Dossier thématique

Dossier thématique - Huiles essentielles et Grossesse

0
Votre notation : Aucun
Soyez le premier à commenter
Facebook twitter email

La grossesse est un événement unique dans la vie de chaque femme. Grande source d'émotion, elle suscite aussi beaucoup d'interrogations de la part de la future maman et de son entourage. En abordant dans ce dossier thématique le sujet des huiles essentielles et en proposant quelques synergies utilisables pendant la grossesse, nous avons souhaité apporter notre expertise aux plus grand nombre et répondre aux questions les plus fréquemment posées au sujet des huiles essentielles utilisables pendant la grossesse.

Vous trouverez également nos conseils de beauté et les ingrédients cosmétiques conseillés pour aider la femme enceinte à profiter de cette période de la façon la plus naturelle et authentique possible.

L’aromathérapie pendant la grossesse - conseils et précautions

Pendant votre grossesse, vous pouvez vous sentir démunie face à la médecine conventionnelle qui ne propose pas toujours de solutions pour soulager les bobos du quotidien. De ce fait, certaines d'entre vous se tournent vers la médecine naturelle et notamment vers l'aromathérapie. Mais attention, les huiles essentielles même si elles sont naturelles présentent des risques à bien connaître.

Petit tour d’horizon de ce que l’on peut faire et de ce qu’il ne faut pas faire.

Les huiles essentielles Aroma-Zone à proscrire pendant toute la durée de la grossesse

Achillée millefeuile, Acore calamus, Ail, Ajowan, Aneth, Anis vert, Angélique, Bois de Siam, Cannelle de Ceylan (feuille et écorce), Cannelle de Chine, Carvi, Cèdre de l’Atlas, Cèdre de l’Himalaya, Curcuma, Cyprès, Eucalyptus à cryptone, Eucalyptus globulus, Eucalyptus mentholé, Genévrier, Girofle (clou et feuille sauf accouchement), Katrafay, Lantana, Menthe des champs, Menthe verte, Menthe poivrée, Nard, Noix de muscade, Origan compact et vulgaire, Palmarosa (sauf accouchement), Persil, Romarin à camphre, Romarin à verbénone, Sarriette, Sauge officinale, Tagète, Thym à linalol, Thym à thymol , Thym saturéoïdes, Valériane des Indes, Verge d’or, Zédoaire

D'autres huiles essentielles non proposées par Aroma-Zone du fait de leur toxicité sont également à proscrire : Armoise, Hysope officinale, Lavande stoechade, Menthe pouliot, Thuya...

Les huiles essentielles pouvant être utilisées à partir du 4ème mois de grossesse

L'utilisation de certaines huiles essentielles est envisageable à partir du quatrième mois de grossesse mais en restant toujours très prudent et uniquement sur avis médical.

Basilic sacré, Basilic tropical, Bergamote (avec ou sans furocoumarines), Bois de Hô, Camomille allemande, Camomille romaine, Cardamome, Cèdre de Virginie, Ciste ladanifère, Citron, Citron vert, Cumin, Epinette noire, Estragon, Eucalyptus citronné, Eucalyptus radié, Eucalyptus smithii, Fragonia, Galangal, Géranium bourbon, Géranium Egypte, Gingembre, Hélichryse italienne, Iary, Inule odorante, Kunzea, Laurier noble, Lavande aspic ou fine, Lavandin super, Lavandin grosso, Lemongrass, Lentisque pistachier, Mandarine, Marjolaine à coquilles, Marjolaine à thujanol, Myrrhe, Niaouli, Orange, Orange sanguine, Petitgrain, Pin, lariccio, Pin maritime, Pin de Patagonie, Pin sylvestre, Pruche, Ravintsare, Rhododendron, Rosalina, Rose, Sauge sclarée, Tanaisie annuelle, Tea tree, Verveine, Ylang-ylang III, Ylang-ylang complet
Pour une utilisation thérapeutique de ces huiles essentielles, il est indispensable de respecter quelques règles :
  • L’utilisation des huiles essentielles par voie orale est à proscrire (sauf sur avis médical).
  • La voie cutanée reste à privilégier (éviter cependant les massages abdominaux qui sont des zones à proximité du futur bébé).
  • La diffusion atmosphérique de certaines huiles est également possible grâce à un diffuseur ou un brumisateur adapté. On peut également verser quelques gouttes d’huiles essentielles sur un mouchoir ou une pierre que l’on respire de temps en temps (inhalation).
  • Bien respecter les conseils d’utilisation (dosages/mode d’utilisation approprié) figurant sur la fiche technique de chaque huile essentielle avant usage.

Conseils pour rester belle et zen pendant la grossesse

Bien que la grossesse soit un heureux événement, elle s’accompagne souvent de petits bobos tout à fait normaux qui peuvent fatiguer la future maman.
Voici un petit guide des ingrédients Aroma-Zone et des exemples de synergies qui pourront vous apporter une aide pour soulager les bobos pendant la grossesse (seul ou en complément de votre traitement habituel).

Prévenir la formation des vergetures :

L’apparition des vergetures est la hantise des femmes enceintes. Il faudra pour les prévenir bien nourrir la peau pour lui garantir une bonne élasticité et lui donner des huiles et produits restructurants.
Pour cela privilégiez les corps gras (huiles et beurres) nourrissants et réparateurs.

>> Huiles et beurres végétaux : Avocat, Germes de blé, Inca Inchi, Rose musquée, beurre de Karité

Recette minute Aroma-Zone
"Beurre fouetté anti-vergetures"

Beurre de Karité BIO : 50 g
Huile végétale de Germes de blé : 16 ml
Huile végétale d'Inca inchi BIO : 16 ml
Huile végétale de Rose musquée BIO : 10 ml
Huile végétale d'Avocat BIO : 8 ml
Vitamine E : 4 gouttes
Prévoir un pot de 100 ml.

-------------------------------------------------------

Pour préparer votre beurre fouetté, vous devez :
1/ prélever la quantité de beurre de Karité et le chauffer au bain-marie pour le
rendre liquide.
2/ une fois le beurre liquéfié, ajouter au fur et à mesure les autres huiles végétales.
3/ terminer en ajoutant les 4 gouttes de vitamine E.
4/ fouetter à l'aide d'un mini-fouet afin d'obtenir un mélange homogène.

Les nausées

Du début de la grossesse jusqu'aux alentours du quatrième mois, la grossesse s’accompagne parfois de nausées. Elles sont dues à l’augmentation de certaines hormones.

Ces désagréments peuvent être améliorés par quelques réflexes simples comme :
  • L'adaptation de l'alimentation : buvez suffisamment, fractionnez les repas et mangez léger (4 à 6 petites prises alimentaires par jour). Préférez les collations avec des fruits frais et oléagineux : amandes, noisettes, noix…
  • Les compléments alimentaires adaptés : l'apport en magnésium sous forme marine, à raison d'une ampoule par jour dans un verre d'eau au cours d'un repas peut soulager efficacement les nausées. De même l'efficacité des probiotiques a été démontrée à raison d'un sachet de 2.5 g/jour pendant 30 jours.
  • La digitopuncture : cette technique fondée sur la médecine chinoise consiste à exercer une pression sur les centres énergétiques de notre corps. Ainsi, en exerçant une légère pression sur un point précis du poignet on peut aider la crise de nausées à disparaître. Ce point "anti-nausée" se situe sur la face interne du poignet, à trois travers de doigt au dessus du poignet.
  • Le recours à quelques huiles essentielles et hydrolats :


Point "anti-nausée"

>> Hydrolats : Basilic à linalol, Menthe poivrée
>> Huiles essentielles : Citron, Estragon, Gingembre

Le conseil Aroma-Zone anti-nausées

Huile essentielle de Citron : 3 ml
Huile essentielle d'Estragon : 1 ml (35 gouttes)

--------------------------------

2 gouttes du mélange sur le dessus de la main.
A respirer ou laper avec la langue en fonction de l’importance des nausées. Renouvelez en fonction des besoins.

Nausées pendant la grossesse (L. Bosson)

Hydrolat de Basilic doux à linalol : 100 ml
Hydrolat de Fleurs d'oranger : 100 ml

--------------------------------

1 cuillère à café du mélange 3 fois par jour avant les repas, en cas de nausées matinales importantes ; prendre si nécessaire 1 cuillère à café supplémentaire avant de se lever.

 

Beauté et tonicité des cheveux

Pendant les neuf mois de la grossesse, les cheveux sont généralement plus vigoureux et plus brillants, votre chevelure est comme dopée grâce à la surproduction de certaines hormones féminines : les oestrogènes.

Pour les entretenir, les nourrir et préserver leur brillance vous pouvez associer ces ingrédients dans vos cosmétiques maison :

>> Huiles végétales : Baobab, Coco, Jojoba, Monoï, Noix du Brésil, Oléine de Karité, Ricin, Yangu
>> Beurres végétaux : Mangue, Murumuru, Karité
>> Autres ingrédients : BTMS, Céramides, Conditioner Emulsifier, Phytokératine, Protéines de Soie, Protéines de Riz, Provitamine B5, Silicone végétal

Certaines femmes habituées à avoir des cheveux à tendance grasse peuvent voir le phénomène amplifié par les hormones. Dans ce cas pas de panique, quelques ingrédients cosmétiques judicieusement choisis et des conseils de beauté appropriés peuvent vous apporter un réel bien-être :

  • N'hésitez pas à vous faire un shampooing doux aussi souvent que nécessaire.
  • Rincez vos cheveux à l'eau froide.
  • Essorez-les avec délicatesse.
  • Une fois par semaine pratiquez un masque régulateur au Rhassoul ou au Henné neutre.

Envie d’une couleur ? Optez pour le 100% naturel avec les hennés et les autres poudres capillaires colorantes :

>> Colorations capillaires végétales : Brou de noix en poudre, Curcuma, Garance, Henné neutre, Henné blond, Henné Châtain clair, Henné Châtain foncé, Henné d'Egypte, Henné noir d'Iran (Indigo)

Pour en savoir d'avantage retrouvez le dossier cheveux en cliquant ici.

Beauté de la peau

Peaux sensibles

Aussi belle soit-elle, la peau de la femme enceinte est aussi plus fragile. Certaines peaux s’irritent facilement et deviennent parfois même intolérantes aux formules compliquées.

Pour vos cosmétiques, optez pour des formules simples avec des actifs apaisants tels que :

>> Huiles végétales et macérât huileux : Baobab, Calendula, Coton, Jojoba
>> Huiles essentielles : Camomille allemande, Camomille romaine
>> Extraits CO2 : Calendula BIO, Camomille Allemande BIO, Grenade BIO, Kiwi
>> Hydrolats : Bleuet, Camomille allemande, Camomille romaine, Fleur d’Oranger
>> Argiles : Rose, Rouge
>> Actifs : Allantoïne, Bisabolol, Lait de jument BIO lyophilisé, extrait de Mauve BIO, Miel en poudre, Provitamine B5, Squalane végétal, Substitut végétal de lanoline

Peaux grasses/Acné

Parfois la grossesse peut-être à l’origine de l’apparition d’une peau grasse accompagnée de quelques boutons et de points noirs. Ces comédons (points noirs) sont le résultat d’un phénomène d’oxydation du sébum présent en trop grande quantité à la surface de nos pores dilatés. Privilégiez donc les huiles végétales pénétrantes non oxydantes ainsi que des actifs purifiants, matifiants et régulateurs de sébum.

Pour la toilette, nettoyez votre peau quotidiennement matin et soir à l’aide d’un savon doux afin d’éviter l’accumulation des impuretés conduisant aux infections.

N'hésitez pas à faire un gommage suivi d'un sauna facial une fois par semaine afin de débarrasser la peau de ses toxines et de ses cellules mortes tout en la purifiant.

>> Huiles végétales : Jojoba, Macadamia, Noisette, Sésame
>> Huiles essentielles : Citron (attention aux expositions solaires), Lavande vraie, Tea tree
>> Extraits CO2 : Barbe de Jupiter
>> Hydrolats : Hamamélis (astringent), Lavande (cicatrisant), Romarin (sébo-régulateur), Tea tree (purifiant)
>> Argiles : Jaune surfine
>> Actifs purifiants : Algo'zinc, Bacti-pur, extrait de Propolis, poudre de racines de Bardane
>> Actifs matifiants : Arrow root, Sève de Bambou, Poudre d'Alun

Le conseil hygiéno-diététique
Une alimentation riche en graisse peut favoriser la venue de petits boutons et d'excès de sébum. Réduisez donc votre consommation de beurre, crèmes, charcuteries, pâtisseries ou autres gourmandises riches en graisses saturées.
Privilégiez les aliments riches en zinc tels que les haricots secs, les noix, la viande rouge et la volaille.
 

Masque de grossesse

A partir du 4ème mois de grossesse, il peut apparaître sur le visage des petites tâches brunes.
Cette hyperpigmentation due à un excès de mélanine est la résultante de facteurs hormonaux. Les femmes au teint mat y sont plus exposées que celles au teint clair.

Très souvent celles-ci disparaissent après la naissance de bébé mais ce n'est pas toujours le cas. C'est pourquoi il vaut mieux "prévenir que guérir"!

>> Huiles végétales et macérât huileux : Macadamia, Lys blanc
>> Huiles essentielles : Céleri et Carotte
>> Actif blanchissant : Vitamine C

Chloasma ou masque de grossesse
(D. Baudoux)

Huile essentielle de Céleri : 0.5 ml (17 gouttes)
Huile essentielle de Romarin à verbénone : 0,8 ml (28 gouttes)
Huile essentielle d'Immortelle (Hélichryse italienne) : 0,7 ml (24 gouttes)
Huile végétale de Rose musquée : 10 ml
Huile végétale d'Argan : 5 ml
Transcutol* : complément à 30 ml

--------------------------------

2 à 3 applications locales par jour pendant plusieurs mois jusqu'à nette amélioration
*NB : le transcutol peut être facilement remplacé par l'huile végétale de Noisette, de Kukui, ou de Macadamia.

Sciatique et douleurs

La sciatique est provoquée par le coincement du nerf sciatique. Durant la grossesse, le bébé grandit dans l’utérus et le bassin s'élargit. Il peut alors venir appuyer sur le nerf entrainant douleur et parfois même immobilisation.

Il ne faut pas confondre la sciatique avec les douleurs lombaires qui sont provoquées par un surplus de poids dans le bas du ventre entraînant des tensions dans les ligaments et muscles dorsaux.

Certains ostéopathes sont spécialisés dans le massage des femmes enceintes. N'hésitez pas à consulter un tel spécialiste en cas de sciatique pendant la grossesse.

En attendant, il est possible de soulager ces douleurs en massant les zones concernées avec des huiles essentielles et végétales et d'autres ingrédients appropriés favorisant la détente musculaire :

>> Macérâts huileux : Arnica
>> Huiles essentielles : Eucalyptus citronné, Gaulthérie, Lavandin super
>> Sels : Sel d’Epsom, Sels de la mer Morte

Le conseil Aroma-Zone pour apaiser les douleurs lombaires
(à partir du 4ème mois uniquement)

Huile essentielle d'Eucalyptus citronné : 2 ml (70 gouttes)
Huile essentielle d'Hélichryse italienne : 1 ml (35 gouttes)
Huile essentielle de Gaulthérie : 1 ml (35 gouttes)
Huile essentielle de Lavandin super : 2 ml (70 gouttes)
Macérât huileux d'Arnica : 94 ml

--------------------------------

Massez localement sur la zone sensible en fonction des besoins sur une durée maximale de 5 jours.


Problèmes circulatoires

La sensation de jambes lourdes correspond à une mauvaise circulation sanguine. Lorsque tout fonctionne bien, de petits clapets (valvules situées dans les veines des jambes) assurent la remontée du sang vers le cœur.

Il arrive que ces clapets soient usés et ne fonctionnent plus très bien. C'est ce qui arrive en cas de position "debout" permanente. La génétique intervient également ; ainsi, et il n'est pas rare de voir mères et filles atteintes par ce désagrément.

La grossesse amplifie le phénomène car durant cette période, une hormone, la progestérone, sécrétée en plus grande quantité, favorise la rétention d'eau et augmente le volume sanguin.

En temps normal, l’excès de liquide est drainé par le système lymphatique. Mais lors de la grossesse, il arrive que le volume d’eau dans la circulation sanguine soit tellement élevé que le système lymphatique ne peut plus assurer sa fonction d’équilibrage. Il est saturé. Il en résulte alors un œdème lymphatique caractérisé par le gonflement des orteils et l’apparition de plis cutanés.

Mais pas d'inquiétude, des solutions naturelles et efficaces existent :
  • Commencez tout d'abord par éviter la position "debout" prolongée.
  • Marchez régulièrement à raison d'une 1/2 heure par jour.
  • Bannissez les bains trop chauds ou les ambiances surchauffées.
  • Surélevez vos pieds durant la nuit.
  • N'hésitez pas à porter des bas de contentions (quand le temps le permet) et massez régulièrement vos jambes dans un mouvement ferme partant du bas de la cheville vers le haut de la cuisse.
     
Certains actifs cosmétiques tonifient les vaisseaux sanguins et stimulent la circulation lymphatique permettant de réduire les sensations de jambes lourdes et les œdèmes.

>> Extraits concentrés : Vigne Rouge, Petit Houx
>> Huiles essentielles : Cèdre de Virginie, Citron, Citron vert, Lentisque pistachier
>> Huiles végétales : Macadamia, Son de Riz
>> Hydrolats : Menthe poivrée, Cyprès de Provence, Hamamélis, Genévrier


 

Varices - Jambes lourdes (à partir du 4ème mois uniquement)(D. Baudoux) :

Huile essentielle de Citron : 0.3 ml (10 gouttes)
Huile essentielle de Cèdre de Virginie : 0.6 ml (20 gouttes)
Huile essentielle de Lentisque pistachier : 0.3 ml (10 gouttes)
Huile essentielle de Vétiver : 0.3 ml (10 gouttes)
Huile essentielle d'Hélichryse italienne : 0.3 ml (10 gouttes)
Huile essentielle de Niaouli : 0.6 ml (20 gouttes)
Huile essentielle de Menthe des champs* : 0.3 ml (10 gouttes)
Macérât de Millepertuis : 20 ml
Huile végétale d'Abricot : 28 ml

Une application locale (8 à 10 gouttes) 2 fois par jour en partant des chevilles et en remontant vers les cuisses.
*NB : noter qu'ici l'huile essentielle de Menthe des champs est utilisée en petite dose afin d'apporter un effet fraîcheur.
 

Brûlures d’estomac et remontées acides

Les brûlures d’estomac et les remontées acides apparaissent principalement au cours du deuxième trimestre de la grossesse lorsque le bébé, plus gros, appuie sur l’estomac.

Là encore, plusieurs remèdes naturels permettent d'obtenir un réel soulagement :

>> Huiles essentielles : Camomille romaine, Estragon
>> Argiles : Verte illite plus douce que l'argile verte Montmorillonite

Zoom sur l'eau d'argile
En cas d'acidité stomacale vous pouvez boire de l'eau d'argile. Préparation de l'eau d'argile : mélangez une cuillère à soupe d’Argile verte illite ou blanche dans un verre d’eau. Laissez le mélange poser 6 heures. Buvez l’eau d’argile en prenant soin de ne pas avaler l’argile du fond du verre.

Hyperacidité-Hypersécrétion digestif
(D. Baudoux)

Huile essentielle de Camomille romaine : 0.5 ml (17 gouttes)
Huile essentielle de Lavande fine : 1 ml (35 gouttes)
Huile essentielle d'Estragon : 0.5 ml (17 gouttes)
Solubol : 8 ml

--------------------------------

10 gouttes de la synergie dans un demi verre d’eau d’argile.

ET/OU

Huile essentielle de Camomille allemande : 0.5 ml (17 gouttes)
Huile essentielle de Petitgrain : 1 ml (35 gouttes)
Huile essentielle d'Estragon : 0.5 ml (17 gouttes)
Huile essentielle de Cardamome : 1 ml (35 gouttes)
Huile végétale de Noyaux d’Abricot ou de Noisette : complément à 30 ml

--------------------------------

6 à 8 gouttes sur l’abdomen supérieur ou mieux, sur le plexus solaire.

Préparer le périnée

L'huile végétale de Macadamia assouplit les muscles du périnée et les rend plus élastiques. Vous pouvez donc masser cette zone plusieurs fois par jour dès le 8ème mois de la grossesse avec de l'huile végétale de Macadamia afin de préparer cette zone à l'accouchement.

Se relaxer

L’arrivée de bébé et le changement d’aspect du corps peuvent créer une appréhension chez la future maman. Voici quelques huiles essentielles et hydrolats utiles pour apaiser les états de stress.

>> Huiles essentielles : Camomille allemande, Camomille romaine, Clémentine, Lavande fine, Mandarine, Marjolaine à coquilles, Néroli, Orange, Petitgrain, Ylang-Ylang
>> Hydrolats: Camomille romaine, Camomille allemande, Fleur d’oranger, Lavande fine
 
Comment utiliser les huiles essentielles
En massage : dans 50 ml d'huile végétale de votre choix, versez une quantité totale de 30 gouttes d'huiles essentielles de votre choix. Massez au niveau de la nuque le soir de préférence afin de libérer toutes les pressions de la journée.
En diffusion atmosphérique : versez les huiles essentielles dans un diffuseur. Diffusez 10 minutes 3 fois par jour. Vous pouvez également disposer quelques gouttes d'huiles essentielles sur un mouchoir ou au niveau des poignets et inspirer profondément 2 à 3 fois de suite.
En bain aromatique : mélangez au préalable 15 gouttes d'huile essentielle avec 2 ml de solubol. Versez votre mélange dans le bain. Vous pouvez également verser quelques gouttes d'huiles essentielles sur du sel de mer ou du sel d'Epsom avant ajout de l'eau tiède dans la baignoire.
Comment utiliser les hydrolats
En brume d’ambiance : ajoutez l'hydrolat dans votre brumisateur en remplacement de l’eau ou bien vaporisez votre hydrolat à l'aide d'une pompe spray.
En tisane : ajoutez une cuillère à café d’hydrolat ou d’un mélange d’hydrolats dans une tasse d'eau chaude (type mug). A renouveler 3 fois par jour.

Le jour J

Aujourd'hui de plus en plus de sages-femmes s'intéressent à l'aromathérapie pour accompagner la future maman durant l'accouchement. N'hésitez pas à en parler lors des séances de préparation à l'accouchement car certaines huiles essentielles peuvent favoriser un accouchement harmonieux.

Gérer le travail

Une des plus grandes peurs de la future maman est la douleur de l'accouchement. Cette douleur peut amener à la crispation et amplifier le phénomène. Il est donc important de se relaxer et de se détendre. Pas facile au vu des circonstances… Mais quelques techniques de respiration associées aux huiles essentielles judicieusement choisies peuvent vous y aider.

L'expérience personnelle d'Anne, maman de deux enfants

L'inhalation d'huile essentielle de Lavande fine sur un mouchoir pendant le travail m'a aidé à mieux supporter la douleur et m'a permis d’accompagner efficacement les techniques de relaxation par la respiration. J'ai ainsi pu donner naissance à mon petit garçon sans péridurale...
 

>> Huiles essentielles : Lavande, Néroli, Petitgrain, Orange douce, Camomille romaine, Marjolaine à coquilles, Laurier noble.

Zoom sur le Laurier

Le laurier est une plante très puissante sur le plan émotionnelle et énergétique. Symbole de la victoire (couronne de César) et d’immortalité, le laurier et tout particulièrement son huile essentielle apporte à chacun de nous courage et protection face au combat. Associée aux huiles essentielles relaxantes comme le Néroli ou la Camomille romaine, cette huile essentielle vous donne le courage et la force d’affronter l’accouchement.

Aide psychologique lors de l’accouchement (D. Baudoux)

Huile essentielle d'Encens : 0,1 ml (4 gouttes)
Huile essentielle de Néroli : 0,5 ml (17 gouttes)
Huile essentielle de Laurier noble : 0,3 ml (10 gouttes)
Huile essentielle de Clou de girofle : 0,1 ml (4 gouttes)
Huile essentielle de Camomille romaine : 0,2 ml (7 gouttes)
Huile végétale de Noisette ou d'Amande douce : complément à 10 ml

--------------------------------

3 gouttes sur le plexus solaire et la face interne des poignets ou 1 goutte sous les narines pour inhaler en inspirant profondément.

Renforcement des contractions

Il arrive parfois que l'arrivée de bébé se fasse désiré et que le "travail" n'avance pas. C'est le cas lorsque le col tarde à se dilater ou lorsque les contractions présentent un rythme désordonné ou insuffisant.
Les huiles essentielles et notamment l'huile essentielle de Clou de Girofle sont là pour vous aider et pour stimuler les contractions.

Bien entendu, compte tenu de leurs effets, ces huiles essentielles ne devront être utilisées à aucun autre moment de la grossesse.

Zoom sur l'huile essentielle de Clou de Girofle

Son nom latin : Eugenia caryophyllus fait allusion à Eugénie, Sainte patronne des sages femmes…. N’est-ce pas là un bel indice de ses vertus… Cette huile essentielle que la femme enceinte doit bannir pendant la grossesse est une huile essentielle qui accompagne merveilleusement bien l’accouchement. En effet, en plus de soulager la douleur, cette huile essentielle favorise les contractions utérines et facilite l’expulsion du bébé au moment de l’accouchement. En association avec l’huile essentielle de Palmarosa, elles forment un duo incontournable des salles d’accouchement.

Renforcement des contractions

Huile essentielle de Clou de girofle : 2 ml (70 gouttes)
Huile essentielle de Palmarosa : 2 ml (70 gouttes)
Huile essentielle de Bois de rose : 1 ml (35 gouttes)
Huile végétale de Noisette : 10 ml

--------------------------------

6 gouttes dans le bas du dos au niveau du 2ème trou sacré (fossettes lombaires), toutes les 20 minutes, pendant le travail. La future maman pourra demander l’aide de la sage femme ou pourquoi pas du futur papa.


La trousse à pharmacie de la nouvelle maman

Le retour de la clinique s'accompagne parfois d'une grande fatigue, amplifiée par une baisse de moral et une nouvelle vie à organiser. Celles qui allaitent sont encore plus concernées car parfois elles présentent quelques carences (Fer, Calcium...).
Bien souvent la nouvelle maman ne prend plus le soin de s'occuper d'elle. Elle mange "sur le pouce", dort peu et a tendance à oublier que c'est durant ces premiers mois "post-accouchement" que les soins cicatrisants, raffermissant sont les plus efficaces.

Voici un petit guide pour vous aider à retrouver le moral et la vitalité rapidement.

L'allaitement - Favoriser la lactation

Par précaution, on évitera au maximum l'application d'huiles essentielles au niveau des seins pendant la période d'allaitement. Mais il ne faut pas non plus diaboliser ces huiles essentielles qui pour certaines peuvent être bien utiles notamment pour favoriser la cicatrisation ou... pour stimuler la production de lait !

La sécrétion de lait par les glandes mammaires dépend de deux hormones : la prolactine et l'ocytocine.

Parfois, il arrive que certaines mamans ne produisent pas suffisamment de lait pour nourrir le bébé. Cette insuffisance de sécrétion lactée est généralement due à un manque de l'une ou l'autre de ces hormones.

>> Huiles essentielles : Fenouil, Anis

Les huiles essentielles de Fenouil et d'Anis possède des propriétés galactogènes ; c'est à dire qu'elles stimulent la production de lait.

Une goutte de chacune de ces huiles sur un sucre, du miel ou une pastille neutre pourra être avalée matin et soir, avant les repas afin de stimuler la production de lait.

Le soin des seins

Avec l'allaitement des irritations et gerçures peuvent apparaître. Voici quelques ingrédients Aroma-Zone pour adoucir, nourrir la peau et accélérer la cicatrisation. Afin de ne pas perturber le bébé, nous vous conseillons de bien essuyer le sein avec un peu de votre lait avant l'allaitement.

>> Huiles végétales : Amande douce, Avocat, Calendula, Coco, Framboise, Rose musquée
>> Beurres végétaux : Mangue, Karité
>> Autres ingrédients : Allantoïne, Substitut végétal de Lanoline

Le Baby blues

Le premier mois qui suit l'accouchement est une période intense ou toutes les émotions sont parfois décuplées. Associées à quelques méthodes de développement personnel (yoga, sophrologie...), certaines huiles essentielles et quelques hydrolats peuvent vous aider à équilibrer vos émotions.

>> Huiles essentielles : Camomille allemande, Camomille romaine, Marjolaine à coquille, Néroli, Petitgrain, Rose de Damas, Ylang-Ylang
>> Hydrolats : Rose, Ylang-Ylang


Comment utiliser les huiles essentielles
En massage : dans 50 ml d'huile végétale de votre choix, versez une quantité totale de 30 gouttes d'huiles essentielles de votre choix. Massez au niveau de la nuque le soir de préférence afin de libérer toutes les pressions de la journée.
En diffusion atmosphérique : versez les huiles essentielles dans un diffuseur. Diffusez 10 minutes 3 fois par jour. Vous pouvez également disposer quelques gouttes d'huiles essentielles sur un mouchoir ou au niveau des poignets et inspirer profondément 2 à 3 fois de suite.
En bain aromatique : mélangez au préalable 15 gouttes d'huiles essentielles avec 2 ml de Solubol. Versez votre mélange dans le bain. Vous pouvez également verser quelques gouttes d'huiles essentielles sur du sel de mer ou du sel d'Epsom avant ajout de l'eau chaude dans la baignoire.
Comment utiliser les hydrolats
En brume d’ambiance : ajoutez l'hydrolat dans votre brumisateur en remplacement de l’eau ou bien vaporisez votre hydrolat à l'aide d'une pompe spray.
En tisane : ajoutez une cuillère à café d’hydrolat dans une tasse d'eau chaude (type mug). A renouveler 3 fois par jour.

Zoom sur la Rose

La Rose symbolise l'amour, la passion et la pureté. La mythologie grecque raconte que la rose est née des larmes de la déesse de l'amour, Aphrodite, qui pleurait Adonis en train d'agoniser. Par son rapport avec le sang répandu, la rose symbolise donc la renaissance mystique ou la régénération. C'est aussi la plante associée par excellence à la féminité.

L'huile essentielle et l'hydrolat de Rose sont deux actifs incontournables de la dépression post-partum qui vous aideront à harmoniser votre esprit, à vaincre vos angoisses et à vous ouvrir à l'amour et la tendresse.

Babyblues - Voie olfactive et cutanée
(D. Baudoux)

Huile essentielle de Rose : 0.1 ml (3 gouttes)
Huile végétale de Noyaux d'abricot : complément à 15 ml

--------------------------------

3 gouttes sur la face interne des poignets à inhaler longuement plusieurs fois par jour en fonction des besoins.

ET

5 gouttes sur le plexus solaire 3 fois par jour sur toute la durée nécessaire à l’amélioration de l’état nerveux.

Babyblues - Voie sublinguale
(D. Baudoux)

Huile essentielle de Marjolaine à coquilles : 0.5 ml (17gouttes)
Huile essentielle de Camomille romaine : 0.5 ml (17 gouttes)
Huile essentielle de Rose de damas : 0.1 ml (4 gouttes)
Huile végétale de Noisette : 9 ml

--------------------------------

3 gouttes 2 fois par jour sous la langue jusqu’à amélioration sensible.
 

Fermeté du buste et du ventre

Pendant la grossesse, les tissus sont relâchés et les muscles subissent un étirement important pouvant laisser quelques dommages. Le meilleur moyen de retrouver une silhouette tonique est de pratiquer quelques exercices de renforcement musculaire dès le feu-vert de votre gynécologue.

Vous pouvez également améliorer le tonus et la vitalité de votre peau en optant pour des actifs appropriés tels que :

>> Huiles végétales et macérât huileux : Rose musquée, Bellis
>> Hydrolats : Ciste, Géranium
>> Autres ingrédients : Gel d’Aloe vera

Zoom sur l'extrait de Kigélia

Utilisé traditionnellement comme soin de beauté par les femmes africaines, le kigélia contient des actifs toniques et raffermissants des tissus cutanés. Réputé pour stimuler le développement et le galbe des seins, il entre dans la composition de nombreux soins du buste comme repulpant et tonique. Cet extrait peut s'utiliser dès l'arrêt de l'allaitement comme actif dans vos soins du buste.

Rééducation du périnée

Lors de l'accouchement par voie naturelle et même pendant la grossesse, le périnée, cette zone musculaire dont le rôle est de soutenir les organes du petit bassin (rectum, vagin, vessie), est mise à l'épreuve. Les tissus se relâchent et ont parfois du mal à retrouver leur tonicité initiale entraînant alors des désagréments tels que les fuites urinaires.

Quelques séances de renforcement musculaire accompagnées de massage à base d'huiles végétales et essentielles et parfois de rééducation périnéale chez un kinésithérapeute ou une sage-femme sont nécessaires et pourront permettre d'éviter les problèmes ultérieurs.

Raffermissement du périnée
(D. Baudoux)

Huile essentielle de Myrrhe0,3 ml (10 gouttes)
Huile essentielle de Ciste : 0,5 ml (17 gouttes)
Huile essentielle de Géranium Egypte : 1 ml (35 gouttes)
Huile essentielle d'Hélichryse italienne : 0,5 ml (17 gouttes)
Macérât huileux d'Arnica : 10 ml
Macérât huileux de Millepertuis : 17,5 ml

--------------------------------

3 applications par jour sur le périnée, pendant 8 semaines après l’accouchement.

Soin curatif des vergetures

La meilleure manière d’éviter les vergetures est de nourrir suffisamment sa peau lors de la grossesse.
Si malgré tout quelques vergetures apparaissent pendant la grossesse, quelques huiles essentielles cicatrisantes peuvent vous être très utiles en mélange avec des huiles végétales cicatrisantes et nourrissantes.

Vergetures en curatif hors grossesse et hors allaitement
(D. Baudoux)

Huile essentielle de Sauge officinale : 0,3 ml (10 gouttes)
Huile essentielle de Niaouli : 0,2 ml (7 gouttes)
Huile essentielle de Myrte verte : 0.5 ml (17 gouttes)
Huile essentielle de Bois de Hô : 0,5 ml (17 gouttes)
Huile essentielle de Ciste : 0,5 ml (17 gouttes)
Huile essentielle de Géranium Egypte : 0,5 ml (17 gouttes)
Huile essentielle de Myrrhe : 0,2 ml (7 gouttes)
Huile essentielle d'Hélichryse italienne : 0,1 ml (4 gouttes)
Huile essentielle de Rose de Damas : 0,2 ml (7 gouttes)
Huile végétale d'Argan : 5 ml
Huile végétale de Jojoba : 5 ml
Huile végétale de Rose musquée : 5 ml
Huile végétale d'Onagre : 5 ml
Huile végétale de Noyaux d’abricot : 7 ml

--------------------------------

1 application matin et soir sur les vergetures jusqu’à amélioration sensible

Soin des cicatrices (en cas de césarienne)

La cicatrice d'une césarienne a une longueur de 10 à 15 cm. Dans la majorité des cas, elle est horizontale et se situe juste au bord des poils pubiens.

Après l’accouchement, un pansement est appliqué sur la cicatrice. Il est maintenu en général pendant 2 jours afin d’éviter tout contact avec l’extérieur (pour éviter les infections), le temps que la plaie ne se referme.

Après avoir enlevé le pansement, quelques conseils d’hygiène s’imposent :

  • Bien sécher la cicatrice après la douche (éventuellement avec un sèche-cheveux).
  • Ne pas la frotter et surtout se laver les mains avant de la toucher.
  • Eviter les mouvements de torsion du haut du corps qui sollicitent beaucoup les points externes latéraux de la cicatrice et peuvent être douloureux.
  • Ne pas hésiter à soutenir votre cicatrice lorsque vous toussez, éternuez et riez afin de soulager la pression et la douleur.
  • Faire des abdominaux et soulever des charges lourdes est à proscrire absolument pendant les premières semaines.

Recette Aroma-Zone "Soin des cicatrices"

Huile essentielle de Lavande vraie : 35 gouttes
Huile essentielle d'Hélichryse italienne : 35 gouttes
Huile végétale de Rose musquée : 50 ml
Huile végétale de Germes de blé : 50 ml

--------------------------------

Une application matin et soir sur la cicatrice jusqu’à amélioration sensible en ramenant les bords de la cicatrice l'un vers l'autre.

Quelques conseils pour "apprivoiser " votre cicatrice...

Les premiers jours, n’hésitez donc pas à masser délicatement votre cicatrice en faisant bouger la peau par rapport aux muscles. Marcher dès que possible permet de faire bouger les muscles par rapport à l'utérus.

Prenez le temps d’apprivoiser cette zone sensible :
  • Les premiers jours, posez votre doigt sur la cicatrice sans appuyer, et faites simplement des petits ronds pour faire légèrement bouger la peau.
  • Une fois la plaie complètement cicatrisée et les croutes complètement tombées, vous pouvez la masser en utilisant la préparation ci-dessus à base d’huiles essentielles d’Hélichryse italienne et de Lavande vraie.
  • Après quelques semaines, vous pourrez réellement masser et mobiliser la cicatrice en alternant des mouvements circulatoires et de haut en bas en "zigzagant".

Idéalement, vous arriverez à faire rouler des parties de cette zone entre vos doigts pour augmenter l'effet du massage en profondeur. Un drainage lymphatique peut également s'avérer favorable à la cicatrisation, n’hésitez pas à en parler à un ostéopathe ou un kinésithérapeute.


Indications bibliographiques

1.« Les cahiers pratiques d’aromathérapie selon l’école Française-Volume 5-Grossesse » de Dominique Baudoux maison d'édition Amyris
2.« Les cahiers pratiques d’aromathérapie selon l’école Française-Volume 2-Dermatologie »  de Dominique Baudoux maison d'édition Amyris
3. .« L’hydrolathérapie »  de Lydia Bosson et Guénolée Dietz
4. « l’Aromathérapie exactement »  de Pierre Franchomme
5. « L’argile, médecine ancestrale »  de Philippe Andrianne
6. « Plantes et santé »  N°88-février 2009
7. « Echobio »  Novembre –décembre 2008
8. « Le guide naturel de la grossesse »  de Véronique Vivet-Mouratian
9. http://www.magrossesse.com
10. http://www.medicopedia.net/term/12119,1,xhtml#ixzz0pnFqHfOc
11. http://www.cesarine.org
12. http://www.cesarienne.net
13. http://www.doctissimo.fr

AVERTISSEMENT : Ces propriétés, indications et modes d'utilisation sont tirés des ouvrages ou sites Internet de référence en aromathérapie et cosmétiques naturelles. On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmées par des observations en milieu scientifique. Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, consultez un médecin.

Commentaires

Soyez le premier à donner votre avis

Confirmation d'ajout au panier

2014 © AROMA ZONE. Tous droits réservés.
actweb.fr