de filaments ne fonctionnent pas correctement. Il est aussi recommandé de consulter un médecin. 

Si votre plaie est rouge, c'est bon signe, cela montre que le processus de régénération des tissus se déroule convenablement. 

De la même façon, si elle est humide ou sèche, cela peut perturber la cicatrisation. Il faut alors veiller à ce que la formation de la croûte se fasse convenablement. Celle-ci ne doit pas être grattée ou arrachée. 

Comment fonctionne le processus de cicatrisation ?

Si la cicatrisation est un processus naturel, elle va dépendre de différents facteurs tels que l'étendue de la plaie et sa gravité. Dès lors, elle peut mettre de deux semaines à deux ans, pour cicatriser totalement. Certaines personnes font face à des situations où la cicatrice prend du temps à se faire, se complique et cela peut avoir un impact sur la santé et le quotidien. Le processus de cicatrisation se fait en trois phases : 

  1. La phase inflammatoire : suite à la lésion, un caillot sanguin va se former et se placer afin de limiter les saignements. Un liquide transparent va être créé par la blessure dans le but d'éliminer les impuretés.

  2. La phase de réparation cutanée : le caillot forme une croûte et ferme la plaie. Les nouveaux vaisseaux sanguins commencent à se former et le tissu conjonctif à se réparer.

  3. La phase de maturation : la croûte tombe et la cicatrise est renforcée jusqu'à retrouver une surface plane et saine. Cette phase de la cicatrisation peut prendre jusqu'à 18 mois.

Quelles sont les causes d'une mauvaise cicatrisation ?

Certaines plaies refusent de se refermer, de se réduire et de se cicatriser, elles sont nommées les "plaies chroniques". Si elles sont généralement altérées par une baisse de l'immunité, d'autres facteurs peuvent influencer la cicatrisation :

  • Une fatigue chronique ;

  • Le vieillissement qui rend le système immunitaire plus affaibli ;

  • Le tabagisme réduit l'apport en oxygène dans les tissus et diminue le processus de cicatrisation ;

  • L'obésité ;

  • Le diabète ;

  • Certains traitements, comme ceux qui contiennent des corticoïdes, des anti-inflammatoires, les immunodépresseurs ou encore les traitements anticancéreux ;

  • Le manque de soin adapté ;

  • Une mauvaise alimentation.

Qu'est-ce qui empêche la cicatrisation ?

Une plaie ne cicatrise pas si elle est infectée. Vous pouvez remarquer cela à la présence d'enflure, de rougeur ou si la zone en question est douloureuse ou sensible. De plus, un écoulement de pus ou la présence de liquide jaunâtre peut vous alerter. Enfin, si la blessure est accompagnée de fièvre ou de nausées, elle est très certainement infectée.

Pourquoi ma plaie est-elle douloureuse ?

Si vous ressentez une forte douleur au niveau de la plaie, c'est très probablement un signe d'infection. Pour qu'elle diminue, vous devez désinfecter votre blessure et suivre un traitement au besoin. Consultez un professionnel de santé qui pourra vous prescrire les produits nécessaires pour prendre soin de votre blessure. 

Comment soigner une plaie qui ne cicatrise pas ?

  • Nettoyez la plaie avec un savon doux et de l'eau tiède. Appliquez un antiseptique pour la désinfecter.

  • Protégez la plaie avec un pansement propre et changez-le régulièrement, afin de garder votre plaie au sec.

  • Ne grattez pas et ne la touchez jamais avec des mains sales.

Comment désinfecter une plaie ?

Lavez-vous convenablement les mains avec un savon antibactérien et de l'eau tiède pendant 15 à 30 secondes. Une fois que c'est fait, vous pouvez vous occuper de la plaie infectée en utilisant une compresse neuve imbibée de savon antiseptique. La compresse est à privilégier face au coton, puisqu'il pourrait laisser des fibres, ce qui n'aiderait pas au processus de cicatrisation. Enlevez toutes les saletés de la plaie, séchez-la convenablement et ensuite, vous pouvez apposer le pansement. S'il y a une infection, appliquez, avant de couvrir, une pommade antibiotique.

Que mettre sur une plaie qui suinte ?

Une plaie qui suinte aura tendance à rester humide, il faut alors la couvrir avec un pansement adapté pour favoriser la cicatrisation. Préférez un pansement absorbant conçu pour les suintements. Les pansements hydrocellulaires ou contenant de l'hydrogel sont gras et soutiendront la cicatrisation rapide et humide. Utilisez aussi une pommade cicatrisante pour soigner votre plaie qui suinte.

Combien de temps garder un pansement sur une plaie ?

Le temps entre deux pansements va dépendre grandement de la plaie, du type de pansement et de vos activités dans la journée. Certains devront être changés tous les jours quand d'autres pourront durer jusqu'à cinq jours. Cependant, si la plaie a suinté et que le coussinet du pansement est imbibé, il faut le changer sans attendre que la peau ait blanchi ou soit plissé. Si c'est le cas, cela signifie qu'elle a été exposée à un trop-plein humidité, ce qui n'est pas positif dans le processus de cicatrisation.

Comment soulager une croûte qui gratte ?

Pour commencer, ne grattez surtout pas la croûte. Lavez-la délicatement à l'eau tiède et avec un savon doux et appliquez une compresse froide comme un pain de glace, pour réduire les démangeaisons. Assurez-vous de ne pas appliquer directement la glace sur la peau. Vous pouvez aussi nourrir la peau en utilisant une crème hydratante douce et non-irritante pour aider à soulager la sécheresse et les démangeaisons. Choisissez un produit qui ne contient pas de parfum ou de produit chimique. Si les démangeaisons vous compliquent la vie, vous pouvez demander à votre médecin de vous recommander une crème apaisante réparatrice, qui aide à lutter contre l'envie de se gratter tout en aidant la plaie à cicatriser.

Zoom sur notre rédactrice : Lauréna Valette

Lauréna est journaliste-rédactrice dans les thématiques lifestyle, bien-être et psycho. Entre deux articles, elle voyage pour découvrir le monde et ce qu'il a à nous apprendre.

Publié le 28 décembre 2023.

stars
Cet article vous a plu ?
Dites-nous ce que vous en pensez.
Haut de page Retour en haut de page