Fiche SANTÉ

Comment apaiser le syndrome des jambes sans repos avec les huiles essentielles ?

Caractérisé par un besoin irrépressible de bouger les jambes particulièrement le soir et/ou au repos avec parfois des sensations désagréables voire douloureuses, le syndrome des jambes sans repos peut altérer considérablement la qualité de vie et s’inscrit souvent dans un contexte de stress et d’anxiété. Si certains conseils naturopatiques peuvent apporter un réconfort pour apaiser la maladie des jambes lourdes, les huiles essentielles peuvent aussi dans une certaine mesure, aider à atténuer et espacer les crises.

Sommaire
Quels sont les symptômes du syndrome des jambes sans repos ?
Quels sont les critères de diagnostic des jambes sans repos ?
Les jambes sans repos : un problème de dopamine ?
Comment soulager les symptômes de la jambe sans repos avec les huiles essentielles ?
Geste simple pour apaiser le syndrome des jambes sans repos
Synergie spéciale massage jambes sans repos
Syndrome des jambes sans repos : anxiolyse et équilibre nerveux
Synergie spéciale anxiolyse
Apaiser les jambes sans repos : les conseils naturopatiques

Quels sont les symptômes du syndrome des jambes sans repos ?

Les symptômes nocturnes exprimés sont divers et variables, ils vont du fourmillement, à la sensation de brûlure, au picotement, en passant par la décharge électrique. Ce qui est commun pour toutes les personnes souffrant de jambes sans repos, c’est le soulagement décrit dès que les jambes s'immobilisent. C’est une maladie chronique et évolutive qui s’exprime soit de manière continue soit par intermittence avec alternance de périodes de crise et de courtes rémissions. Ces désagréments peuvent être si intenses que le sommeil est fortement perturbé. En effet, il en découle parfois de gros problèmes d’insomnie, de fatigue et de stress chronique et même d’anxiété ou de dépression. Pour en savoir plus sur comment lutter contre le stress avec les huiles essentielles, rendez-vous sur notre guide dédié. 

Quels sont les critères de diagnostic des jambes sans repos ?

L’âge moyen d’apparition du syndrome des jambes sans repos est de 27 ans et il touche plus fortement les femmes. Pour établir le diagnostic, les médecins se basent sur l’observation de quatre critères :

  • Critère 1 : Le besoin impérieux de bouger les jambes, associé à une sensation désagréable voire douloureuse. Les bras peuvent être concernés mais généralement à des stades avancés.
  • Critère 2 : Les symptômes s’accentuent en période de repos ou d’inactivité, plus particulièrement en position assise ou allongée.
  • Critère 3 : Les symptômes s’aggravent le soir et la nuit.
  • Critère 4 : Les symptômes s’améliorent transitoirement à la marche, au mouvement ou avec des étirements et tant que dure cette mise en mouvement. Bien souvent, les symptômes reprennent dès que la mobilisation s’arrête.

Les jambes sans repos : un problème de dopamine ?

Devant la détresse de certains et aussi l’impuissance des médecins qui ne disposent pas encore de traitements curatifs pour les jambes sans repos, la médecine avance dans la recherche mais les causes de cette maladie restent floues. Il semblerait que la déficience en dopamine contribuerait à ces symptômes. En effet, les effets stimulants dopaminergiques de certains médicaments peuvent apporter une amélioration, mais pas encore de guérison. Et il semblerait que les personnes qui souffrent de la maladie de Parkinson (tarissement de la dopamine) ont eu parfois en amont, un syndrome des jambes sans repos. 

Si l’origine de cette maladie est aujourd’hui non identifiée, il y aurait une prédisposition génétique et on observe aussi certains facteurs favorisants. Par exemple, l’insuffisance rénale, la grossesse, la carence en fer, ou la prise de certains médicaments qui diminuent l’effet de la dopamine (lithium, anti-nauséeux, antipsychotiques, certains antidépresseurs) ou de certains antihypertenseurs, déclenchent ou exacerbent les symptômes. Il n'y a pas de remède de grand mère pour les jambes sans repos, mais les huiles essentielles peuvent apaiser la douleur de ce syndrome. 

Comment soulager les symptômes de la jambe sans repos avec les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles en application locale sur les jambes et aussi la voute plantaire peuvent apporter un soulagement, en privilégiant celles qui libèrent la circulation des fluides, qui calment les douleurs, qui détendent et réchauffent les muscles. Le 1,8 cinéole et plus précisément dans l’HE de Romarin à 1,8 cinéole procure sur la jambe un effet « thermo-décongestionnant » et tonique circulatoire dès son application. La présence de camphre lui donne en plus des propriétés antalgiques très complémentaires. 

Son odeur est par ailleurs très stimulante psychique, on la ressent dopaminergique par sa puissance camphrée et cinéolée, elle peut aussi être profondément respirée en particulier pendant toute la matinée pour favoriser l’effet de la dopamine qui débute normalement à partir de 8 heures du matin. Il ne s'agit pas d'un traitement des jambes sans repos, mais la possibilité d'apaiser certaines douleurs. 

 

Geste simple pour apaiser le syndrome des jambes sans repos

Huile Essentielle  de Romarin à 1,8 cinéole : Appliquer 3 gouttes sous chaque pied, d’HE de Romarin à cinéole BIO, en frottant les deux pieds entre eux.  Rajouter un peu d’HV (de Calophyllum ou de Pépins de Raisins) si la peau est fragile, et massez en remontant le long de chaque jambe. Renouveler 1 à 2 fois par jour si besoin. A FAIRE SEULEMENT 5 jours sur 7, aussi longtemps que nécessaire.  

Pour développer l’aspect dopaminergique de cette huile essentielle, respirez-là en plus profondément, à l’intérieur des mains, pendant 5 respirations consécutives, amples et profondes, au moment de l’application, et pendant toute la matinée sur un stick inhalateur si le besoin s’en fait ressentir.  

UTILISATION DECONSEILLEE : chez la femme enceinte et allaitante, l’enfant de moins de 15 ans, la personne épileptique ou asthmatique, ou d’insuffisance rénale et hépatique ou d’allergie à cette HE.

 

 

Huile essentielle
Romarin à cinéole BIO
4.75
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.8 (28 commentaire)
-- Contenance --
10 ml - 3,20 € 30 ml - 7,10 € 100 ml - 18,75 €
+ -
3,20 €

Synergie spéciale massage jambes sans repos

Par :
A réaliser le matin en sortant de la douche (fraîche) et le soir au coucher ou dès que le besoin de bouger les jambes se fait ressentir, appliquer 10 à 15 gouttes sur chaque jambe, en insistant sous la voûte plantaire, et en massant le contour des malléoles, en remontant vers le genou, pour favoriser le retour veineux, jusqu’à pénétration complète.
Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante, l’enfant de moins de 7 ans, la personne épileptique ou asthmatique
Huile végétale
Pépins de raisin
4.014285
Votre notation : Aucun Moyenne : 4 (70 commentaire)
L'huile végétale de Pépins de raisins est un excellent tonique criculatoire. 
En savoir plus
-- Contenance --
10 ml - 0,90 € 100 ml - 2,95 € 250 ml - 5,75 € 1 L - 12,95 €
+ -
0,90 €
Huile essentielle
Poivre noir BIO
4.75
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.8 (12 commentaire)
L'huile essentielle de Poivre Noir est un tonique circulatoire et surtout est un puissant antidouleur. Elle soulage toutes les sensations désagréables liées à la mauvaise circulation des fluides. Elle réchauffe légèrement et sera très complémentaire de la présence de 1,8 cinéole. 
En savoir plus
5 ml - 3,90 €
+ -
3,90 €
Huile essentielle
Gingembre BIO
4.88889
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (18 commentaire)
Cette huile essentielle est un puissant anti inflammatoire, antalgique et antidépressif. 
En savoir plus
5 ml - 4,95 €
+ -
4,95 €
Huile végétale
Calophylle Inophyle BIO
4.462185
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.5 (119 commentaire)
Huile végétale idéale pour composer des soins notamment pour apaiser les jambes.
En savoir plus
-- Contenance --
10 ml - 1,60 € 100 ml - 6,95 € 250 ml - 15,25 €
+ -
1,60 €

Syndrome des jambes sans repos : anxiolyse et équilibre nerveux

Chercher à rééquilibrer les neurotransmetteurs par l’olfaction d’huiles essentielles pourra être très complémentaire au massage des jambes, connaissant l’origine neurologique possible de ce syndrome et l’état d’anxiété qu’il génère. En effet, l’impact des odeurs sur le cerveau peut stimuler la dopamine et la sérotonine, en fonction de l’heure de la journée et des huiles essentielles choisies.

OLFACTION DU MATIN : respirer profondément la synergie spécial Jambes sans repos » (ou à défaut l’HE de romarin à 1,8 cinéole), à l’intérieur des mains après l’application, pendant au moins 1 minute (et plus si possible) pour profiter des propriétés dynamisantes psychiques du mélange.

Synergie spéciale anxiolyse

Par :
A tout moment d’anxiété, et particulièrement à l’approche du coucher et/ou la nuit en cas de réveil nocturne, appliquer 1 goutte à l’intérieur du poignet et respirer profondément l’intérieur des mains après l’application, pendant au moins 1 minute (et plus si possible) pour profiter des propriétés calmantes et anxiolytiques du mélange. A répéter 3 à 5 fois par jour, 5 jours sur 7 seulement aussi longtemps que nécessaire. ASTUCE : Déposer 10 gouttes de cette HE d’orange douce sur un stick inhalateur et respirer à la demande

CONSEILS PHYTO :

EPS (extrait de plantes standardisé en pharmacie) Mucuna pruriens et Rhodiola rosea (plante dopaminergique et adaptogène) : 1 cuillère à café du mélange des deux, matin et midi, 1 mois.

Apaiser les jambes sans repos : les conseils naturopatiques

Les personnes malades cherchent bien souvent des conseils dans leur quotidien ou encore dans les médecines complémentaires pour s’apporter un peu de soulagement et surtout retrouver une meilleure qualité de sommeil. En voici quelques-uns qui sont très complémentaires de l’aromathérapie :

  • Stopper la prise d’excitants comme le café, le thé et le cacao.
  • Éviter l’exercice physique en fin de journée, par contre, pratiquer une activité physique quotidienne ou régulière douce et matinale (marche active, vélo, natation, yoga).
  • Faire des massages et étirements après les séances.
  • Chercher à stimuler la sécrétion de dopamine le matin (heure de sécrétion physiologique) en prenant par exemple une douche fraîche.
  • Éviter les écrans dans la mesure du possible, ne pas travailler avec l’ordinateur posé sur les genoux.
  • Prendre un diner frugal sans protéine, ni alcool pour éviter de surchauffer l’organisme pendant la nuit.
  • Faire doser et supplémenter si besoin seulement : le fer et la vitamine D, leur supplémentation améliorent très souvent les symptômes (posologie à adapter en fonction des besoins).
  • Supplémenter le zinc (15mg tous les soir au coucher), et les folates (=vitamine B9). En effet, les folates interviennent dans la fabrication circadienne de la dopamine.
  • Prenez du bisglycinate de magnésium (souvent présenté en association avec ces co facteurs vitamines B) nécessaire entre autre à l’équilibre de l’humeur et à la transmission nerveuse. Il est toujours en carence en cas de stress et d’insomnie : 300 mg à la fin de chaque repas, 3 fois par jour. Il contribuera à la détente musculaire des jambes, à une meilleure résistance au stress et à l’anxiété.
  • Privilégier les aliments qui sont sources de tyrosine, qui est le précurseur de la dopamine particulièrement au petit déjeuné = œuf, viande, poisson, noix, noix de cajou, amande et avocat.

 

Retrouvez tous nos conseils sur comment mieux dormir avec les huiles essentielles.

Bibliographie

- Vitamine D dans le traitement du syndrome primaire des jambes sans repos, King Abdulaziz University

- Intérêt de Griffonia simplicifolia, Mucuna pruriens et Rhodiola rosea dans le traitement de la dépression Xavière Espitalier

-Dietary essential oil from navel orange alleviates depression in reserpine-treated mice by monoamine neurotransmitters, Lu-Lu Zhang,

Les conseils donnés ici ne remplacent pas une consultation médicale, ils sont donnés en guise de complément de soin. Il y a toujours un risque d’allergie avec l’utilisation des huiles essentielles. Il est recommandé de tester les huiles essentielles et/ou les synergies conseillées au préalable, dans le pli du coude : déposer 1 goutte, observer pendant 20 minutes, puis s’il n’y a pas de réaction, en redéposer une autre goutte au bout de 20 minutes. Observer pendant 48h l’évolution. S’il n’y a pas d’apparition de rougeur, l’HE ou la synergie testée, peut être utilisée comme conseillé.

 

Le conseil de l'expert

Aude Maillard - Docteur en pharmacie, diplômée de la faculté de pharmacie de Tours.
Aude Maillard : docteur en pharmacie, diplômée de la faculté de pharmacie de Tours.

Si le geste simple n’est pas pleinement satisfaisant, il est recommandé dans ce cas de mettre en synergie plusieurs huiles essentielles aux molécules complémentaires pour amplifier l’efficacité décongestionnante, antiinflammatoire et antalgique, et de prendre en charge en plus, l’état nerveux anxieux.

Confirmation d'ajout au panier

2022 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.