Hémorroïdes
Hémorroïdes
Prendre soin de soi avec les huiles essentielles

AVERTISSEMENT : Ces propriétés, indications et modes d'utilisation sont tirés des ouvrages ou sites Internet de référence en aromathérapie, hydrolathérapie et phytothérapie. On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmés par des observations en milieu scientifique. Toutefois, ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles, des hydrolats et des plantes ou poudres de plantes dans un but thérapeutique, consultez un médecin.

HE = Huile Essentielle
HV = Huile Végétale ou macérât huileux

On parle "d'hémorroïdes" pour évoquer l’inflammation et la dilatation excessive des veines hémorroïdaires qui sont situées autour de l'anus. Les hémorroïdes sont au rectum ce que les varices sont aux jambes. C'est une pathologie extrêmement fréquente (touchant 1 adulte sur 3), le plus souvent bénigne. 
Lorsque l’on dit "j’ai des hémorroïdes", c'est en fait un abus de langage, car nous avons tous des hémorroïdes, qui sont des veines normales de l'organisme. Nous devrions plutôt parler de "crises hémorroïdaires".

Comment se manifestent ces crises ?

  • Les crises hémorroïdaires internes provoquent des petits saignements, de couleur rouge vif, généralement visibles uniquement sur le papier toilette, pendant ou après les selles. Ces crises ne sont habituellement pas douloureuses. Il peut y avoir des irritations, des démangeaisons ou une envie fréquente d’aller à la selle, sans résultat.
  • Les crises hémorroïdaires externes se traduisent par l’apparition d’une petite boule juste au bord de l’anus. Parfois, cette veine dilatée se bouche : c'est la thrombose hémorroïdaire. Le caillot de sang formé occasionne souvent de vives douleurs, car cette muqueuse très irriguée et innervée est extrêmement sensible.

Les causes des crises hémorroïdaires

La survenue de crises hémorroïdaires peut être favorisée par différents facteurs :

  • La constipation, qui est la principale cause, car elle entraîne des efforts de poussée répétés pour l’évacuation des selles.
  • Une alimentation pauvre en fibres et une hydratation insuffisante, car elles provoquent le durcissement des selles, rendant leur évacuation problématique, ce qui peut contribuer à la survenue d’une crise.
  • Certains aliments semblent également favoriser les crises, notamment les viandes, les plats épicés, le café, le thé, les colas et divers alcools.
  • L'hérédité, les crises hémorroïdaires se produisant plus fréquemment dans certaines familles ;
  • La grossesse : la pression due à l’utérus, la constipation chronique pendant le dernier trimestre de la grossesse ou dans les semaines qui suivent la naissance, ainsi que les contractions lors de l’accouchement font enfler les veines et augmentent le risque de crise hémorroïdaire.
  • Le surpoids, car il augmente la pression abdominale et par conséquent, la dilatation des veines situées près de l’anus.
  • Le manque d’exercice, la position assise prolongée, ou au contraire des efforts physiques violents ou spécifiques (cyclisme, équitation par exemple).

Comment soulager les hémorroïdes avec les huiles essentielles ?

Illustration de flacons d'huiles essentielles contre les hémorroïdes

En cas de crise hémorroïdaire, on fera appel aux huiles essentielles de Cyprès toujours vert, de Ciste ladanifère, de Lentisque pistachier.
Un remède simple en cas de crise, diluez 1 goutte d’huile essentielle de Cyprès toujours vert et 1 goutte d’huile essentielle de Ciste ladanifère dans une cuillère à café de macérât de Millepertuis en application locale trois fois par jour.

 

 Voici quelques recettes d’aromathérapie reconnues tirées d’ouvrages de référence de synergies d’huiles essentielles pour vous aider à lutter contre les hémorroïdes :

Hémorroïdes
D. Baudoux
  • HE Ciste ladanifère : 1 goutte
  • HE Cyprès toujours vert : 1 goutte
  • HE Géranium odorant : 1 goutte
  • HV Millepertuis : 20 gouttes

Utilisation : En application locale.

Hémorroïdes externes
P. Franchomme
  • HE Pistacia lentiscus (Lentisque pistachier) : 1 ml
  • HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 4 ml
  • HE Cupressus sempervirens (Cyprès toujours vert) : 4 ml
  • HV Calophyllum Inophylum (Calophylle) : 4 ml
  • Gel : complément à 60 ml

Utilisation : 3 applications par jour in situ pendant 3 à 7 jours.

Lotion « fond calme » (hémorroïdes et fissure annale)
C. Lacroix
  • 20 gouttes d’HE de Ciste ladanifère
  • 20 gouttes d’HE de Patchouli
  • 20 gouttes d’HE de Lentisque pistachier
  • 10 gouttes d’HE de Cyprès toujours vert
  • 20 gouttes d’HE de Lavande vraie
  • 2 ml de macérât huileux de Millepertuis
  • 5 ml d’HV de Calophylle inophyle
  • 15 ml d’HV de Germe de blé

Mode opératoire : Mélanger les HE et les HV, puis compléter par l’HV de Germe de blé.

Utilisation: Mettre quelques gouttes sur l’index, et appliquer à l’endroit concerné 3 fois par jour et après chaque selle, jusqu’à une sensation de bien-être.

Confirmation d'ajout au panier

2019 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.