Fiche SANTÉ

Stopper le bouton de fièvre avec les huiles essentielles

L’herpès labial appelé communément le bouton de fièvre est très fréquent au sein de la population. C’est une infection virale chronique et latente, parfois aussi douloureuse et très inesthétique. Elle sous-entend un terrain immunitaire affaibli et peut être efficacement stoppée et accompagnée par les huiles essentielles, tant dans le traitement de la crise, que la cicatrisation complète ou aussi la prévention de la récidive. 

Sommaire
Qu'est-ce que l'herpès ?
Bouton de fièvre et huile essentielle pour stopper la poussée
Bouton de fièvre : Geste d'urgence rapide et simple
Bouton de fièvre : les remèdes naturels
Les compléments alimentaires pour éviter les poussées d’herpès

L’herpès est une maladie virale contagieuse responsable de l’apparition de lésions douloureuses sur la peau et parfois même les muqueuses. Mais comment reconnaitre un bouton de fièvre ? 

 

Il existe en effet deux types de virus :

1. le HSV1 (Herpes Simplex Virus 1) qui touche le plus souvent la partie haute du corps avec des manifestations oro-faciales, ophtalmiques (et parfois neuro-méningées

2. le HSV2, qui concerne plutôt les zones génitales et sacrées (les vésicules s’observent sur les fesses, les parties génitales, le bas du dos, ou encore les cuisses et l’aine…).

Sil y a deux types de virus différents, on constate de plus en plus souvent que les infections génitales sont dues au HSV1, et on comprend qu’elles sont favorisées par les pratiques bucco-génitales. L’herpès labial débute par des sensations de brûlures sur le bord de la lèvre, parfois proche de l’œil, suivies par une éruption de vésicules très groupées qui contiennent un liquide clair. Ces lésions chauffent, démangent puis en quelques jours éclatent pour constituer à terme des croutes, parfois très longues à cicatriser. Si cette infection virale trouve des solutions allopathiques symptomatiques efficaces, aucun médicament n’apporte de solution préventive de la récidive et définitivement curative. Le virus de l’herpès est toujours latent, et s’exprime périodiquement particulièrement au moment d’une grande baisse immunitaire. Le soleil, le froid, ou encore la période des règles et celle de la grossesse semblent aussi favoriser les poussées. Les huiles essentielles nous offrent des solutions très efficaces 

Recommandation: D’une manière générale, les sujets porteurs d’un HSV1 chroniques doivent rester particulièrement vigilants envers les sujets fragiles comme les enfants en bas âge, et pendant la grossesse, même en période asymptomatique, car l’utilisation des médicaments et des huiles essentielles est beaucoup plus restreinte chez ces sujets fragiles. 

Le saviez-vous ?

Le virus de l’herpès est de la même famille que celui de la varicelle, du zona, mais aussi du cytomégalovirus (CMV) et de l’Epstein Barr virus (mononucléose).

Qu'est-ce que l'herpès ?

Le HSV est un virus dermo-neurotrope, c’est-à-dire qu’il s’exprime sur la peau, et se déplace via le tissu nerveux, il loge plus particulièrement dans le ganglion nerveux trigeminal en cas d’herpès labial, c’est une zone de relai de l’information nerveuse, qui se trouve sur le parcours du nerf trijumeau qui innerve l’ensemble du visage. Il s’y met en dormance et se réactive par poussée périodique.

C’est la baisse de la résistance immunitaire, l’épuisement nerveux et le stress qui lui permettent de se réactiver, avec l’apparition de ces lésions dermatologiques caractéristiques, sur les zones innervées au niveau du visage. Attention car on sait qu’il y a aussi des réactivations asymptomatiques assez fréquentes. En effet, un sujet souffrant d’herpès récidivant est contagieux sans le savoir 20% du temps. Cette excrétion asymptomatique constitue une source majeure de transmission et de contamination. La bonne nouvelle, c’est qu’avec l’âge, le virus semble diminuer dans sa virulence, les poussées sont moins fréquentes et moins violentes.

Une forme ultra dangereuse : l’encéphalite herpétique

Si vous êtes porteur de ce virus, soyez vigilant particulièrement entre 40 et 50 ans, car il peut être à l’origine d’une pathologie grave lorsqu’il parvient à se développer dans le cerveau, appelée l’encéphalite herpétique. Les symptômes sont évocateurs : maux de tête associés à de la fièvre, troubles du comportement, perte de la parole, convulsions et paralysie. C’est une urgence médicale qui nécessite une prise en charge rapide aux urgences. 

Bouton de fièvre et huile essentielle pour stopper la poussée

Les huiles essentielles sont d’un secours inégalé pour les sujets souffrant d’herpès labial chronique.

Elles permettent d’avorter la poussée de vésicules et d’éviter l’apparition de ces croutes disgracieuses. Il suffit de les appliquer dès les premiers symptômes (picotements du bord de la lèvre, sensations de brûlure et gonflement) et en quelques heures ces prodromes disparaissent grâce aux propriétés antivirales des molécules aromatiques.

De nombreuses huiles essentielles sont scientifiquement documentées pour leurs propriétés anti-herpétiques et leur efficacité n’est plus à démontrer. Il serait souhaitable de les utiliser localement sur les lésions à chaque poussée pour rapidement et naturellement stopper la poussée.

Voici la liste des huiles essentielles documentées : Tea Tree et Manuka, Camomille Allemande, Menthe poivrée, Mélisse ainsi que les molécules aromatiques comme l’eugénol (présent dans le Clou de Giroflier, la Cannelle Ceylan feuille ou encore le Laurier Noble) et le béta-caryophyllène (présent en grande quantité dans le Baume de Copahu).

On peut imaginer une synergie adaptée pour à la fois asphyxier le virus, mais aussi soulager la douleur (Menthe poivrée), et encore optimiser la cicatrisation (Baume de Copahu ou encore Tea Tree, Niaouli et Lavande Fine) pour accélérer la disparition complète.

Il est recommandé de les utiliser en application très localisée, à l’aide du bout du doigt ou d’un coton tige, si possible pure ou très concentré, et répétée fréquemment pendant quelques heures, pour une éradication des symptômes en moins de 24h. 

Huile essentielle
Tea tree
4.883535
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (249 commentaire)
-- Contenance --
10 ml - 2,85 € 30 ml - 5,75 € 100 ml - 12,95 € 250 ml - 28,50 €
+ -
2,85 €
Huile essentielle
Manuka
4.78125
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.8 (32 commentaire)
5 ml - 8,90 €
+ -
8,90 €
Huile essentielle
Camomille allemande BIO
4.23077
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.2 (26 commentaire)
-- Contenance --
2 ml - 7,90 € 5 ml - 15,50 € 10 ml - 29,90 €
+ -
7,90 €
Huile essentielle
Menthe poivrée BIO
4.90909
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (77 commentaire)
-- Contenance --
10 ml - 2,95 € 30 ml - 6,95 € 100 ml - 16,95 € 250 ml - 35,90 €
+ -
2,95 €
Huile essentielle
Mélisse BIO
4.8
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.8 (5 commentaire)
-- Contenance --
2 ml - 9,95 € 5 ml - 21,00 €
+ -
9,95 €
Huile essentielle
Girofle clou BIO
4.88095
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (42 commentaire)
-- Contenance --
10 ml - 3,75 € 30 ml - 7,90 €
+ -
3,75 €
Huile essentielle
Cannelle de Ceylan écorce BIO
4.884615
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (26 commentaire)
-- Contenance --
5 ml - 5,90 € 10 ml - 9,90 € 30 ml - 25,90 €
+ -
5,90 €
Huile essentielle
Cannelle feuilles BIO
4.333335
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.3 (9 commentaire)
-- Contenance --
10 ml - 2,90 € 30 ml - 4,90 €
+ -
2,90 €
Huile essentielle
Laurier noble
4.863635
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (22 commentaire)
-- Contenance --
10 ml - 5,90 € 30 ml - 12,95 €
+ -
5,90 €
Huile essentielle
Baume de Copahu BIO
4.933335
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (30 commentaire)
-- Contenance --
10 ml - 2,95 € 30 ml - 5,90 €
+ -
2,95 €
Huile essentielle
Niaouli BIO
4.906975
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (43 commentaire)
-- Contenance --
10 ml - 2,75 € 30 ml - 3,95 € 100 ml - 8,95 €
+ -
2,75 €
Huile essentielle
Lavande fine Altitude AOP Provence
4.923075
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.9 (26 commentaire)
-- Contenance --
10 ml - 5,95 € 30 ml - 14,90 € 100 ml - 42,50 €
+ -
5,95 €

Bouton de fièvre : Geste d'urgence rapide et simple

Pour stopper net la poussée, la clé réside dans le choix des bonnes huiles essentielles, mais surtout dans la précocité d’intervention et le maintien de la pression aromatique pendant 12 à 24h.

En d’autres termes, il faut réagir dès les symptômes pour canaliser au plus vite le feu herpétique. Si la synergie proposée ici est puissante et imparable, il faut avoir le temps de la préparer. Voici un geste simple qui peut être fait avec une seule huile essentielle, celle de Tea Tree. En effet, celle-ci a plusieurs propriétés favorables, à elle toute seule, d’une part à la régression du virus puisqu’elle est anti virale et précisément anti-herpétique, et aussi antalgique car elle contient du paracymène, et puis est cicatrisante. Elle apaise les échauffements et aide à la régénération des cellules.

Déposer 1 à 2 gouttes pures dans le creux de la main et tapoter du bout du doigt (bien propre), sur la zone du visage qui picote, dès les premiers symptômes, 6 fois par jour le premier jour, puis diminuer en fonction de l’amélioration, à suivre pendant 4 à 6 jours.

Bouton de fièvre : les remèdes naturels

Remède de grandm-mère contre les boutons de fièvre : la prévention des récidives repose sur plusieurs conseils en rapport avec le soutien immunitaire, l’équilibre nerveux et la protection de la peau par rapport aux agressions extérieures. Voici un petit mémo récapitulatif de tout ce à quoi il faut penser : 

  • Bien gérer son stress et maintenir son équilibre nerveux dans les périodes de surmenage 
  • Gérer ses périodes de fatigue physique, psychique et nerveuse 
  • Faire une activité physique régulière et se coucher suffisamment tôt 
  • Se complémenter en certains minéraux et acides aminés, particulièrement avec zinc et magnésium si on se sent fatigué  
  • Éviter les expositions au soleil (mettre un écran total sur le visage) ou au froid intense qui diminue la résistance immunitaire de la peau 
  • Se complémenter en lysine dans les périodes à risque (juste avant les vacances, en cas de grosse fatigue)
  • Moduler le choix de ses aliments notamment ceux riches en arginine et en lysine (Cf encadré conseils diététiques) 

Les compléments alimentaires pour éviter les poussées d’herpès

Zinc (bisglycinate) : 15 mg tous les soirs, stimule le système immunitaire, notamment la résistance anti-virale, et aide à la cicatrisation 

Magnésium (bisglycinate) : 300 mg par jour, recommandé en particulier dans les périodes de surmenage et de fatigue 

Lysine : Cet acide aminé est l’antagoniste de l’arginine qui est un acide aminé absolument nécessaire à la réplication virale du HSV. En saturant l’organisme avec de la lysine, les sources d’arginine deviennent insuffisantes et le virus a moins de probabilité de se multiplier, la cure de lysine est donc un moyen très efficace pour prévenir ou stopper une poussée. Il est recommandé d’en prendre à doses progressives en fonction de son efficacité, commencer par 500 mg 2 à 3 fois par jour, pendant 2 jours, et si c’est insuffisant, augmenter progressivement jusqu’à 1000 mg par prise, à prendre jusqu’à disparition ce que la crise soit passée. La lysine peut être prise par anticipation, par exemple juste avant le départ en vacances car c’est souvent le premier jour du relâchement nerveux que la poussée d’herpès débute. 

Conseils diététiques :

  • Les aliments riches en lysine (à favoriser pour éviter la poussée) : fromage, œufs, viande, poisson, légumineuses, soja, choucroute 
  • Les aliments riches en arginine (à éviter pour prévenir la récidive) : chocolat, noix et graines

 

Les conseils donnés ici ne remplacent pas une consultation médicale, ils sont donnés en guise de complément de soin. Il y a toujours un risque d’allergie avec l’utilisation des huiles essentielles. Il est recommandé de tester les huiles essentielles et/ou les synergies conseillées au préalable, dans le pli du coude : déposer 1 goutte, observer pendant 20 minutes, puis s’il n’y a pas de réaction, en redéposer une autre goutte au bout de 20 minutes. Observer pendant 48h l’évolution. S’il n’y a pas d’apparition de rougeur, l’huile essentielle ou la synergie testée, peut être utilisée comme conseillé. 

Bibliographie

  1. " Le virus de l’herpès a besoin d’arginine pour se répliquer " de Becker Y, Olshevsky U, Levitt J. The role of arginine in the replication of herpes simplex virus. J Gen Virol. 1967 Oct;1(4):471-8.
  2. " L’huile essentielle de Menthe Poivrée est efficace sur le HSV1 et 2 " de Virucidal effect of peppermint oil on the enveloped viruses herpes simplex virus type 1 and type 2 in vitro
  3. " L’eugénol est anti-herpétique " de In vitro and in vivo activity of eugenol on human herpesvirus, F. Benencia, M.C. Courrèges
  4. " Le caryophyllene est anti-herpétique " de Screening for antiviral activities of isolated compounds from essential oils, Akram Astani 
  5. " L’activité anti-herpétique de l’huile essentielle de Mélisse est dose-dépendante " de Melissa officinalis oil affects infectivity of enveloped herpesviruses, Author links open overlay panel, P.Schnitzler
  6. " L’huile essentielle de Manuka, de Tea Tree, de Camomille Allemande sont anti-herpétiques " de COVID-19 and therapy with essential oils having antiviral, anti-inflammatory, and immunomodulatory properties, Muhammad Asif

Le conseil de l'expert

Aude Maillard - Docteur en pharmacie, diplômée de la faculté de pharmacie de Tours.
Aude Maillard : docteur en pharmacie, diplômée de la faculté de pharmacie de Tours.
Les huiles essentielles sont d’un secours inégalé pour les sujets souffrant d’herpès labial chronique. Elles permettent d’avorter la poussée de vésicules et d’éviter l’apparition de ces croutes disgracieuses. Il suffit de les appliquer dès les premiers symptômes (picotements du bord de la lèvre, sensations de brûlure et gonflement) et en quelques heures ces prodromes disparaissent grâce aux propriétés antivirales des molécules aromatiques.

Pour aller plus loin

Confirmation d'ajout au panier

2022 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.