Fiche SANTÉ

Purifier l’atmosphère de sa maison : Focus sur les meilleurs sprays assainissants

Diffuser des huiles essentielles est souvent le premier pas vers l’aromathérapie, que ce soit pour le plaisir de parfumer son intérieur, pour gérer ses émotions négatives, pour neutraliser des mauvaises odeurs (cuisine, débarras, poubelle, placard à chaussure…), ou encore pour désinfecter l’atmosphère des microbes qui peuvent y circuler. Dans tous les cas, cette démarche apporte beaucoup de bienfaits pour la santé, simplement et naturellement, encore faut-il savoir comment faire et connaître les huiles essentielles les plus adaptées à la diffusion atmosphérique.

Sommaire
Comment bien diffuser mes huiles essentielles ?
Quels sont les bienfaits de la diffusion d’huile essentielles ?
Les meilleures huiles essentielles assainissantes atmosphériques
Vos mélanges DIY à diffuser
Il y a un sujet asthmatique à la maison ? Puis-je diffuser des huiles essentielles ?

Comment bien diffuser mes huiles essentielles ?

La grande règle pour profiter de manière optimale des bienfaits des huiles essentielles dans l’atmosphère c’est de les diffuser à froid, sans source de chaleur, qui est un risque d’oxydation des molécules aromatiques et donc de danger potentiel pour la santé, même si elle est douce.  

Une deuxième règle d’importance capitale pour rester dans l’innocuité, c’est de ne pas diffuser en présence rapprochée de bébés, d’enfants en bas âge, de femmes enceintes, de sujets asthmatiques ou épileptiques. En effet, ces sujets fragiles, peuvent de manière aléatoire réagir de manière excessive et inattendue aux molécules en suspension dans l’air, (si il y a un sujet asthmatique à la maison, consulter l’encadré ci-dessous). Il est donc recommandé d’attendre quelques instants que les molécules aromatiques diffusées retombent avant de faire rentrer ces sujets fragiles dans la pièce. 

Bien respecter aussi évidemment la liste des huiles essentielles diffusibles, car certaines sont strictement contre indiquées dans les diffuseurs, d’autres doivent être systématiquement diluées dans les huiles essentielles les mieux tolérées. Pour vous y retrouver, consultez le dernier paragraphe de notre dossier sur la diffusion atmosphérique : Précautions d’utilisation des huiles essentielles en diffusion dans l’air 

Et enfin choisir son diffuseur n’est pas si simple : on se pose les questions de sa taille, du mode de diffusion. Retrouvez nos conseils Comment diffuser mes huiles essentielles ? dans notre dossier sur la diffusion atmosphérique. 

Quels sont les bienfaits de la diffusion d’huile essentielles ?

Respirer une atmosphère chargée en molécules aromatiques naturelles apporte des bienfaits sur deux aspects de la santé : l’équilibre émotionnel et aussi la résistance immunitaire. En effet, lorsqu’on diffuse des molécules aromatiques aux propriétés anti-infectieuses dans l’atmosphère, elles purifient l’air des germes potentiels qui s’y trouvent et soutient aussi l’immunité des occupants. Virus, bactéries, acariens, moisissures, peuvent être éliminées si la diffusion est régulière est adaptée (choix des HE, durée, fréquence). Il existe de nombreuses études au sein de services hospitaliers, démontrant le pouvoir anti microbien des huiles essentielles dans l’atmosphère (bactérie, virus, champignons), leur intérêt dans la lutte contre les infections nosocomiales et même la diminution du recours aux médicaments dans les services qui pratiquent la diffusion atmosphérique (Cf. sources ci-dessous).  

On comprend donc le grand intérêt à diffuser des huiles essentielles chez soi, en prévention ou dès qu’un membre du foyer est malade (grippe, Covid, gastro-entérite, rhume, toux, mal de gorge).  

Sur un tout autre registre, la présence d’odeurs dans l’atmosphère influence notre état émotionnel et nos pensées. Cela peut être un levier agréable et naturel pour soutenir par ailleurs un état de déprime, de fatigue, ou bien encore accompagner les périodes difficiles de passage comme les déménagements, les ruptures, les deuils. Certaines huiles essentielles sont même efficaces sur ces deux propriétés en même temps (la plupart des HE de Conifères ou de zeste d’Agrumes). 

Les meilleures huiles essentielles assainissantes atmosphériques

Il y a un très large choix d’huiles essentielles à diffuser. Si bien sûr, il est conseillé de les choisir en fonction de odeurs les plus appréciées, voici aussi un petit mémo des principales propriétés antiinfectieuses et psycho-émotionnelles des huiles essentielles diffusibles. 

 

Pour désinfecter l’atmosphère des microbes circulants

Les huiles essentielles à 1,8 cinéoles 

Aux propriétés précisément anti-virales, mais aussi antibactériennes, très désodorisantes (en cas de mauvaises odeurs), aident aussi à la concentration, à la vigilance et la mémorisation.

Huile essentielle
Eucalyptus radié BIO
4.586955
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.6 (46 commentaire)
Très anti-infectieuse utile en cas de fragilité de la gorge
En savoir plus
-- Contenance --
10 ml - 3,75 € 30 ml - 6,95 €
+ -
3,75 €
Huile essentielle
Ravintsara (Ravintsare) BIO
4.983335
Votre notation : Aucun Moyenne : 5 (180 commentaire)
Douce et purifiante, elle parfume délicatement l’atmosphère tout en le désinfectant très efficacement, utile aussi dans la chambre à coucher pour favoriser un bon sommeil
Geste simple en cas de Grippe ou COVID-19 dans la maisonnée :
Diffuser avec le nébulisateur l’huile essentielle de Ravintsara, 10 minutes toutes les 1h30
En savoir plus
-- Contenance --
10 ml - 2,95 € 30 ml - 5,90 € 100 ml - 15,75 €
+ -
2,95 €

 

Les huiles essentielles de conifères

Aux propriétés anti-virales, mais aussi tonifiantes physiques, anti-déprime et oxygénatrices douces

Huile essentielle
Pin sylvestre
5
Votre notation : Aucun Moyenne : 5 (18 commentaire)
Très dynamisant, et purifiant de l’atmosphère, idéal en cas de fatigue 
En savoir plus
-- Contenance --
10 ml - 2,95 € 30 ml - 4,95 € 100 ml - 12,95 €
+ -
2,95 €
Huile essentielle
Sapin Pectiné BIO
4.666665
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.7 (6 commentaire)
A une odeur de mandarine, idéal en cas de rhinopharyngite et de nez bouché.
En savoir plus
10 ml - 3,95 €
+ -
3,95 €
Huile essentielle
Sapin baumier BIO
4.875
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (8 commentaire)
Véritable baume respiratoire, en cas de bronchite
En savoir plus
-- Contenance --
10 ml - 3,90 € 30 ml - 7,95 €
+ -
3,90 €
Huile essentielle
Epinette noire BIO
4.88
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (25 commentaire)
Très gaie, lumineuse et pétillante, anti-déprime, antifatigue et antitussive
En savoir plus
-- Contenance --
10 ml - 4,95 € 30 ml - 12,90 €
+ -
4,95 €
Huile essentielle
Cyprès Provence BIO
4.545455
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.5 (11 commentaire)
Antivirale, très efficace sur les virus de la toux et des maux de gorge, idéale en cas de période de changement important, d’indécision et d’anxiété (accompagnement de fin de vie en soin palliatif)
En savoir plus
-- Contenance --
10 ml - 4,75 € 30 ml - 9,90 €
+ -
4,75 €
Huile essentielle
Pruche BIO
5
Votre notation : Aucun Moyenne : 5 (14 commentaire)
Douce et enveloppante, excellente anti-virale idéale en cas de période d’anxiété, de dépression, d’insomnie (particulièrement si perte du rythme jour/nuit avec longe sieste en journée et impossibilité de dormir la nuit), Jet-Lag
En savoir plus
5 ml - 9,50 €

En rupture, remise en ligne prévue le 31/10/2022

Geste simple en cas de grande fatigue en période épidémique (pour booster l’immunité) :
  • Diffuser avec le nébulisateur l’HE d’épinette noire, 10 minutes toutes les 1h30.
  • Déconseillée en cas de pathologie hormono-dépendante et de grossesse.

 

Pour désodoriser et chasser les mauvaises odeurs

La plupart du temps, les sources de mauvaises odeurs sont dues à des proliférations de mauvaises bactéries ou de levures. Les huiles essentielles peuvent aider à la fois à éliminer les germes en cause et aussi à masquer l’odeurs désagréables. Les plus efficaces sur les deux fronts en même sont :

Les essences d’agrumes :

Aux propriétés très antiseptiques (virus, bactérie et moisissures), et psychoactives, elles positivent les pensées (idéales à diffuser pour les enfants) 

Huile essentielle
Pamplemousse
4.90625
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (64 commentaire)
Essence de pamplemousse : tonique nerveuse (surtout l’après-midi en cas de coup de barre), désodorisante atmosphérique et purifiante microbienne (champignon, bactéries, acariens, levures)
En savoir plus
-- Contenance --
10 ml - 2,95 € 30 ml - 4,95 € 100 ml - 12,90 €
+ -
2,95 €
Huile essentielle
Mandarine verte BIO
4.88889
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (9 commentaire)
Essence de mandarine (verte, jaune ou rouge), clémentine et orange : antiseptique (champignon, bactéries, acariens, levures) et surtout calmante nerveuse et anti-déprime, idéal en cas de baisse de moral pour calmer les enfants le soir
Geste simple en cas de déprime et de baisse de moral :
Diffuser avec le nébulisateur ou le brumisateur l’essence de mandarine verte, 10 minutes toutes les 1h30.
En savoir plus
10 ml - 4,80 €
+ -
4,80 €
Huile essentielle
Citron vert BIO
4.857145
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (28 commentaire)
Essence de Citron Vert : plus désodorisante que le jaune, particulièrement agréable avec du basilic tropical ou de l’encens Oliban pour une atmosphère propice à l’inspiration et la concentration.
En savoir plus
-- Contenance --
5 ml - 3,20 € 10 ml - 4,30 € 30 ml - 11,00 €
+ -
3,20 €

 

Les huiles essentielles citralées

Particulièrement assainissantes et désodorisantes recommandées en cas de très mauvaise odeurs, très puissantes aseptisantes des champignons, moisissures et levures 

Huile essentielle
Litsée citronnée BIO
4.943395
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (53 commentaire)
Huile essentielle de Litsée Citronnée  : lumineuse, pétillante, conviviale, invite au jeu et à positiver les pensées, les actions et les paroles, particulièrement désodorisante et anti-moisissures (champignons et acariens)
En savoir plus
-- Contenance --
10 ml - 2,80 € 30 ml - 5,95 € 100 ml - 15,90 €
+ -
2,80 €

Vos mélanges DIY à diffuser

Mesurer les huiles essentielles dans une éprouvette graduée et vider ensuite son contenu dans le flacon vide en verre teinté de 10 ml, ou prendre sinon l’équivalent de 30 gouttes au millilitre.

  • Pour une action plus intense, préférer un mode de diffusion par nébulisation où les huiles essentielles sont pures.
  • Diffuser pendant 10 minutes toutes les 2 heures

 

PRUDENCE : bien respecter le temps de diffusion, au risque de saturation de l’atmosphère en molécules aromatiques et d’irritation des voies respiratoires et des yeux. Ne pas diffuser en présence rapprochée d’enfants < 6 ans, femmes enceintes, sujets asthmatiques et épileptiques

Il y a un sujet asthmatique à la maison ? Puis-je diffuser des huiles essentielles ?

Le degré de sensibilité d’un sujet asthmatique aux huiles essentielles dans l’air, dépend de l’intensité de son asthme. Un moyen simple pour l’évaluer est le besoin de médicaments aux propriétés bronchodilatatrices (type Ventoline). Le besoin de ce bronchodilatateur signe l’hyperréactivité et la fragilité de l’appareil broncho-pulmonaire.

Chez ces sujets-là, il est tout simplement déconseillé de diffuser des huiles essentielles ou même tout parfum d’ambiance dans la maison, au risque de déclencher une crise. Pour les sujets asthmatiques moins fragiles, sans traitement de Ventoline, et qui n’ont pas fait de crise depuis plusieurs mois, la diffusion d’huiles essentielles dans la maison peut être testée avec quelques règles de prudence à respecter :

  • Ne pas diffuser en la présence du sujet asthmatique
  • Ne pas diffuseur d’huiles essentielles à 1,8 cinéole ni de menthe poivrée, aux impacts respiratoires particulièrement puissants. Pour un effet respiratoire et anti-viral, préférer la diffusion d’huiles essentielles de conifères et précisément : Sapin de Sibérie, Epinette noire, Pin de Patagonie, Cyprès de Provence (sont tos très harmonieux avec les zestes d’agrumes)

 

MEMO : liste des Huiles Essentielles à forte concentration en 1,8 cinéole, déconseillées en cas de présence de sujet asthmatique : Ravintsara, Camphrier, Saro, Eucalyptus (Radié, Globulus, Smithii), Niaouli, Cajeput, Laurier noble, Lavande Aspic, Romarins, Myrtes, Hélichryses (Gymnocéphale et Bractérifère), Marjolaine Sylvestre, Hysope Couchée.

Sources

  1. Blanchard - 2007 - Cinnamomum camphora à cinéole (Ravintsara), une plante au service de la prévention des infections nosocomiales
  2. Gelmini, F., Belotti, L., Vecchi, S., Testa, C., & Beretta, G. (2016). Air dispersed essential oils combined with standard sanitization procedures for environmental microbiota control in nosocomial hospitalization rooms. Complementary therapies in medicine
  3. Lang, G. & Buchbauer, G. (2012). A review on recent research results (2008–2010) on essential oils as antimicrobials and antifungals. Flavour and Fragrance J.
  4. Laird, K. et al. (2012). Reduction of surface contamination and biofilms of Enterococcus sp. and Staphylococcus aureus using a citrus-based vapour. J. of Hospital Infection 

Le conseil de l'expert

Aude Maillard - Docteur en pharmacie, diplômée de la faculté de pharmacie de Tours.
Aude Maillard : docteur en pharmacie, diplômée de la faculté de pharmacie de Tours.
Respirer une atmosphère chargée en molécules aromatiques naturelles apporte des bienfaits sur deux aspects de la santé : l’équilibre émotionnel et aussi la résistance immunitaire.On comprend donc le grand intérêt à diffuser des huiles essentielles chez soi, en prévention ou dès qu’un membre du foyer est malade (grippe, Covid, gastro-entérite, rhume, toux, mal de gorge).
 

Confirmation d'ajout au panier

2022 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.