Fiche BEAUTÉ

Perdre du poids naturellement : tous nos conseils

Les occasions de prendre des kilos sont malheureusement fréquentes tout au long de l’existence, surtout pour les femmes : les enchainements des cycles menstruels, les abus alimentaires, les grossesses, les chocs émotionnels et le surmenage y contribuent grandement. Retrouver son poids de santé est un parcours initiatique que l’aromathérapie peut favoriser en purifiant durablement le comportement alimentaire et en soutenant le métabolisme. Voici tous les conseils, simples et naturels, pour retrouver la ligne.

Sommaire
Pratiquer une activité physique quotidiennement
Bien dormir aide à réguler le comportement alimentaire
Opter pour l’assiette minceur
Privilégier les aliments qui favorisent la perte de poids
Les huiles essentielles qui soutiennent le métabolisme
Geste simple : Mincir avec l’Hydrolat de Romarin à Verbénone

Perdre du poids rapidement et naturellement : est-ce possible ?

Le principe de la perte de poids repose sur la relance du métabolisme pour faire en sorte que le nombre de calories stockés soit déficitaire, sur une période suffisamment longue en fonction du nombre de kilo à perdre. Pour cela, il faut diminuer le nombre de calories venant de l’alimentation et augmenter le nombre de calories nécessaires au fonctionnement du corps (fonctionnement autonome et dépenses physiques comprises), pour créer un déficit calorique.  

Manger mieux et se dépenser sont donc des clés de réussite de toute tentative de retour au poids de santé, en plus des astuces pour stimuler le métabolisme, notamment avec certaines huiles essentielles. Voici tout un ensemble de conseils pour optimiser la perte de poids avec les huiles essentielles, sans frustration, chercher à manger mieux et non pas moins. Il est important de tous les suivre avec attention pour éviter « l’effet yoyo » qui abîme irréversiblement le métabolisme et dégrade même l’état de santé dans son ensemble.

Un rapport de l’ANSM précise qu’il altère la santé cardiaque et contribue à la perte de masse musculaire. Le but n’est donc pas de faire un régime, mais plutôt de retrouver naturellement un mode de vie sain, qui allie équilibre alimentaire et dépenses physiques pour maintenir son poids de santé dans le temps. 

Pratiquer une activité physique quotidiennement

Si le sport à lui tout seul ne fait pas maigrir, il contribue très efficacement à l’amaigrissement durable lorsqu’il est associé aux bonnes mesures alimentaires. Par ailleurs, il aide aussi à améliorer la qualité du sommeil et celle de l’équilibre nerveux, qui sont nécessaires à la réussite de la perte de poids. Pendant la perte de poids, il faudrait donc chaque jour faire 30 minutes d’activité physique, la marche active à défaut d’un sport peut aussi être bénéfique. Mais il faut veiller à transpirer, car la transpiration est le témoignage d’une élimination active de calories et de toxines. L’exercice physique augmente le métabolisme en augmentant les besoins énergétiques de l’organisme, et en renforçant la musculature, ce qui est un point essentiel dans tout processus de perte de poids. Il faut, en effet, veiller à optimiser la perte de masse grasse tout en maintenant la masse musculaire, sinon l’effet rebond, aussi appelé « l’effet yoyo », à l’arrêt des restrictions alimentaires risque d’être terrible. Le tissu musculaire contribue au métabolisme basal et sa diminution ne fera que précipiter la reprise des kilos, au-delà même du poids initial.

Bien dormir aide à réguler le comportement alimentaire

Une autre astuce pour perdre du poids naturellement : avoir un bon sommeil.

Le manque de sommeil a de nombreuses conséquences sur l’organisme, qui peuvent profondément altérer l’état de santé, comme par exemple, l’augmentation de l’appétit et la prise de poids.  

Diverses études ont montré qu’en dormant moins, la production de leptine (hormone de la satiété) diminue, et celle de ghréline (hormone de l’appétit) augmente. Ce qui entraîne une modification du comportement alimentaire qui tend vers l’augmentation de l’appétit avec une prédilection pour les aliments riches en sucre et en graisses.  

Pour favoriser la perte de poids et équilibrer son alimentation, il est donc recommandé d’aller au lit à partir de 22h30 pour dormir à 23h, se coucher et se lever à heure régulière, avec une moyenne de 7 heures de sommeil par nuit. 

Opter pour l’assiette minceur

Pour mincir, il faut limiter les montées d’insuline, qui est une hormone de stockage des réserves énergétiques, et notamment du glucose. Pour cela, il est important de limiter les sources de sucres rapides comme les céréales raffinées et de les remplacer par des céréales complètes, par exemple : riz, pâtes, semoule de blé complète. La transition peut être douce et se faire par les céréales demi-complètes.

  • Supprimer le pain (même complet) les jours de semaine au moins, est également un levier amincissant puissant, car il ne fait qu’apporter des calories supplémentaires inutiles, surtout s’il y a déjà dans l’assiette des féculents et des glucides (pâtes, riz, légumineuses, pomme de terre).
  • Il faut aussi favoriser les apports de protéines (œufs, viandes blanches, poissons) plutôt au petit déjeuner (ou au déjeuner) et les apports de glucides à partir de 17h. Cette stratégie chrono-nutritionnelle contribue à stimuler le métabolisme et à améliorer la qualité du sommeil. Ne pas faire l’impasse sur les protéines d’origine animale (viande blanche, poisson, œufs), est le gage d’une source d’acides aminés, suffisante et nécessaire à la fabrication du collagène, au maintien de la tonicité de la peau et à celle de la bonne santé osseuse et même musculaire.
  • On pourra privilégier les poissons gras (thon, maquereaux, saumon, sardines), sources d’oméga 3 anti -inflammatoires, trois fois par semaine. Supprimer tous les aliments trop sucrés et trop gras, coule de source, comme : produits laitiers, gâteaux, confitures, viennoiserie, sodas, vinaigre balsamique, fritures, charcuterie.
  • Manger beaucoup de légumes variés contribue à la satiété, favorise le transit et permet naturellement de diminuer le nombre de calories ingérés. Privilégier la cuisson vapeur préserve les minéraux et vitamines et ne laisse pas de résidus oxydés carcinogènes.
  • Boire 1,5 litres d’eau faiblement minéralisée, comme Mont Roucous ou Rosée de la Reine assure une bonne filtration rénale, continue et efficace.
  • Manger lentement et mastiquer au moins 20 fois une bouchée permet de limiter les ballonnements, de stimuler la digestion, et aussi de diminuer les calories du repas, en accélérant la satiété.
  • Le dernier conseil est celui de cuisiner soi-même avec les légumes de saison et avec un maximum d’épices et de plantes aromatiques, comme par exemple :  clou de giroflier, curcuma, gingembre, cannelle, estragon, romarin, laurier, cardamome, persil, coriandre, carvi ou fenouil… Ces actifs aromatiques sont des brûle-graisses, aident au travail digestif, apportent du plaisir et de la satiété par le goût d’une manière physiologique. Par exemple, la poudre de cannelle ainsi que le laurier noble sont des aromates hypoglycémiants, soutiennent le métabolisme du glucose et lissent les pics d’insuline. Pensez à mettre toutes ces saveurs dans l’eau de cuisson des pates ou de pommes de terre. 

Privilégier les aliments qui favorisent la perte de poids

Ce sont les aliments qui créent du lest, qui favorisent la satiété, ceux aussi qui apportent beaucoup de nutriments et qui stimulent le métabolisme tout en étant peu caloriques. On trouve par exemple : les flocons d’avoine, les graines de chia, le céleri-tige ou céleri-rave, les asperges, les épinards, la rhubarbe, les carottes (vitamine A et béta carotène), les choux (riches en calcium et magnésium), les avocats (potassium et bonnes graisses), le brocoli ou encore le fenouil. 

Les huiles essentielles qui soutiennent le métabolisme

Voici quelques huiles essentielles qui ne font pas maigrir mais qui soutiennent l'organisme. 

La prise quotidienne d’huiles essentielles, pendant la restriction calorique aide à soutenir le travail du foie et celui des reins pour bien métaboliser et éliminer. Pendant une perte de poids, l’organisme élimine plus de toxines qu’habituellement, c’est une période où les émonctoires peuvent être saturés. Il est d’ailleurs conseillé d’être suivi médicalement au niveau de la fonction rénale pour toute perte de poids supérieure à 10 Kg. 

La synergie d’huiles essentielles proposée, contribue à la restauration d’un bon métabolisme en purifiant l’écosystème bactérien intestinal, et en protégeant les organes maîtres du surcroit d’activité métabolique pendant la phase d’amaigrissement. Par exemple : Livèche aide le rein et gingembre le foie, romarin à verbénone lyse les graisses, laurier diminue la glycémie, et chacune débarrasse l’écosystème bactérien intestinal des éléments pathogènes et indésirables, sources de dysbiose, de maladie et de ralentissement métabolique. 

Si certaines bactéries bénéfiques sont manquantes, d’autres bactéries pathogènes prennent leur place et encombrent les intestins, augmentant le risque de carences nutritionnelles et de troubles du sommeil. L’huile essentielle de Menthe Poivrée par exemple est utile sur tous ces points, c’est une incontournable pendant une cure amaigrissante, à vérifier cependant ses contre-indications avant son utilisation (Cf précautions d’utilisation), en association avec les autres huiles essentielles précédemment citées. Notre dossier comment faire une détox de printemps avec les huiles essentielles est utile pour compléter ces infoirmations. 

Aucun produit ne correspond à la sélection

Geste simple : Mincir avec l’Hydrolat de Romarin à Verbénone

Hydrolat
Romarin à verbénone BIO
4.63793
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.6 (58 commentaire)
Pour soutenir le foie dans tout son travail de détoxification et d’élimination, à défaut de prendre les gélules d’huiles essentielles spécial « perte de poids », on peut opter pour une cure d’hydrolat.
En savoir plus
200 ml - 4,95 €
+ -
4,95 €

Cure de Romarin à Verbénone : Peut être utilisé, à raison de 2 cuillères à soupe par jour, diluées dans un peu d’eau en cure d’un mois.

Après une semaine d’arrêt, cette cure pourra être renouvelée le mois suivant, avec l’hydrolat de carotte par exemple, à la même posologie, ou bien encore celui de ledon du Groenland. Ce dernier purifie magnifiquement à la fois le corps et l’esprit. Au fil des jours, l’ensemble de l’organisme ainsi que les pensées s’allègent de l’inutile et du négatif. Les hydrolats ne présentent pas vraiment de contre-indication, mais la stimulation hépatique que ces hydrolats favorisent au long cours, n’est pas recommandée pendant la grossesse et l’allaitement, ni en cas de prise d’un des médicaments cités dans les précautions d’utilisation des gélules ci-contre.

Les conseils donnés ici ne remplacent pas une consultation médicale, ils sont donnés en guise de complément de soin. Il y a toujours un risque d’allergie avec l’utilisation des huiles essentielles. Il est recommandé de tester les huiles essentielles et/ou les synergies conseillées au préalable, dans le pli du coude : déposer 1 goutte, observer pendant 20 minutes, puis s’il n’y a pas de réaction, en redéposer une autre goutte au bout de 20 minutes. Observer pendant 48h l’évolution. S’il n’y a pas d’apparition de rougeur, l’huile essentielle ou la synergie testée, peut être utilisée comme conseillé. 

Sources

  1. L’ « effet yoyo ». Risques sanitaires liés aux pratiques alimentaires d’amaigrissement - ANSES 25 novembre 2010
  2. Huile essentielle Laurier noble : Régulation de la glycémie. Huile essentielle de Laurier noble, Annelise Lobstein
  3. Les hormones de la faim et de la satiété et le manque de sommeil.

SpiegelK., TasaliE., PenevP. & Van Cauter, E. Sleep curtailment in healthy young men is associated with decreased leptin levels, elevated ghrelin levels, and increased hunger and appetite. Ann Intern Med 2004;141: 846-850. 

Spiegel K., et al. Leptin levels are dependent on sleep duration: relationships with sympathovagal balance, carbohydrate regulation, cortisol, and thyrotropin. The Journal of clinical endocrinology and metabolism 2004; 89: 5762- 5771. 

 

Le conseil de l'expert

L’huile essentielle de Menthe Poivrée est une incontournable pendant une cure amaigrissante, à vérifier cependant ses contre-indications avant son utilisation.

Confirmation d'ajout au panier

2022 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.